Mariage blanc (5, à suivre) (10/05/2018)

Mariage blanc, Hank Vogel.jpgIl est très difficile de refaire sa vie, de se reconstruire, de renaître de ses cendres en quelque sorte... seul face au vide.

Pas une main tendue. Pas un geste d’encouragement. Pas un sourire amical. Rien. Personne.

A l’horizon, l’aube et le crépuscule ne cessent pas de disputer la primauté. Et moi, pareil à une rose des sable, je stagne dans un cimetière de sable.

Quel lugubre et inquiétant tableau!

Dieu est sourd et muet à la fois. Il doit certainement dormir d’un sommeil profond. Digne des grands créateurs et emmerdeurs. Bien que...

Il attend peut-être que je croise mes mains... que je m'agenouille... que je l’implore... que je le blasphème... ou que me mette à pleurer, à pleurnicher comme une vieille grenouille de bénitier et que j’accepte humblement le sort qu’il m’a froidement réservé... avant que Sa Seigneurie veuille bien se réveiller et...

Et quoi?... Foutaise!

Les religieux, ces arrogants et faux prophètes, prétendent détenir les clés du savoir. Et que nous proposent-ils? Ils bafouillent des théories souvent surréalistes dans l’espoir de nous convertir à leurs infâmes croyances.

Loin des prêtres, loin des chaînes!...

17:13 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer |  Facebook | | | |