Quand l’un valse, l’autre joue du tambour (19/02/2014)

  Ma concierge, qui avait le sens de l’humour malgré elle, qui était italienne le jour et espagnole la nuit et qui est morte hier en Suisse à force d’avoir travaillé pour trois fois rien, me dirait aujourd'hui en passant à l’Europe:

 - L’ Allemagne, c’est un vilain pays mais qui est bien dirigé.  La France, un beau pays mal dirigé. Et le reste... ce sont les restes après un grand festin.

 - Mais que diriez-vous en plus de la France? je lui demanderais.

 Et l’honnête femme me répondrait:

 - La France me fait penser à un pièce absurde où trois mauvais comédiens ont de la peine à me faire rire et à me faire pleurer... Pendant que le héros de l’histoire, entre deux coucheries, expédie avec un pathétique sérieux des soldats en Afrique, pour sauver quelques cacahuètes françaises, ses deux meilleurs camarades, peut-être, se comportent comme des gamins... Quand l’un valse avec les artistes ou les nomades, l’autre joue du tambour en crachant les petits suisses qu’il a mal digérés...

 - Vous pensez à Valls et à Montebourg? je lui demanderais.

 - A qui ça? Je ne fréquente pas n’importe qui, me répondrait-elle, sûrement.

14:42 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |