La mouche de Saint Pierre (26, à suivre) (15/11/2015)

Hank Vogel, la mouche de Saint Pierre.jpg- Skyr un jour, skyr toujours! lance-t-elle avec une joie immense... Tu en a déjà goûté?

- Pas encore. Mais ma fille oui lors d’un séjour en Islande. Nous avons tous été de grands voyageurs dans la famille...

- Puisque tu es ouvert au monde, je vais te dire pourquoi Hallinskidi m’a réincarnée en mouche. C’est ce que tu veux savoir, n’est-ce pas?

- Oui. Pour comprendre peut-être l’énigme de ce voyage.

Alors elle me raconte:

- J’étais la fille unique d’un chocolatier suisse qui rêvait de faire fortune comme n’importe quel fabricant de chocolat. Un jour, un fromager norvégien, qui produisait essentiellement du skyr, est venu nous rendre visite pour les mêmes fantasmes capitalistes que ceux de mon père... De fil en aiguille, un peu poussée par mes parents, je suis tombée enceinte avant de tomber amoureuse et j’ai épousé ce Wiking aux yeux plus bleus que le ciel. Quand il est immaculé forcément et quand il fait jour, entre dix heures et...

- Prive-moi des détailles, s’il te plaît!

Elle poursuit:

- Bon, bref!... Comme il est traditionnellement admis qu’une femme suit toujours son mari, j’ai suivi le mien. Je suis donc allée vivre à Brønnøysund. Dans un trou perdu, en quelque sorte. Et... et...

- Et?...

12:10 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |  Facebook | | | |