Brouillard (17, à suivre) (29/05/2017)

Hank Vogel, Brouillard.jpg- Je n’ai pas besoin de plonger au fond de ton âme pour découvrir ton vécu. L’homme est un volcan qui crache sans cesse des fragments de ses blessures.

- Tu es trop sûr de toi.

- Camarade, mais je suis ton miroir!

Puis, en sanglotant, il poursuit:

- Malheureusement, je ne reflète pas toujours la réalité avec exactitude. J’ai tendance à embellir ou à assombrir l’actualité selon...

- Selon quoi?

- Je ne sais pas, j’ai un blanc...

- Selon l’humour ou l’empathie du moment?

- Non, c’est beaucoup plus subtil que ça... C’est à cause ou grâce... Cela dépend des événements à venir qui se précipitent au portillon.

- Tu prédis l’avenir?

- Absolument pas, je le vois arriver au galop.

- Quelle chance tu as de posséder un tel don!

- Bah!

- Tu as gagné le gros lot à ta naissance et tu estimes que ce n’est pas grand chose?

- Oui! Non! Mais c’est tout de même un lourd fardeau à porter. L’ignorance m’aurait convenu davantage.

- Tu te fous de moi ou quoi?

- Pas du tout. Mais je comprends ta réaction, Le gendarme! Sais-tu pourquoi?...

07:01 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer |  Facebook | | | |