23/10/2018

Stockholm (14, à suivre)

Stockholm, Hank Vogel.jpg- Place aux bonnes choses d’abord!

Nous buvons, nous mangeons. Quasi comme deux goinfres.

Attitude normale pour moi mais interdite pour elle. Car là où j’ai passé mon enfance et ma jeunesse, la mère, l’épouse, la fille, la sœur et l’amie n’ont strictement pas le droit de faire du bruit en mastiquant.

Tout jugement est le fruit du conditionnement! traverse rapidement mon esprit, tel un flash d’un tableau publicitaire lumineux.

Et, aussitôt et en dépit de toute attente, un sourire chargé de sagesse s’invite sur mon visage.

Ce qui pousse forcément Karin à me toiser du regard et à m’interroger:

- Qui es-tu réellement? D’où viens-tu? Qui ou quoi cherches-tu à Stockholm?... Tu as l’air si étrange. On dirait qu’un... que...

- Que quoi?

- Non, rien... ce n’était rien... cela n’a aucune importance.

- Au contraire, ce qui nous semble parfois anodin est plus important que tout le reste.

- Par exemple?...

08:40 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (9) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank avec la lecture ce qu'il y de formidable c'est qu'on peut se goinfrer même sans dentition !!!!!
Ils sont nombreux à rêver de la retraite en oubliant comme il se doit toutes les calamités que le ciel nous réserve dès l'âge de 66 ans
Avant on y va c'est merveilleux et tout soudain notre cerveau qui lui n'oublie jamais rien va nous en resservir une couche
On connait tous la phrase ,on aurait mieux fait d'hiberner comme les marmottes /rire
Toute belle journée mercurienne pour Vous Cher Monsieur
EP j'aime beaucoup la phrase qui dit ,faut jamais croire celui ou ceux qui promettent la lune car plus menteuse que celle ci associée à mercure et vive les charlatans et bonimenteurs !!!!

Écrit par : lovejoie | 24/10/2018

La retraite est une deuxième jeunesse. A part que de l'argent de proche vient de l'état, plus intransigeant que nos parents.

Les filles sont aussi belles et les cons aussi cons qu'auparavant.

Quant à la dégradation de notre corps, elle a commencé le jour de notre première sucette.

Bonne journée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 24/10/2018

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank on ne peut Vous donner tort quand à la dégradation humaine
Je soupçonne les lobby FSC qui déforeste à tour de bras d'avoir voulu paraitre aussi intelligents que nombre de bonimenteurs qui promettent une seconde jeunesse en ne mangeant que ceci plutôt que cela
Car prétendre sauver la nature en menant des Pygmées au suicide comme ce fut pour les Inuits démontre bien à quel point on se fiche de nous
Il parait que cela se nomme ,la forestiérie durable ,quel beau terme pour nous cacher la vérité
Y' a vraiment des paires de claques qui se perdent !!!!!!!
Et ce sont les mêmes qui nous astique à coups de vous gaspillez trop
Oui et la faute à qui aux gouvernements cr ce sont eux les premiers responsables et nul autres
Là je sens vraiment ma patience se dégrader lentement /rire
Toute belle fin de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 24/10/2018

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank Place aux bonnes choses d'abord
J'aime beaucoup cette phrase qui devrait être affichée sur tous les murs de Suisse
Mais là encore des gens bien intentionnés trouveraient à redire car la culture du morbide semble la seule encore capable de nourrir les esprits
Hier j'y suis re tombée malgré moi suite à un reportage et me suis morigénée car le film je crois qu'il s'agissait de Mondo Cane nous prévenait déjà du sort qui serait réservé par la suite à toutes ces peuplades vivant protégées hors du monde considéré comme intelligent car t vivant en bonne harmonie avec son environnement /on voit ce qu'il en résulte
On avait tous dit, ces peuples sont fichus
Comble d'ironie quand on sait le sort réservés à la même époque aux gosses nés en suisse et séparés par qui l'on sait de leurs parents et à qui aujourd'hui on fait des demandes de dons /rire
C'est tellement sordide qu'on est obligé d'en rire malgré soi ,autre forme d'humour contre le profit de certains ne manquant jamais une occasion pour nous faire souvenir des wagons d'humiliation semblables à celles de ces peuples devenus vraies bêtes de cirque
On comprend mieux pourquoi il est nécessaire d'entretenir la précarité ¨,on sait au moins a qui elle profite !!!!!
Toute belle journée soleil pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 25/10/2018

Au nom d'un dieu, d'une religion ou d'une éducation soi-disant parfaite, les frustrés tous azimuts ont commis les pires atrocités contre l'amour. Ils ont volé des bébés et ils ont séparé des enfants de leurs parents, de leur culture. Et les commettent encore!

Au nord comme au sud, à l'ouest comme à l'est.

Malheureusement, nous vivons dans un société mercantile dont les pistonnés et les voyous tirent souvent les ficelles empêchant ainsi l'humanité d'avancer dans le bon sens.

Que de fois le peuple a élu des andouilles, des escrocs ou des criminels au pouvoir!

Bonne journée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 25/10/2018

En se posant des questions sur la Vie, l'Amour et la Mort il arrive que l'on se tourne vers telle ou telle religion en attente d'éclaircissement…

Ou bouddhisme, ou yoga.


En prenant de l'âge certains, certaines se sentent comme "hissés.es vers le haut".

Pour ceux qui croient en la réincarnation chaque vie peut se représenter par une robe: dix vies dix robes.

Une fin de vie reviendrait à faire passer sa robe par le haut: l'âme étant la personne nue sous sa robe en attendant une prochaine vie, soit, une autre robe tant que le cycle des réincarnations n'est pas dépassé.

Or, on ne peut retirer une robe par le bas…

La robe ou la fait passer par-dessus la tête: donc la robe pourrait se sentir hissés, tiré vers le haut…

Les personnes qui font des sorties de corps ont le sentiment de monter (jamais descendre) comme dans une cheminée pour, arrivées en haut, déboucher en ou sur d'autres mondes...

Savoir si la réincarnation existe ou non pose une question: est-ce par peur de la mort?

La réincarnation n'est pas une victoire sur la mort mas, un peu comme l'enfant qui redouble en classe: un échec.

Bonne journée.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 25/10/2018

Le mot échec n'appartient qu'aux humains. L'au-delà est certainement plus ouvert que le monde dans lequel nous vivons.

Bonne journée à vous, chère Madame.

Écrit par : Hank Vogel | 25/10/2018

Merci, Monsieur Vogel.

Nelson Mandela, on le lisait il y a quelques jours, confiait ne jamais perdre car en cas d'échec il apprenait!

Mais, Monsieur Vogel, en observant la vie comme elle va avec place à la finance, aux marchés, etc. comment souhaiter, par karma négatif en ces temps de sources taries selon climat, terres et eaux… air pollués pour raisons de gains et profits, rapacité du monde financier… comment souhaiter "rempiler", subir une nouvelle incarnation par effet de manque d'évolution, donc, priorités et centres d'intérêts... en vies passées!?

La question du karma se pose.

A-t-on inventé le karma négatif pour justifier les pires oppressions, exploitations ou injustices et souffrances puisque, en définitive, le/la seul.e coupable est la victime artisan.ne (quel cirque ces féminin…!) en vies passées de ses malheurs présents?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 25/10/2018

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank Concernant nombre de politiciens chez nous et ailleurs c'est on ne peut plus vrai et la faute à qui ' aux lobbys qui les enchaineront sitôt élus par nos bons soins
Un ancien politicien m'a dit que j'étais trop directe pour me lancer en politique , que beaucoup s'enfuiraient en courant après avoir tenté vainement de m'entourlouper
Il est vrai qu'en ayant du sang Gypsy faut pas trop me chatouiller /rire
Très belle et douce soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 25/10/2018

Les commentaires sont fermés.