26/02/2019

Flash-back (16, à suivre)

Flash-back, Hank Vogel.jpg- Pour ne pas me perdre et naviguer dans tous les sens, je numérote le squelette de mon récit filmique.

- Le squelette?

Je me frotte les mains et j’attaque:

- Exemple... Un: Paul, allongé sur son lit, contemple le plafond. Deux: flash-back, Julie et Paul s’embrassent, jardin public. Fondu enchaîné entre un et deux, éventuellement. Trois: Paul tourne en rond dans sa chambre. Quatre: re flash-back, Julie et Paul se disputent. Paul décroche le bigophone, compose un numéro. Cinq: Julie décroche. Puis six. Puis sept. Puis huit. Jusqu’à vingt-trois, trente-quatre, quarante-cinq ou l’infini si tu es incapable de trouver une conclusion. Non, soyons sérieux!... Tu exposes, du développes et tu dénoues. Ou bien! Scolairement parlant! Premier acte: exposition. Deuxième acte: développement, soit obstacle, clé de voûte et climax. Troisième acte: dénouement. Tu as compris?

- Halv, murmure-t-elle.

- Pardon?

- A moitié.

- A mon avis, la théorie est toujours plus compliquée que la pratique... Et puis, merde! Si tout ça te complique la vie, fais comme bon te semble. De toute façon, si le message que tu souhaites mettre en images raisonne comme un tambour au fond de ton cœur ou tourmente sans cesse ton esprit, c’est lui qui te montrera les chemins à prendre...

Schéma scénario, Hank Vogel.jpg

Schéma d'un film de 7 séquences (exemple)

08:14 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Je Vous remercie Cher Hank en effet tout n'est que mode passagère
Excepté celle qui fait fureur de nos jours et qui dégoutent du monde des infos
Je veux parler des catastrophistes , alarmistes climat tous azimuts qui oublient que la nature n'a cessé d'être défigurée dés le premier homme sur terre
Y'a plus de saisons ,combien de fois avons nous entendu cette phrase et personne n'en a fait une jaunisse
Sans compter les épidémies de peste et de choléra et autres qui ont sans doute dû favorisé de nombreux dérèglements
Aussi bien dans la manière d'être et agir
Alors qu'on cesse d'instrumentaliser les gens par la peur qui elle n'a jamais été de bon conseil
Navrée pour ce coup de colère mais prouvant s'il en fallait que je suis encore en bonne santé comme dirait des Anciens !!!!!!!!!
Toute belle suite de journée pour Vous Cher Hank!

Écrit par : lovejoie | 27/02/2019

Bien le bonsoir Cher Hank enfant je vouais une admiration sans borne pour Joseph ^le squelette qu'on retrouvait dans des salles d'école et chez les généralistes
Je persistais à détailler le sacrum ,qui lui dit on est et à juste titre le siège principal des pensées
Cela me donne donc l'origine de mes chutes qu'il ne me reste plus qu'à analyser /rire
Toute belle soirée pour Vous Cher Hank

Écrit par : lovejoie | 28/02/2019

L'enfance est le berceau de nos pensées qui garde secrètes les premières odeurs de notre existence.

Bonne journée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 01/03/2019

Bien le bonjour Cher Hank comme Vous avez raison
Grâce à l'éther et les salles stériles des hôpitaux les miennes sont restées secrètes de très très longues années !!!!!!!!!!
Agréable après midi pour Vous Cher Hank

Écrit par : lovejoie | 01/03/2019

Les commentaires sont fermés.