Saïouda, la fille du portier (6, à suivre) (18/06/2015)

 Actuellement, c’est-à-dire en ces temps quasi surréalistes  où il est très difficile d’échapper aux griffes d’Internet, à la fois justicier et annonceur de fausses nouvelles, le visage de la Suisse a terriblement terni face aux regards du monde. Et ceci surtout par la faute de nombreux de nos chers politiciens. Les laxistes et les corrompus.  Certainement, les mêmes qui se sont permis, un jour d’orage, de traiter de négriers les Suisses de l’étranger et surtout ceux qui avaient fait fortune en Afrique.

 Faire fortune! Faire fortune? Moi, qui ai connu la richesse et la pauvreté, je devrais pouvoir vous l’expliquer. Heureusement pas la misère ni la misère mentale. Car, dans cette situation, je serais aujourd'hui un djihadiste ou plutôt une sorte de mercenaire luttant pour une cause au-delà de toute conception, incapable de reconnaître le bien du mal, le vrai du faux, le rationnel de l’irrationnel... et de vouloir et pouvoir me mettre nu philosophiquement. Non, pas ça, que Dieu me garde! Que la misère aille au diable pour l’éternité, soit à jamais anéantie de la terre!

 Il y a donc deux chemins possibles qui mènent à la fortune...

 ±

Quelques documents pour mieux comprendre (peut-être) la suite

CiCR.jpg

Quand mon arrière-grand-mère Jean travaillait comme secrétaire à Bâle pour le compte du Comité international...

Médaille.jpg

Médaille reçue pour Dieu seul le sait...

LF1.jpg

Période de grande richesse, également culturelle...

HMV.jpg

Période riche, sauf les deux dernières années...

Speco.jpg

Période incertaine voire très incertaine...

GP.jpg

Période pauvre...

07:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |