30/12/2010

Notes en vrac

Voici quelques notes que j'ai retrouvées dans l'un de mes cahiers...

Voyager, c’est chercher la terre promise.
Dieu est un farceur.

La terre est un magnifique jardin, malheureusement mal entretenu.
La guerre des jardiniers a déjà commencé.

La vie est une pièce de thèâtre dont les interprètes ont trop souvent des trous de mémoire.
C’est pour cette raison-là que je suis un inconditionnel de l’improvisation.

Le thèâtre : une autre façon de faire la morale aux gens.
Quand le rideau tombe, les enfants se réveillent.

Celui qui rêve dans sa tête ne recule devant rien.
Même quand il est face à un mur.

Ils sont en costume et cravate ; ils subissent coutume et cravache.
Nus, ils désobéissent à tout.

Qu’est-ce que l’amour ?
Toute réponse est chargée de mensonges.

Qu’est-ce que la sagesse ?
Même le sage l’ignore.

La philosophie : du vent.
Les philosophes : des moulins à vent.

Je regrette d’avoir été en colère.
Pourquoi faut-il que je violente encore mon esprit ?

Celui qui médite sur son passé essaye de ranimer de vieux  cadavres.
Les fantômes sont morts de rires.

Celui qui médite sur son avenir essaye de souffler plus fort que le vent.
Au moindre courant d’air, il baisse les bras.

Ce qui médite de seconde en seconde vit dans l’éternité.

10:11 Écrit par Hank Vogel | Tags : notes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |