Staline et le dinosaure (17, à suivre)

Imprimer

Staline et le dinosaure, Hank Vogel.jpgMieux vaut être laid mais intelligent que beau et con à la fois. Malheureusement Blikra échappe à ces deux prérogatives exclusives et héréditaires. Le destin a voulu qu’il fasse partie de la race des caméléons humains.

Je m’explique: quand il est en colère et surtout rouge de rage, le pauvre politicard, le diable pâlit face à ses russes. Mais quand il pleure à grosses larmes, Apollon n’a plus qu’à descendre de son éternel podium et courir se cacher dans les vestiaires. Même un homme à femmes risque de se transformer, le temps d’une complainte, en dragueur de fausses femelles pour le calmer et le chérir.

- Attention donc qu’il ne vous la fasse pas l’envers, dirait ma Maltaise bien connu.

- Fasse pas à l’envers?

- Qu’il vous piège, espèce de microcéphale enfumé! Vous n’êtes guère mieux que lui.

- Alors... à quoi vous pensez? me demande mon chef de la culture. Vous avez une meilleure idée? Car je n’ai nullement l’intention d’abdiquer pour satisfaire l’ego d’une malade mentale...

- Même provisoirement? je lui propose.
- Comment ça?

- Déclarez officiellement que, pour des raisons de santé, vous avez décidé de prendre une année sabbatique.

- Mais ce serait un mensonge!

- Un de plus ou un de moins, quelle importance? Mentir est monnaie courante dans votre métier. Non? Je me trompe ou j’exagère?... Mon père ressasse à ma mère tous les dimanches matin, au lieu d’aller à confesse: le mensonge est une vérité dans un monde inconnue. Il faut dire que le bonhomme a beaucoup d’imagination...

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.