L'indomptable merdier (5, à suivre) (22/09/2014)

7
 Dans une société composée de chiens et de chats, où les premiers sont majoritaires, mathématiquement parlant, les cabots ont plus de chance de se trouver à la tête des postes clés. Et les matous seront obligés d’aboyer pour pouvoir grimper au sommet  de la pyramide du pouvoir.

 C’est pour cela que parmi les élus, il y a des personnes incompétentes qui dirigent un ministère par le seul fait qu’ils sentent la rose ou la moisissure d’un vieux château. Tout dépend du nombre d'aboiements et de miaulements.

 Donc, en démocratie comme en enfer, un ange égaré, aussi divin soit-il, n’a aucune chance de réussite, de survie... à suivre

07:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |