El Pirata (1, à suivre)

Imprimer

El Pirata, Hank Vogel.jpgNi mer, ni océan! Ni désert, ni continent! Rien, strictement rien, n’est trop vaste à mes yeux. Car j’ai le goût du voyage et de l’aventure.

On m’a fabriqué ainsi, malgré moi. Sans me demander le moindre avis.

- Voici ton acide désoxyribonucléique, à toi de faire le reste si tu peux! a murmuré mon Père Céleste lors de ma création. C’est-à-dire: dès que le plus engagé des ovules de ma mère a osé embrasser le plus téméraire des spermatozoïdes de mon père.

Il devait faire très chaud à cet instant. Trop chaud peut-être. Ça devait être au mois de juin... Certainement, après quelques boissons rafraîchissantes ou un bon coup de ventilateur dans les fesses. A cette époque, on ne connaissait pas encore les climatiseurs. En tout cas, chez nous, pauvres colons sans colonie!

Aujourd’hui, on préfère attraper une bonne crève au lieu de s’essuyer régulièrement le front permettant ainsi au corps de mieux respirer.

Que chacun choisisse ce que bon lui semble! On m’a parachuté ici-bas, non pas pour donner des conseils d’hygiène tous azimuts ou pour me préoccuper faussement de la santé des autres mais pour aller de l’avant tout en regardant derrière moi occasionnellement.

Donc, égoïstement parlant, je suis un marcheur à part entière qui ne recule devant rien. En d’autres termes: un explorateur du temps libre qui n’a peur de rien.

Pardon! Un policier m’accoste et me demande poliment et gentiment, c’est si rare:

- Où allez-vous, beau jeune homme, avec ce déguisement de pirate? Ce n’est pas carnaval, que je sache!

- Non? C’est vraiment dommage, je lui réponds en prenant un air de chien battu.

Lien permanent 3 commentaires

Commentaires

  • Fortement féminisé ou terriblement machiste, le Conseil fédéral restera toujours le Conseil fédéral. Il ne cessera jamais de penser qu'un Suisse de l'étranger est un traitre à la patrie. Pauvres indigènes aux bras faussement longs!

  • Bien le bonjour Cher Hank, je Vous remercie Avoir l'air du chier battu est une chose mais ceux ayant vraiment été battus étant enfants resteront à vie comme l'animal sur la défensive et se méfiant de tout le monde
    Et plus il vieillira plus il se rendra compte que ce qu'il avait enduré en tant que petit cobaye pour la médecine n'a que trop tendance à se répéter mais caché sous de beaux sourires de la par¨t des nouveaux médecins
    -Ne fait jamais confiance aux beaux sourires disait ma grand mère .malheureusement j'ai oublié cet avertissement et m'en mord les doigts ,
    Quand au melon il est vrai qu'il est fruit doux à savourer et en fermant les yeux il permet de rêver à quelques formes féminines qu'il faut s'empresser de caresser avant qu'elles ne flétrissent tout comme le fruit /rire
    Toute belle journée soleil pour vous Cher Hank
    PS je sais que l'astre solaire Vous sied à merveille tandis que perso il va me plonger dans des situations sans issue mais je ne me laisserai pas faire craché juré !!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Les Juifs ont le courage d'engueuler le Seigneur. Moi, qui suis protestant malgré moi, j'ose à peine chatouiller les pieds des petits anges de la (ma) création.

    Bon appétit et bel après-midi, chère Lovejoie.

Les commentaires sont fermés.