La Nubienne (8, à suivre)

Imprimer

La Nubienne, Hank Vogel.jpgMais voilà! J’ai souvent la hâte qui me poursuit subitement aux fesses.

- Quelle est donc cette mouche tsé-tsé qui t’a piqué? me demandait souvent notre bonne soudanaise. Tu es toujours pressé comme un vomissement. Un jour, tu finiras par te mordre sérieusement les doigts, Blanc à cuire!

Vomissement au lieu de lavement!

Ce vocable, elle l’avait certainement lu dans un cahier de pataphysique que mon père avait dû laisser trainer sur son bureau, ma belle et tendre négresse. Pardon, femme de ménage de couleur! D’après les civilisés et les honnêtes gens d’ici.

Ils sont allés jusqu’à bannir de leur langage les mots nègre et tête-de-nègre, les hypocrites!

Moi, j’ose encore prononcer ces termes de mon enfance sans vergogne. Bien entendu à l’abri de la foule déchaînée. Par crainte de me faire traiter à tort de raciste et lyncher par les anti-touts-azimuts, il y va de soi. Car, bébé, je préférais téter les seins de ma Soudanaise que ceux de ma mère. Au point de jouir déjà dans mon berceau, parfois. Et ce avant de m’endormir comme un ange.

Probablement, très probablement, voire plus, grâce au velouté et au coloris de sa peau. Elle était si douce, si rassurante et si proche de l’obscurité.

Bref! Ce n’était qu’une brève intrusion dans mon passé secret...

Lien permanent 10 commentaires

Commentaires

  • Bien le bonjour Cher Hank je Vous remercie En effet hier je cherchais à comprendre l'origine des lubies de la femme enceinte dont souffrent de nombreux politiciens
    Le cosmos reflétant notre état d'esprit ou l'inverse on peut se demander si le fait de ne pas pouvoir procréer ne fait pas dérailler certains politiciens ,allez savoir !!!!!!!!!
    A force de voir le mal partout ils en sont trous arrivés à craindre les microbes qui pour beaucoup ne sont pas aussi toxiques que ceux habités par leurs propres peurs qui elles peuvent être très contagieuses
    Les microbes ne sont nocifs que pour ceux les imitant !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Qu'on cesse de nous infantiliser
    A force de réclamer des hommes j'ai compris pourquoi je tombais si souvent ,le mâle/mal était pourtant bien présent
    Elle est décidément retord la langue de Molière /rire
    Très bon dimanche pour Vous Cher Hank

  • Un apsus n'est qu'un lapsus, nous répétait souvent un professeur de français, au collège. Aujourd'hui, avec tous les nouveaux mots qui naissent à tout bout de champ avec les blogues, il aurait tort...

    La langue de Molière, finira-t-elle un jour par devenir la langue de personne... ou, pour le moins pire, de Shakespeare?

    Bonne journée dominicale, chère Lovejoie.

  • Je doute que beaucoup d'anglophones soient capables de lire Shakespeare dans le texte.
    On peut presque en dire autant pour les francophones et Molière.

  • Mère-Grand@

    Le « presque » de votre allégation fait toute la différence… Comment expliquer autrement les spectacles de la Comédie française qui affichent complets aussi bien en matinées qu’en soirées. Qui plus est, même quand il s’agit de reprises des pièces de Racine : Andromaque, Bérénice, Phèdre & Cie, plus difficilement intelligibles que celles de Molière ? Réservées à une élite accro aux alexandrins et au subjonctif imparfait, vraiment ? D’expérience, cela ne me saute pas aux yeux, le public est mélangé, de tous les âges, les jeunes souvent avec leurs grands-parents et qui rient aux mésaventures d’Argan ou des bouffonneries pédantes des Diafoirus.

    Ariane, ma sœur, de quel amour blessée,
    Vous mourûtes aux bords où vous fûtes laissée!

    Si vous n’aimez pas, Mère-Grand, la première tirade de Phèdre s’adressant à sa sœur, le grand style XVIIème, au moins la comprenez-vous.

  • Moi qui ne suis pas du tout musicien, le seul langage qui soit divin, c'est certainement celui de la musique. Tous les autres serpentent sans cesse entre le sublime et la mauvaise langue.

  • @Gislebert
    "Si vous n’aimez pas, Mère-Grand, la première tirade de Phèdre s’adressant à sa sœur, le grand style XVIIème, au moins la comprenez-vous."
    Ne me prêtez pas, s'il-vous-plaît, gratuitement, des goûts ou dégoûts, ni des savoirs ou des ignorances imaginaires. J'ai fait, parmi d'autres, des études de lettres dans les deux langues que j'ai mentionnées et j'ai enseigné Phèdre (si on peut véritablement utiliser ce terme) aussi bien que Macbeth et d'autres pièces.
    Je suis ravi que vous me démontriez, et de manière brillamment illustrée, que pour le français et Molière du moins, je me suis montré trop pessimiste et je me félicite autant que vous qu'il en soit ainsi.

  • Hank@
    Schopenhauer, ce grand pessimiste, mettait la musique au-dessus de tous les arts.

    Mère-Grand@
    Loin de moi d’insinuer que vous n’aimez ni ne connaissez la littérature du Grand Siècle, je voulais simplement montrer en citant ces vers de Phèdre, même d'une préciosité désuète, qu’ils restent intelligibles pour nos oreilles contemporaines. Je n'aurais jamais osé, d’ailleurs je ne prête que rarement gratuitement…

  • Joliment dit M. Hank Vogel et ceci ne m étonne pas :) :"à Moi qui ne suis pas du tout musicien, le seul langage qui soit divin, c'est certainement celui de la musique. Tous les autres serpentent sans cesse entre le sublime et la mauvaise langue."

    Je vous mets deux liens de musique sublime, Libre à vous de les publier surtout le 2 ème qui parle de Mères qui font ensemble une prière pour le futur de leurs enfants (prière plus sincères et véridiques que celles qui se pratiquent dans les Eglises, les Temples, les Mosquées et les Synagogues( 1.8 milliards d adeptes pour les 2 premiers , 1.8 milliards pour les muslumans et 14 millions pour les juifs sucessivement parlant, entre autres! Mères dont leurs deux pays sont en guerre éternelle ...

    --Le sublime Triowanderer, Schubert, Trio op. 100 - Andante con moto
    https://www.youtube.com/watch?v=e52IMaE-3As

    --La prière des Mères
    https://arbrealettres.wordpress.com/2017/01/31/la-priere-des-meres-yael-deckelbaum/

    Un
    murmure
    de vent d’océan
    Souffle de loin
    Et la lessive
    flotte
    À
    l’ombre
    du mur Entre
    le ciel et la terre
    Il y a des gens qui
    veulent vivre en paix
    N’abandonnez pas, continuez
    à rêver De paix et de prospérité
    Quand les murs de la peur fondront-ils
    Quand reviendrai-je de l’exil
    Et mes portes s’ouvriront
    À ce qui est
    vraiment
    bon

    ***

    Hébreu — arabe

    (les paroles en arabe
    sont tirées d’une chanson
    d’enfants, chantée par Feiruz)

    Viens dormir ! —
    Un autre lever de soleil
    Viens dormir —
    Et le matin est là
    Nous
    abattrons —
    Une mère envoie
    Une colombe pour vous
    Avec une prière
    Envole-toi colombe,
    n’y crois pas —
    Son enfant à l’école
    Nous allons rire avec l’enfant —
    au son Pour qu’il puisse dormir —
    de guerre
    Les murs
    de
    la peur
    fondront un jour
    Et je reviendrai de l’exil
    Mes portes ouvriront
    À ce qui est
    vraiment
    bon

    (anglais et arabe)

    Du nord au
    sud
    De
    l’ouest
    à l’est Écoute
    la prière des mères
    apporte leur la paix
    La lumière monte de l’est
    à la prière des mères
    pour la
    paix.

    ***

    Prayer Of The Mothers

    רחישת רוח ים
    מנשבת מאי שם
    וכביסה מתנפנפת
    לצילי החומה

    بين الأرض والسما
    ناس كتير
    بيعيشوا سوى
    ما تخافوا تحلموا
    بالسلام والأمان

    מתי ימסו חומות הפחד
    ושבתי מגלותי
    יפתחו שעריי
    אל הטוב האמיתי

    يلا تنام עוד זריחה
    تندبحلك طير الحمام בוקר בא
    روح يا حمام אם שולחת
    בתפילה لا تصدّق
    את ילדה לבית הספר
    نضحك ع الطفل ت ينام
    לצלילי מלחמה

    עוד ימסו بيكفي خوف
    חומות הפחד تعوا نبدا من جديد
    ושבתי מגלותי
    יפתחו שעריי ونفتح الأبواب
    אל הטוב האמיתי

    from the north to the south
    from the west to the east
    hear the prayer of the mothers
    bring them peace
    bring them peace

    من الشمال
    للجنوب
    من الغرب
    صوب الشرق
    إسمع صلاة الأمهات
    للسلام
    بدنا السلام

    אור עולה מהמזרח
    מול תפילת האמהות
    לשלום

    (Yael Deckelbaum)

    Merci à Vous, M. et "Camarade :)" Hank Vogel
    Charles 05

  • Bien le bonjour Cher Hank je Vous remercie
    Ah la chaleur et la douceur des seins maternels ,nous sommes nombreux à n'avoir jamais connu ce qui doit sans doute s'apparenter à un sentiment de sécurité
    Je me suis souvent demandé quel animal avait été pris comme exemple pour l'éducation maternelle
    Certains ne font pas dans la dentelle et font vite comprendre à leurs petits qu'on est jamais si bien servi que par soi même
    Des vrais lapines et lapins avec le grand Chasseur aux oreilles de fouine , Pro Juventute
    Nous ce que nous avions de collé aux fesses c'était la méfiance et elle ne nous quitta jamais Elle s'estompa pas périodes mais l'année 2000 aura été un sacré rappel é l'ordre pour ne pas avaler tout crû toutes les salades du Net ,instrument de choix pur tous les Bio Hygiénistes /rire
    C'est d'ailleurs la seule à ne pas prendre la poudre d'escampette pour un oui ou non /rire
    Tout bon début de semaine pour vous Cher Hank

  • Que de femmes célibataires et d'hommes religieux prétendent connaître les enfants mieux que leurs mères! A mes yeux, une soi-disant mauvaise mère est nettement plus rassurante qu'un soi-disant bon curé.

    Bonne journée, chère Lovejoie.

Les commentaires sont fermés.