14/09/2018

Stockholm (1, à suivre)

Stockholm, Hank Vogel.jpgLa liberté, c’est le beau et mystérieux jardin de mon enfance que j’aimerais tant retrouver.

Je m’appelle Gjin, Giovanni, Hans, Hovhannes, Iannis, Ion, Ivan, Jan, Janek Janos, Jean, Joao, Johannes, John, Juan, Juhani ou Sean.

A vrai dire on m’appelle ainsi. Tout dépend de la région linguistique dans laquelle je me trouve.

Cela ne me dérange nullement, au contraire cela m’amuse énormément et je trouve ça très bénéfique pour ma santé mentale.

Car chaque fois que l’on me prénomme différemment, je change presque aussitôt d’état d’esprit. Je deviens quasi quelqu’un d’autre.

En tant que Giovanni ou Iannis, l’allégresse m’habite davantage qu’en tant que John ou Hans, par exemple.

C’est fou comme la sonorité des mots peut avoir une telle l’influence sur mon comportement!

Grâce à cette ou à ces gymnastiques cérébrales, j’ai l’impression de vivre plusieurs vies.

Tout ce cirque, imaginaire ou pas, commença le jour où j’ai débarqué pour la première fois à Stockholm. Plus précisément à la place Järntorget.

Commençons donc par le commencement!...

08:18 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank ,je Vous remercie
Avec le cul entre 2 chaises cette expression démontre bien que c'est l'organe le mieux partagé et qu'on peut et cela c'est cadeau récupérer en entier /rire
Quand à Votre envie de Vous baigner dans la mer Noire on ne peut que Vous comprendre
Perso j'ai donné au soleil et ses bains , les fortes chaleurs ne me manque pas du tout bien au contraire car elles sont assommantes et je réponds oui pour qu'on me fiche la paix
Je savais qu'en juillet et aout les pièges commerciaux sont nombreux d'autant plus quand il y a double éclipses
Mais tête ailleurs a réagi trop tard /rire
Remarquez je pourrais aussi dire, que ce n'était pas moi en utilisant les différents prénoms comme subterfuge !!!!!!
Toute belle journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 15/09/2018

Y a-t-il un endroit idéal sur cette terre où les saisons se partagent équitablement et harmonieusement l'année? Si oui, je serais très ravi de savoir où.

Même la nature nous joue de mauvais tours!

Bon samedi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 15/09/2018

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank Votre commentaire rejoint mon questionnement concernant le Grand Barbu
C'est à croire qu'il cultive lui même le syndrome de Munchhausen par projection afin d'être requis le plus souvent pour obtenir son aide
Ainsi il est sûr de ne pas être oublié !!!!!!
Très agréable soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 15/09/2018

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank ,je me suis broutée et cela risque de se reproduire souvent
En effet je voulais écrire par, procuration !!!!
Au sujet des prénoms dont n'étaient pas avares certains parents voir grands parents l'impression de vivre plusieurs vies est exact
D'autant qu'ils attirent des personnages n'ayant aucun lien de parenté entre eux
Mon premier prénom inconnu de tous avait un sacré lien avec de Gaules ce qui forcément m'a poussé à rechercher inconsciemment ce qu'un père absent ne pouvait représenter c'est à dire un pare feu
Avec l'Armée j'étais protégée des délinquants sexuels qui revenaient en force sitôt la Troupe en dislocation
Un ancien généraliste médecin à l'Armée l'avait compris Car sitôt la Troupe de retour j'étais à nouveau en pleine forme
Cela créa un lien indissoluble avec une personne disparue et qui elle aussi avait à cœur de m'emmener assister à tous les exercices
Elle avait peut-être l'âme d'une marieuse qui sait /rire
Magnifique journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 16/09/2018

Ayant eu une enfance très heureuse, il n'est peut-être possible d'imaginer son contraire.

Pour moi, un ancien orphelin est un héros malgré lui qui a affronté les durs évènements de la vie avec beaucoup de courage dans une grande solitude.

Bon dimanche, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 16/09/2018

Ajout...

La vie d'un orphelin est plus héroïque que celle d'un héros de guerre.

Écrit par : Hank Vogel | 16/09/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.