27/12/2018

Flash-back (1, à suivre)

Flash-back, Hank Vogel.jpgJe m’appelle Hanzouli Tsoulakia. Je suis originaire d’un pays qui n’existe plus. Comme la Prusse ou le Biafra. Ou plutôt d’une nation à venir où la justice sociale prouvera à la face du monde que la démocratie n’était qu’un leurre.

Pourquoi? Explication, bordel!

Parce que dans une cité où les cons sont majoritaires, la connerie dominera toujours. La personne sensée n’a aucune chance d’être élue. Un chien n’acceptera jamais un chat pour chef.

Toute ma vie, j’ai voté et je suis toujours du côté des perdants.

Que faire alors? Plonger tout nu dans la marre aux connards et jouer à cache-cache avec Donald? Donald Duck, bien entendu.

C’est ce que j’ai pourtant fait toute ma jeunesse en travaillant dans le cinéma.

Voici donc mon histoire:

Un jour un ami m’a dit:

- A part quelques rares exceptions, seuls les pédés, les pistonnés et les fils à papa ont droit à la réussite dans le septième art.

J’ai souri, j’avais bien souri à l’époque.

Aujourd’hui, je ne bronche pas d’une oreille lorsque je m’imagine entendre la voix de ce camarade éclairé...

08:13 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (9) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Hank il semble bien que le cinéma ne soit pas le seul à attirer les pistonnés ,fils à pap et tous les autres
Il suffit de voir la facilité pour réquisitionner des jeunes comme Greenpisse pour leur faire avaler n'importe quelle couleuvre
Il y avait un avantage certain à cette époque ,les jeunes activistes et nés avec la cuiller en argent entre les lévres ne se seraient pas amusés à nous dicter leurs lois
Certes dans des temps antérieurs il y eut les Chemises Brunes qui donnent des idées aux arrivistes et activistes d'aujourd'hui n'en doutons pas
Comme quoi on peut enterrer le passé mais le mauvais finira toujours par ressusciter d'une manière ou d'une autre
Quand au 7me art un magnifique film avait transformé ma façon de voir le monde .L'auberge du 6me bonheur
Après chaque rentrée tardive ,allez la nana fais nous des frites /rire
Excellent début de journée pour Vous Cher Hank

Écrit par : lovejoie | 28/12/2018

Vous avez raison, le passé ne meurt jamais, il fait semblant de disparaître pour mieux paraître. Les guerres en sont la preuve.

Plus jamais ça, c'est du pipi de chameau, dirait ma concierge berbère.

Bonne journée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 28/12/2018

Toute ma vie, j’ai voté et je suis toujours du côté des perdants... © Moi 1981

Écrit par : Moi | 28/12/2018

Je Vous remercie Cher Hank ne pensez Vous pas qu'une personne n'étant pas pistonnée aura davantage de succés et qu'il sera beaucoup plus durable
Les pistonnés ne font jamais long feu et sont redevables à leurs maitres d'une manière ou d'une autre
Et quand on voit les enfants vendus par leurs parents à des fins publicitaires ,je doute fort du résultat à long terme sur leurs chérubins
C'est leurs rendre un bien mauvais service et les parents sont des niais qui ne se rendent pas compte des effets pervers sur leurs enfants
Mais au fait je croyais qu'il était interdit de faire travailler les enfants !
C'est une forme de travail dés l'instant ou un salaire est versé aux parents et sur le dos de leur progéniture
Dieu quel monde de ploucs dirait Ouin Ouin !!!!!!!
Très agréable fin de journée pour vous Cher Hank

Écrit par : lovejoie | 28/12/2018

Le cinéma est un art qui coûte cher, très cher... Quand Papa ou la Confédération vous donne un demi million de francs, vous avez plus de change de faire un premier film même merdique que quand il ou elle vous dit d'aller vous faire voir ailleurs! Non?

Prendre son pied en faisant des films avec trois fois rien, ce n'est donné à tout le monde. C'est un peu ça mon récit. Mais, s'il vous plaît, ne cherchez pas à tourner plus vite que la caméra! (rires)

Belle soirée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 28/12/2018

Bien le bonjour Cher Hank ,je Vous remercie
Pour faire suite à Votre commentaire j'ajoute juste que Vous n'en avez plus que du mérite
On s'est fait empoisonné l'existence par des infos nous ayant bassiné à coups de gilets jaunes et vla la peste jaune invitée à venir manifester en Suisse
On n'ose même pas imaginer la couleur de leur vésicule à tous ces agités de la jaunisse /rire
En 68 je dois dire que toutes ce manifestation m'ont fait doublement apprécier le calme des établissement psychiatriques et si on compare l'ambiance aujourd'hui n'a rien à envier à hier
Malheureusement je n'ai plus la forme olympique de cette époque ce qui est dommage sinon je retournerais faire des études mais pour être psychiatre cette fois !!!!!!!!!
Bon appétit et belle suite de journée pour vous Cher Hank

Écrit par : lovejoie | 29/12/2018

Le monde du cinéma et l'univers de la psychiatre sont très proches. Dans l'un, on essaye de diriger des égocentriques à moitié cinglés et dans l'autre, des cinglés à moitié égocentriques faute de trop de somnifères.

Bel après-midi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 29/12/2018

Bien le bonjour Cher Hank,je Vous rmercie
Mieux répondre on ne pouvait pas
Vous auriez fait un très bon psy et beau gosse comme Vous l'étiez y'en aurait eut des cœurs chavirés ,si si /rire
Ceci étant à force de vouloir jouer aux marmottes Dieu du ciel quelle peine infinie pour se lever
Ces journées sans soleil sont un calvaire pour le moral mais grâce aux Alaskaien je me sens nettement moins seule et mon esprit de solidarité s'en retrouve tout émoustillé
Je ne sais pas l'odeur qu'ils dégagent mais ils savent ne pas gaspiller l'eau /rire
Tout bon dimanche avant dernier jour de l'année pour Vous Cher Hank

Écrit par : lovejoie | 30/12/2018

Vous aviez totalement raison, comme je l'étais! La vieillesse embellit parfois l'esprit, et de fait le libère de bien des prisons, mais enlaidit sérieusement le corps.

Mens sana in corpore sano: de la propagande sportive à bas tarif!

Bon dimanche, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 30/12/2018

Les commentaires sont fermés.