La Nubienne (14, à suivre)

Imprimer

La Nubienne, Hank Vogel.jpgStupéfaction, ahurissement, ébahissement, éblouissement, émerveillement, pétrification... tous ces mots sont à la fois impuissants et trompeurs, me dis-je en constatant l’inqualifiable réaction de la belle Nubienne.

A-t-elle un cœur de pierre ou une âme de princesse? je surenchère.

Après cet instant troublant, où les pensées les plus morbides s’échappent de la cave pour se réfugier au grenier et vice versa, ironiserait ma nounou soudanaise, Néfertiti me foudroie du regard puis me demande d’un air totalement décontracté:

- Je n’ai pas fait le rapprochement, c’est ton père qui a dormi dans le sarcophage de Néfertari dans la vallée des Rois?

- Non, mon grand-père, je lui réponds tout étonné. Ce n’était qu’une petit sieste... Mais d’où tu connais cette histoire?

- J’ai dû lire ça dans un livre. De ton père peut-être.

- Ça me laisse perplexe.

- Pourquoi ça?

- Parce que ses pavés sont chiants. Trop scientifiques pour moi.

- Pas pour moi. Je les trouve au contraire très intéressants. Bourrés d’anecdotes. Pleins d’humour... Ton indifférence ne m’étonne guère.

- Vraiment?

- Les enfants ne se pressent jamais de connaître les œuvres de leurs parents. Bien que je sois mal placée pour prétendre cela...

- Serais-tu fascinée par les fouilles de mon vieux?... Que veux-tu prouver à la face du monde, toi aussi?

Un long mutisme mais la réponse espérée vire à la proposition:

- Si tu le désires, tu peux dormir cette nuit dans mon lit... moi je dormirai par terre comme au temps des esclaves...

Lien permanent 10 commentaires

Commentaires

  • Bien le bonjour Cher Hank je Vous remercie On serait tenté si on était mauvaise langue de dure que c'était l'argent de l'AVS Mais je plaisante loin de moi cette idée saugrenue !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    En tout homme doit dormir une âme d'archéologue quand on sait tout le mal que certains mettent à vouloir réveiller des émotions éteintes par l'âge ,non ? rire
    Ici l'air est beaucoup plus léger depuis que les élections UE ont commencé
    Très bel après midi pour Vous Cher Hank

  • Quand j'étais gamin, en Egypte et en Suisse, que de fois j'ai entendu: Ah, l'Amérique! Et ses belles inventions!

    Aujourd'hui, vieillissant à vu d'oeil, en Russie, je ne cesse pas d'entendre: Ah, l'Europe! Et ses bons produits!

    Tout cela me laisse à croire que l'herbe est vraiment plus verte ailleurs.

    Belle soirée, chère Lovejoie.

  • Bien le bonsoir Cher Hank ,je Vous remercie quand a la vidéo Message à lire et relire . celle ci m'a fait sourire
    Je comprends dés lors pourquoi les toubibs aimaient tellement me "charcuter "¨,,,,,,,,
    Toute notre éducation était basée sur la peur de mal dire ou mal faire
    Mais il aura suffit d'imiter les garçons pour que nous nous libérions de nos croyances
    Et quand on voit les bourrages de crânes actuels on souhaite bon courage à tous ceux qui ne voudront pas en devenir victimes
    Vous avez raison concernant l'herbe verte ailleurs et je me demande si ce n'est pas cette expression qui est à l'origine de la drague allez savoir /rire
    Charmante soirée et une bonne nuit peuplée de beaux rêves pour Vous Cher Hank

  • Un excellent médecin est une perle rare, sauvage... Malheureusement de nos jours, les perles de culture ont envahi le marché.

    Bonne nuit, chère Lovejoie.

  • Bien le bonjour Cher Hank je Vous remercie Hélas les meilleurs partent toujours en premier Les plus anciens généralistes ceux qui exerçaient de suite après guerre étaient aussi très humanistes
    Non on ne va pas dresser un portrait flatteur de la médecine actuelle qui ne travaille plus que pour rentabiliser les technologies
    Celles là même qui ont fichu en l'air cette vocation Il fallait payer les machines ,ce fut une sacré course même entre hôpitaux
    De nos jours le médecin n'est plus qu'un gratte papier qui n'a même plus le temps pour ausculter un patient
    les logiciels commandent ils ont pris tout le monde en otage ,vive l'informatique et sa descendance
    Après nous qui pourra encore témoigner du passé d'autant que le moule est cassé !!!!!!!!!
    Les meilleurs partent toujours en premier seule consolation / rire
    Très agréable fin de journée dominicale pour Vous Cher Hank

  • L'art de guérir est sans doute l'art le plus ingrat qui soit. Rares sont les patients qui félicitent leur médecin de les avoir sauvés du pire.

    Bonne soirée, chère Lovejoie.

  • Bien le bonjour Cher Hank en effet rares sont les médecins travaillant au sein des hôpitaux a avoir été grassement remerciés
    C'était plutôt le personnel qui bénéficiait de cet état de grâce . quand aux toubibs croulant sous le poids des interventions ils n''attendaient rien en retour
    Ils attendaient avec impatience la venue des élèves en psy pour se moquer d'eux .le nombre d'humiliations jlors des examens pour radiographier nos poumons je Vous dis pas /rire
    La psy et les soins généraux étaient à coteaux tirés -Sans doute à cause des liens de parenté existant entre eux et ayant créé des conflits
    Quand aux anciens généralistes détrompez Vous .ils faisaient partie intégrante de la famille quand ils ne jouait pas le rôle de père de substitution
    Les filles devaient apprendre très vte à se débrouiller seules ce qui choquait parfois la classe aisée mais qui permettait au médecin d'intervenir pour se mêler des affaires familiales
    On ne peut comparer le passé avec ce monde Nouveau, la pensée Unique qui ne permettra plus d'offrir au médecin de famille très bon connaisseur en vins, une bouteille de Black and White ,.hé oui tout de perd
    Au niveau contacts sociaux on a vraiment vécu nos plus belles années

  • Le médecin de mon enfance, je ne l'oublierai jamais. Il m'arrive parfois de pleurer en pensant à lui. Nazarian! C'était un Arménien qui, dans l'affolement et la bousculade, perdit sa petite soeur en fuyant les Ottomans. Toute sa vie, il la chercha en vain.

    Belle après-midi, chère Lovejoie.

  • Perle sauvage, perle de culture, votre boutade m'a bien fait sourire. En réalité parfois l'une, parfois l'autre, cela dépendait du patient. Cela n'aurait pas dû l'être, je sais, mais l'empathie,, Papa, cela ne se commande pas... Quant à la gratitude, on n'en demande pas tant, tout content qu'on nous salue encore lorsque l'on nous croise dans la rue...

  • Le mot Papa vous trahit, camarade!

Les commentaires sont fermés.