25/10/2018

Stockholm (15, à suivre)

Stockholm, Hank Vogel.jpg- Au contraire, ce qui nous semble parfois anodin est plus important que tout le reste.

- Par exemple?

- Et si j’attaquais d’abord la première question?

- La première question?

- Mon voyage entre l’iceberg et le volcan.

- Raconte! Comment c’était?

Je grimace et je secoue violemment la tête.

- Ça va? s’inquiète-t-elle. Ce n’était pas bien? Je n’aurais pas dû? Ça te rappelle de mauvais souvenirs?

Je croise mes mains et j’avoue:

- A part rougir, la timidité m’incite parfois à répondre par de belles phrases reliées à aucun contexte. D’où... d’où...

- D’où?

- L’iceberg et le volcan... Je tenais à ce que tu le saches...

- Je ne te crois pas.

- C’est la pure vérité.

- Timide toi? Tout sauf ça!

- Oui, je suis timide. Horriblement timide.

Elle éclate de rire... 

11:37 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank on dit que le timide a peur avant le danger que le lâche a peur pendant et le courageux après
Je ne sais pas si ce dernier aura autant de remords que nombre d'enfants timides pour mieux être soumis aux diktats éducatifs
Il est vrai que la timidité maladive est un handicap Qu'on essaye de cacher par tous les moyens et qui peut être souvent source d'éloignement de ses proches qui eux se conduiront de manière effrontée et souvent hautaine
De fait avec la soumission il n'y avait rien de mieux pour entretenir la timidité
Ainsi l'enfant ne pourrait jamais s'affirmer
La soumission est une forme de prison et en ce sens le vrai Scorpion est maitre en la matière car il sait qu'il sera toujours envers et contre tous soutenu par sa famille et ses amis
Et quand enfin on l'a compris mieux vaut tard que jamais là ce sont des années de colères qui surgissent pour guérir totalement de sa timidité
Passivité ,timidité ne sont elles pas toutes deux une forme de lâcheté?
J'en viens à me persuader qu'il vaut mieux être effronté que timide On se sent beaucoup mieux dans ses basques et tant pis si cela ne plait pas aux autres /rire
Agréable journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 26/10/2018

A poil ou à moitié nu, timide ou pas, seul le fou se cache sous le lit la nuit de noces.

Bonne journée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 26/10/2018

Je Je Vous remercie Cher Monsieur Hank C'est très bien répondu mais n'oublions pas que nous avons tous un fou dans la manche
Votre réponse rejoint en effet rares étaient les couples sur la même longueur d'ondes travaillant tous deux en psychiatrie
On ne peut pas être au four et au moulin en même temps
Et quand la religion s'en mêle autant ne jamais se marier à l'église et marier sur une île déserte
Ah la famille , moi qui en rêvait j'ai dû apprendre à mes dépends à me méfier de chacun mais j'ai tenu tête à la mode des divorces
De toutes manière on échange un borgne contre un aveugle et le jeu n'en valait pas la chandelle /rire
Belle suite de journée pour Vous Cher Monsieur
EP avez Vous remarqué combien le Grand Barbu aimait tricoter ? il augmente les mailles de la nuit pour diminuer les mailles du jour !!!!!!

Écrit par : lovejoie | 26/10/2018

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank depuis hier je me suis penchée sur le passé de nombreux amoureux de la dive bouteille
Pour quelles raisons sont ils tous devenus alcoolique Pour certaines raisons dont celles-ci sans doute parmi les plus importantes
C'était pour la plupart des gens très timides et qui avaient grandi sans l'ombre d'un regard de leurs parents ^pour autant qu'ils en aient eut
Ils avaient tous été humiliés et ont appris très vite à obéir suite aux chantages
Si t'obéis pas c'est une tarte voir plus ou on t'enfermera dans une maison de redressement pour les filles ou de correction pour les garçons
Quand aux sévices corporels des années 30 on préfére ne pas y penser et l'alcool fut pour eux tous la seule manière de survivre au monde de brutes dans lequel tous ont grandi
Alors que pour d'autres ce fut le chocolat beaucoup plus facile à interdire /rire
Bon appétit et bel après midi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 27/10/2018

Quand j'étais petit j'étais si maigre que m'interdire le chocolat était un crime pour mes parents. Et je l'avais bien compris.

Paradoxalement, je n'ai commencé à grossir qu'à partir de 60 ans. A la mort du dernier protecteur de mon chocolat probablement.

Moralité: on peut tout interdire à un enfant sauf le chocolat.

Bel après-midi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 27/10/2018

Je Vous remercie cher Monsieur Hank très souvent le chocolat servait à combler le manque d'affection maternelle
Quand on a obéi aux régimes on prépare une vieillesse calamiteuse
Il faut obliger le cerveau conditionné aux ordre médicaux à se soumettre aux désirs de manger tout ce qui était interdit
Et par certains jours c'est vraiment galère croyez moi
On doit même conditionner l'estomac par cette formidables formule , on peut manger de tout mais en petites quantités
Ce à quoi on peut même ajouter ,c'est pas une fois mort qu'on pourra enfin se nourrir selon nos envies
Mais pour nourrir des statistiques il fallait bien mettre les gens au régime non ? rire
Au diable les ordres et les contrôles qui avec le recul font penser à de la propagande allemande
Chaleureuse soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 27/10/2018

Les commentaires sont fermés.