Un maral nommé Vova (17, à suivre) (29/07/2018)

Un maral nommé Vova, Hank Vogel.jpg

Alia se gratte la tête puis elle me dit:

- Tout compte fait, tes paroles sont pleines de bon sens mais, comme les évangiles, ne cherchent nullement à protéger ni la faune ni la flore des folies humaines. Tandis que moi, j’essaye de sauver ce que peux sauver. Pendant qu’il est encore temps.

Je respire profondément, m’apprêtant ainsi à mieux répliquer mais voilà qu’une grosse bestiole, Vova probablement, me fonce dessus... Et patatras, c’est...

Des étoiles et des chiffres. Deux... mille... dix-huit... un... deux... trois...

Postquam lux tenebris! Une fraction de seconde de vérité...

17:07 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer |  Facebook | | | |