Staline et le dinosaure (3, à suivre)

Imprimer

Staline et le dinosaure, Hank Vogel.jpgElle sourit d’un air narquois. Puis, quasi au ralenti comme un bradypus variegatus, elle sort de la poche de sa veste en jeans un stylo-bille Montblanc et un beau calepin feutré, tous deux destinés sans doute aux longs ou aux profonds interviews, et me dit:

- Je m’emporte parfois malgré moi mais je suis une journaliste intègre jusqu’au bout de mes ongles. Je ne n’appartient pas à cette catégorie de bonnes femmes qui, pour obtenir du galon ou de la notoriété, se laissent facilement tripoter voire plus par leur supérieur hiérarchique et qui dix ans plus tard l’accusent de harcèlement ou de viol. Nullement! Jamais! Ni à la saint-glinglin! Celui qui s’apprête à me foutre sa main au cul risque fort de se retrouver illico presto à l’hôpital. Alors, s’il vous plaît, dans notre intérêt commun, tâchez de vous tenir à carreau, monsieur le conservateur.

- A carreau? je m’étonne.

- Tâchez de contrôler vos pulsions, reformule-t-elle.

Je me gratte la tête et lui demande:

- Mais qui donc vous a raconté des salades sur moi? Et puis... un interview n’est pas un entretien d’embauche, que je sache!... Non?... Avez-vous l’intention de postuler chez nous, pour un poste rédactionnel? Pour l’instant, je suis seul dans ce présumé capharnaüm. Seul avec Staline et un dinosaure...

- Staline? s’inquiète-t-elle.

- En carton-pâte, tout en blanc...

- Le Iossif Vissarionovitch Djougachvili, surnommé Sosso?...

- Même ainsi, il vous inquiète?

- Pas lui mais ses apologistes et ses détracteurs.

- Mais un musée est fait pour cela. A mon avis. Mon musée en tous cas... Le passé mérite d’être revu, rejugé régulièrement... tel un complice, un coupable ou un innocent injustement condamné. C’est toujours les vainqueurs qui écrivent l’histoire, forcément à leur convenance. Jamais les vaincus. Eux doivent se contenter d’avaler tous les mensonges, toutes les erreurs...

Lien permanent 14 commentaires

Commentaires

  • Bien le bonjour Cher Hank je Vous remercie La femme est beaucoup plus vite mature que l'homme car capable d'être enceinte dès 9 ans
    Mais c'est mon avis personnel /rire
    Quand au communisme n'en doutons pas une seconde tous ceux connectés retomberont dans le piège de la dictature D'ailleurs ces montres connectée n'en sont elles pas une forme ?
    Bel après midi et super soirée pour Vous Cher Hank
    EP Vous savez un enfant ignoré par le monde des adultes a besoin de se rendre utile et quand on lui dit ,on aurait dû te tuer que fait il ? il se sent tellement responsable du malheur des autres qu'il fera tout pour intervenir malgré lui et comme le chat il arrive ra à sentir à distance de nombreux événements
    J

  • L'enfant est l'avenir de l'humanité, l'adulte son entrave.

    Toute idéologie n'est bonne que pour en "fabriquer" une meilleure. (Et ce jusqu'à la fin des temps.)

    Bonne soirée, chère Lovejoie.

  • Bien le bonjour Cher Hank ,je Vous remercie On ne peut que Vous donner raison
    Maia ne dit on pas que le scoutisme est la seule idéologie qui se vêt d'un uniforme pour la paix ?
    Quand aux idéologies de la religion on ne compte plus tous les méfaits à l'encontre des enfants qui devaient se soumettre aux prédateurs et autres ignobles individus et tout ceci pour éviter l'enfer
    Ces gosses avaient une sacré force de caractère et c'est ce qui les a sauvé .la preuve /rire
    Tout bon samedi pour Vous Cher Hank
    EP nous avons actuellement le retour anniversaire
    Il faut que chaque planète retrouve sa place initiale c'est à dire celles qu'elles occupaient à la naissance et elles ont pris un sacré coup de vieux /rire

  • Nous sommes tous des prédateurs. Soit par nos actes, soit par nos pensées. Les boucs émissaires sont nos premières victimes.

    Belle soirée et bonne nuit, chère Lovejoie.

  • Comme souvent :), Cher M. Hank Vogel, vous avez raison d avoir écrit: "Nous sommes tous des prédateurs. Soit par nos actes, soit par nos pensées. Les boucs émissaires sont nos premières victimes."

    Quand il y a un problème majeur (Climat, Réfugiés, Islam, Judaisme ou Christianisme, des guerres un peu partout et bientôt peut être une 3 ème guerre mondiale nucléaire...etc...) on trouve toujours les "coupables" et/ou des boucs d émissaires mais jamais la Solution adéquate quitte à changer le sens des mots.

    Au sujet des MOTS, Albert Camus toujours aussi vivant 50 ans après sa mort a dit: "Quand l Homme ne peut plus ou ne veut plus changer le monde, il change le sens des mots". Et de surcroît "Quand on commence à céder sur le sens des Mots, on cédera sur tout après" Et Amen :)

    Bien à Vous Cher M. Hank Vogel
    Charles 05

  • L'homme, tel un coureur de haies, cherche toujours un obstacle pour enjamber sa peur du moment.

    Que de nombreux et monstrueux obstacles sont encore devant!

    Bien à vous, cher Charles.

  • Au sujet de la haie à enjamber pour contrer la peur de l homme..... Pourvu que cet Homme ne se prend pas pour un cheval et qui rate une haie de surcroît qu elle est pleine d épines !

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • "Au sujet des MOTS, Albert Camus toujours aussi vivant 50 ans après sa mort a dit: "Quand l Homme ne peut plus ou ne veut plus changer le monde, il change le sens des mots". Et de surcroît "Quand on commence à céder sur le sens des Mots, on cédera sur tout après" Et Amen :)

    Bullshit!

    Même si Camus a toujours plaidé pour qu'on ne "prostitue" pas les mots, il n'a jamais écrit: ces "citations" que des incultes du net lui épinglent!
    On peut lui prêter seulement cette phrase ::

    "Mal nommer un objet, c'est ajouter au malheur de ce monde ».

    Et vous; Monsieur,, avec une telle biographie, vous laissez passer n'importe quoi sur Albert Camus!? Cela se comprend de certains blogueurs mais de vous?

    Billet « DES MOTS POUR LE DIRE " - Ce commentaire:

    "Ceci me rappelle de ce que Albert Camus a dit sur ces sujets des "mots":

    1--Quand on cède sur le sens des mots, on cèdera sur tout après. Citation attribuée à son père décédé quand son fils Albert n avait que 10 ans. Son Père était boucher de métier, érudit, respectable et un grand patriote et il est mort suite à ses blessures pendant la guerre coloniale en Algérie.

    2--Quand l Homme ne veut plus ou ne peut plus changer les choses du monde, il changera le sens des mots.

    Bonne Fête de Fin d Année et Bien à Vous.
    Charles 05
    Écrit par : Charles 05 11h28 - lundi 30 décembre 2019

    Ce plagiat probablement d’un autre analphabète a été posté trois ans d’affilés chez Voix, Hélène Richard Favre, sans pour autant qu’elle ait réagi à cette ignominie, et chez André Thomann.

    Il y a quelques années j’ai aidé mon fils dans une thèse sur Albert Camus! J’ai sauté au plafond en lisant tant de faussetés sur Albert Camus de ..... 05!

    1/- Le père de Camus est mort, lorsque celui-ci n'avait pas encore 1 an!

    2/ - Il ne s'est jamais déclaré "patriote", il n'était pas du tout érudit (il avait appris à lire assez tard) et il a travaillé comme ouvrier agricole puis contremaître dans les vignes (c'est un oncle maternel de Camus qui était boucher à Alger).

    Je vous souhaite une bonne fin de soirée.

    Patoucha

  • Au-delà des mots, il y a des maux que ni vous ni moi sommes capables de décrire. L'âme humaine est un gouffre sans fond.

  • Je me serais bien passer de ces maux là!

    Je ne supporte pas les plagiaires!

    Bonne soirée

  • « L’âme humaine est un gouffre sans fond « 

    Il y a des âmes humaines - dans cette blogosphère - qui sont un gouffre avec un grand fond de plagiat!

  • Cher Camarade Hank Vogel, j espère que vos services secrets ont bien veillé :) sur votre blog en prenant garde des écrits des faussaires.!

    Libre à vous de publier ou pas ma réplique à Lucette dite Monsieur Patou à qui je n adresse nullement la parole puisque je n ai jamais entendu parler de lui/elle.....

    Je suis écoeuré que vous avez publié cette attaque de Monsieur Tapoucha quasi maudit partout des blogs tdg ch mais vous êtes l Editeur de votre blog ce que je respecte...

    Bien à Vous Camarade M. Hank Vogel.
    Charles 05

    NB: Franchement M. Hank Vogel, c est ridicule de ma part de répliquer à ce Monsieur mais mon message est plus pour vous que pour les lecteurs.qui zapperont patou..

  • Cher Charles,

    Je sais pertinemment que vous n'êtes pas un plagiaire. Vos commentaires le prouvent assez.

    Désolé donc de vous avoir écoeuré malgré moi... mais je n'ai pas voulu me laisser tenter par le "système de la censure", contraire à mes principes.

    Mais voilà, réflexion et soumission faites, à l'avenir tout commentaire belliqueux vis-à-vis d'un autre blogueur n'aura pas droit au chapitre.

    Bien à vous, Camarade Charles 5!

  • Bonjour Cher M. Hank Vogel,

    Tout d abord un grand Merci pour votre commentaire du 01 février à 8h10 (dites-donc, à 8h 10?! Vous êtes déjà à l oeuvre dès l aube :) )

    Puis, j ai bien aimé ce que vous dites à la fin de votre article-chapeau , c à d:" (...)C’est toujours les vainqueurs qui écrivent l’histoire, forcément à leur convenance. Jamais les vaincus. Eux doivent se contenter d’avaler tous les mensonges des vainqueurs et toutes les erreurs ..."

    Je me permets d ajouter que dans une guerre il n'y a ni vainqueur ni vaincu, il n'y a que des victimes de ces guerres des deux belligérants et qui sont partis à jamais et aussi les souvenirs morbides des survivants qui ne sont pas non plus ni vaincus ni vainqueurs et ce n est pas, hélas, ni les Victimes ni les Survivants qui écrivent l Histoire.

    Bien à Vous cher Camarade :) M. Hank Vogel
    Charles 05

Les commentaires sont fermés.