Mes rêves sur mon front (37, fin) (27/03/2015)

98
 La politique est devenue une foire aux idées où les stands sont tenus par de bavards épiciers qui ont de la peine à compter juste.

99
 Je n’ai pas inventé la poudre mais j’ai découvert comment ne pas l’utiliser.
 Tout simplement en m’éloignant...

100
 Le jour où mes rêves s’inscriront sur mon front, certainement partout on me considérera comme l’homme le plus vilain et le moins fréquentable de la terre.
 C’est pourquoi, tous les matins, je me regarde dans la glace et je me dis que Dieu a encore fait du bon travail pendant mon sommeil. Forcément, c’est le plus subtil des maquilleurs.

07:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |