Flash-back (13, à suivre) (16/02/2019)

Flash-back, Hank Vogel.jpgLa chair est faible! Mais quand il s’agit de chaire et d’esprit tout est hors circuit. Le maître a tous les droits, jusqu’au bout de l’enfer. Rien n’est proscrit.

Ce raisonnement est digne de l’infâme prétentieux qui se permet de franchir les limites du raisonnable pour arriver à ses fins.

Mais voilà je suis double! Une montagne de contradictions. Un roc en papier-mâché. Tantôt le fils du Bon Dieu, tantôt le rejeton du diable.

- Eh! Ho! Reviens sur terre! me lance Conchita. J’ai l’impression que tu planes souvent au-dessus des nuages. Je ne suis pas un ange, tu sais...

- Tu as raison, je confirme. Je cherche souvent midi à quatorze heures pour rien. Mais avant de passer...

- Chut! Pas la peine de mendier une fois de plus.

Et elle me dévoile tout, ou presque, ce que j’ai envie d’entendre, soit:

- Comme tu sais et tu ne sais pas, je m’appelle Conception Melzinha Kirsten Sørensen. Je porte le nom de famille de ma mère car mes parents qui se déclarent souvent divorcés ne se sont jamais mariés. Mon paternel est un individu local d’origine italo-espagnole bourré de préjugés bourgeois, d’où sa passion pour les armes à feu et son engagement dans la police. Il croit dur comme fer que le Pape est un cadeau du ciel et fait totalement confiance à la justice des hommes. De qui la faute? La faute à quoi? A cause de sa maudite éducation, stricte et pro-fasciste. Probablement mais rien n’est certain. Malgré cela, j’adore mon gros Papa. Quant à chère mère, c’est tout le contraire... c’est une athée convaincue qui se méfie même de ses soeurs. Elles sont trois les pauvres, bien qu’elles nagent dans la richesse, à subir ses violentes critiques. Tante Helle et Tante Inge habitent à Copenhague et Tante Pia, la plus sympa à Stockholm. Et...

- Et?

- J’ai la moitié de ton âge, si mes calculs sont bons... Suis-je bonne pour la casserole maintenant?...

16:17 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer |  Facebook | | | |