Flash-back (8, à suivre)

Imprimer

Flash-back, Hank Vogel.jpgDieu qu’elle est cinglée cette adepte du scooter!

Après quelques zigzags à une vitesse folle, effleurant l’asphalte à chaque virage, à travers la ville, heureusement déserte vu l’heure tardive, Conchitta freine brusquement et me dit:

- J’adore rouler comme une dingue quand je sais que les flics sont au chaud.

- Au... au ch... chaud? je bégaye, forcément suite à ces acrobaties inattendues.

- Au quartier chaud.

- Je vois.

- Non, impossible, tu ne peux pas voir. Tu peux seulement imaginer. Bref! Tu montes ou tu préfères faire le reste à pied?

- Tu habites ici?

Pratique n’est-ce pas? Ce n’est pas loin de chez toi, me souffle un petit démon de passage.

- Non, je n’habite pas ici, j’y viens seulement quand j’ai envie de me faire sauter par un type sympa et que mon paternel est de service, me déclare-t-elle sans vergogne... On monte ou merde?

- On monte, on monte!

- Alors ôte ton cul osseux de mon cheval!

La femme est bicéphale voire multicéphale, l’homme tout juste monocéphale.

La joliment confectionnée, par une divinité calme, artiste et savante, est capable de tricoter et de compter les mailles de son tricot tout en faisant l’amour.

Quant au premier jet de la création humaine, sorti trop tôt de l’esprit d’un dieu pressé, n’est bon qu’à se vanter de sa plus belle victoire ou de désavouer sa dernière défaite.

Une chose à la fois. Deux choses en même temps serait trop lui demander. Contre-productif pour son avenir, selon lui bien entendu.

A force d’observer, de regarder attentivement sans parti pris devient-on sévère envers soi-même et juste entre les autres?

Ô caméra! Pourquoi cherches-tu sans cesse à m’accompagner?

Conchita me tire par la main.Visite rapide de son logement secondaire. Je comprends aussitôt que son père, divorcé de sa mère forcément, travaille dans la police et qu’il est très désordonné. Menottes par-ci et pistolets par-là. N’importe où comme les jouets d’un enfant très mal éduqué.

Pourvu qu’il n’est pas chargé, me dis-je en caressant du bout des doigts un SIG-Sauer SP 2022.

- Il est collectionneur ton vieux? je demande à ma future probable concubine.

- Superflue question pour un cinéaste, me répond-t-elle en se collant à moi.

Et nous nous embrassons...

Lien permanent 5 commentaires

Commentaires

  • Bien le bonjour Cher Hank, je Vous remercie
    Ceci étant au sujet de travail on peut remercier l'esclavagiste car sans travailler on aurait été aux bottes d'autres esclavagistes
    Qu'on pouvait fuir en 4me vitesse grâce au monde du travail
    D'ailleurs c'est grâce à celui ci qu'on appris très vite à différencier le vrai du faux et é éviter le monde des gourous comme ceux instrumentalisant les enfants à coups de publicité pour vanter les mérites de la relaxation ou toutes autres manières pour mieux endormir la méfiance des tous petits
    Qui eux ne réaliseront pas l'esclavagisme sectaire dont ils seront les victimes
    J'aime bien le récit de la randonnée à vespa
    A croire que Vous filmiez celle qui nous vit un jour vivre à l'identique ce que Vous racontez
    je ne sais pas si l'infirmière a compris qu'elle était un danger publique mais peu de temps après elle abandonna définitivement son engin
    Ou la rencontre de son futur mari a mis fin a ses pulsions bélier , allez savoir /rire
    Bonne journée Martienne pour Vous Cher Hank

  • Filmer, c'est parfois chercher un brin de lumière là où l'obscurité règne en maître absolu.

    Bonne journée, chère Lovejoie.

  • Bien le bonjour Cher Hank, je Vous remercie
    Vous avez entièrement raison on en la preuve avec la vidéo -19
    qui arrive à point nommé pour tenir tête aux détracteurs du climat
    Même le cosmos adore les ridiculiser
    Il suffit du mot réchauffement pour voir dégringoler les degrés
    Et quand dame nature s'en mêle elle ne fait pas à l'inverse de nombreux humains les choses à moitié
    Avec elle on sait au moins sur quels pieds danser !!!
    Quand à la question de savoir pourquoi la caméra Vous accompagne partout Vous devez avoir un sérieux sens de l'équilibre y'a longtemps que je me serais cassée la figure /rire
    TRès belle journée pour Vous Cher Hank

  • Ma caméra est pire qu'une maîtresse jalouse, elle me suit partout, même parfois où le roi va seul.

    Rappelez-vous: https://www.youtube.com/watch?v=OLEQz-KEgAQ&t=7s

    Bonne journée, chère Lovejoie.

  • Je Vous remercie Cher Hank je reconnais avoir bien ri en voyant tout le soin que Vous mettiez à filmer l'endroit réservé au roi !!!!!!!
    Ceci étant je suis certaine que nombre d'hommes rêveraient d'avoir une maitresse aussi docile /rire
    Toute belle soirée pour Vous Cher Hank

Les commentaires sont fermés.