25/08/2018

Waterprof (16, à suivre)

Waterprof, Hank Vogel.jpgJe me gratte la tête. Dans l’espoir que les meilleurs neurones de ma cervelle sortent enfin de leur silence caverneux et décident ensemble de m’aider à dissiper toute incertitude. Car certaines lignes du projet sont encore floues. J’avouerais même qu’elles stagnent dans le flou le plus total...

- Alors, ça vient ou quoi? m’attaque l’ex commandant. C’est pour aujourd’hui ou pour demain?

- Pour après demain ou jamais! je contre-attaque. Pourquoi, tu as le feu au cul?

- Ta combine, c’est du bidon.

- Du bidon, tu as dit?

- Oui, du bidon, j’ai dit et je le redis.

Alors, fâché à en devenir fou, je cours aux toilettes, je ressors presque aussitôt et, en branlant une liasse de billets de banque, je lui crie:

- Et ça aussi c’est du bidon?

L’argent n’a pas d’odeur. Même conservé aux pires endroits.

Les fauchés se plaisent à le maudire et à lui cracher dessus. Les fortunés à le bénir et à garder leur salive pour mieux le recompter.

Mais riches et pauvres se font régulièrement déplumer par l’état, escroc et dépensier anonyme.

- Tiens! C’est ton cachet pour tes futurs exploits, je signale à Valeri, en fourrant la pile de plusieurs mille francs dans sa chemise à moitié ouverte... Ce n’est du belge, c’est du pur suisse. Ça pète souvent plus haut que le dollar.

- C’est sans doute trop! s’exclame mon complice en retirant les Auguste Forel fourmillants de son vêtement.

- Ce n'est jamais trop. Surtout pour les risques que tu vas prendre. Compte!

- Non, je ferais ça tranquillement... à la maison.

- Aux chiottes!

- Pourquoi aux chiottes?

- Parce que ta chère moitié ne doit toujours pas être au courant de quoi que ce soit. C’est une affaire strictement entre hommes, pour le moment. Bien que deux femmes nous accompagnent dans cette aventure. Une vieille et une jeune.

- Alors déballe-moi tout!

Et, avec un courage digne d’un héros libéré de toute crainte, je divulgue:

- Alla Rosa Abrahamian et Olga Senchikova...

Alla Rosa Abrahamian.png

Alla Rosa Abrahamian.

Olga Senchikova.png

Olga Senchikova.

A droite, buvant son café, probablement l'épouse de l'auteur ou une ex du KGB.

16:50 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.