Les pommes et l'arbalète (19, à suivre) (14/12/2015)

Les pommes et l'arbalète de Hank Vogel.jpgQuel apéro! Pensez donc! Des cacahuètes et du jus de pomme. Un verre chacun. Pas plus. C’est à ces moments de prétendue grande distribution caritative que l’on reconnaît le riche du pauvre. Ou l’avare du généreux. Car l’égocentrique s’enrichit et l’altruiste s’appauvrit, matériellement. Tous les mathématiciens le confirment. L’un donne la pipette au bout des doigts et l’autre la pelle dans les mains. Quelle misère mentale! Et dire qu’au four crématoire nul mort n’a pu s’échapper des flammes de l’enfer, jusqu’à maintenant.

Et nous retournons dans la pièce où les pommes en bois et en faïence semblent s’ennuyer, à faire rougir de colère un biologiste, faute de balancements et de putréfaction.

- C’est où les chiottes? demande Roby... Car, entre nous soit dit, votre cidre prématuré vaut le psyllium condensé...

- Derrière vous, tout au fond du couloir, répond Vogelstein... Si vous vous perdez en cours de route, les tableaux aux murs vous serviront de guide.

Puis il s’adresse à moi:

- C’est quoi le psy et quelque chose?

- Plantago ovata, une plante dont les graines ont un pouvoir laxatif entre autres.

- Entre autres?...

15:19 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer |  Facebook | | | |