Brouillard (10, à suivre) (21/05/2017)

Hank Vogel, Brouillard.jpg- Je ne suis le discipline de personne.

- Et ton kesa alors?

- Interroge le coupable!

- A Dieu selon toi?

- Non, à sa sœur. Il en a peut-être une, qui sait! Non?

- Comment peux-tu garder ton sérieux en colportant de telles inepties?

- Je ne colporte rien, je suis l’auteur à part entière de mes idées...

- Oh que si! Oh que si! Tu n’es qu’un perroquet, pareil à ces bouffons qui cherchent à distraire le public en se moquant des uns pour leurs faiblesses et des autres pour leurs maladresses.

- Qu’ as-tu contre les humoristes?

- Rien.

- Vraiment rien?

- A la longue, ils me les cassent... Car, malgré eux, en banalisant les drames et en dramatisant les banalités, ils propulsent ceux qui les écoutent et les regardent dans une dimension hors pair mais dépourvue de critère et forcément de compassion.

- Eh bien! Quelle performance philosophique! Religieuse même! Je comprends maintenant pourquoi ton grand copain t’a baptisé Pierre.

- Je constate là que Michelangelo Merisi da Caravaggio a parfaitement réussi son coup. Je suis content pour lui...

- Qui es-tu, Simon? Et pourquoi m’a-t-on parachuté dans cette broussaille pendant je dormais, mal fringué comme un bhikkhu?

- C’est vrai que ton oripeau n’est pas très à la mode par ici. Moi, à sa place, j’aurais plutôt choisi le bikini.

- A la place de qui?...

07:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer |  Facebook | | | |