25/12/2018

Stockholm (26, fin)

Stockholm, Hank Vogel.jpgAdieu Karin! Au revoir ou à bientôt!

Je reprends le large, je quitte la terre ferme pour un autre voyage vers l’infini.

La mer tranquillise mon esprit.

Bien que!

Par expérience, je sais que ses horizons sont multiples et cachent bien des rêves insensés. Que les enfants de nulle part, tels que moi, se plaisent souvent à réaliser.

Mais!

Comme il y a toujours un mais qui ose se glisser à tout moment dans notre mémoire, je suis prêt à rebrousser chemin.

J’attends donc que tu m’attendes, ma douce rencontre de Stockholm.


A deux, à trois, à quatre... les heures semblent moins longues.

                                              A Annita, Arne et Pintus, ces formidables Suédois que j’ai croisés sur ma route.

15:17 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.