22/08/2018

Waterprof (14, à suivre)

Waterprof, Hank Vogel.jpgJ’ai connu Valeri grâce Vladimir. Il me l’a présenté à la plage, l’été dernier. Nous avons sympathisé sur le champ. Question d’aura, vraisemblablement. Mais la sienne doit être plus dorée ou plus blanche que la mienne. Certainement vu mes nombreux moments d’égarement.

- Les rencontres rapprochent les montagnes et font fondre les glaciers, me disait souvent ma concierge valaisanne, morte malheureusement en escaladant le Mont Rose, côté italien.

Je n’ai jamais compris vraiment ce qu’elle voulait insinuer. Qui ou quoi cherchait-elle à protéger? Et jamais su vraiment de quel bord elle était, la grimpeuse multidisciplinaire.

Il faut dire qu’à cette époque, en tant que fils de diplomate et pensionnaire d’une école internationale privée, je draguais comme un beauf...

Bref, restons dans le présent et parmi les vivants et les gens normaux!

Qu’il vente ou qu’il pleuve, Valeri crawle et papillonne au moins deux heures chaque matin. Sous le regard admiratif de sa chère épouse. Ou inquiet, vu que la mer n’est pas toujours aussi maternelle qu’une mère.

Ce sportif aux poumons d’acier, non-fumeur forcément, aurait pu devenir général dans l’Armée rouge. Mais comme il est trop intelligent et très sensible, il a préféré se contenter d’une carrière militaire moins honorable mais à l’abri des embrouilles et des éternels reproches.

Allergique également aux armes à feu et aux masques à gaz, il a failli se faire tuer à deux reprises. En Tchécoslovaquie, lors de l’enterrement de Jan Palach, martyre du printemps de Prague, par un groupe d’étudiants en colère. Et à Tchernobyl, en essayant de sauver des camarades irradiés à la centrale nucléaire Lénine, par un atomiste déprimé.

Suite à ces deux tristes évènements, bien que très éloignés l’un de l’autre dans le temps, ses collègues de travail l’on baptisé Docteur Tché le jour de sa quille tardive.

Ce médecin-secouriste, officier à la retraite et de réserve, artiste modeste à ses heures perdues, prend souvent plaisir à photographier les fleurs des lieux publiques, avec son téléphone portable. En particulier les roses...

Valeri Ogorodnik 3.png

Valeri Ogorodnik en train de photographier une rose

15:11 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank que de personnages hauts en couleur à suivre sur Vos billets
On comprend l'engouement de Valery pour les roses ,elles au moins ne perdent pas de temps à nous faire perdre la boule ou du moins à essayer
Je n'en reviens toujours pas du ramdam autour de l'alimentation quand on sait les dégats causés par les hormones de synthèse et irréversibles sur le corps humain on ne va pas utiliser des produits de cette espèce pour remplacer du glyphosate
Ceux qui sont pour sont aussi contre les OGM alors comment voulez vous que je ne m'énerve pas en lisant toutes leurs élucubrations ?
Je viens de bonne heure pour Vous préserver de mes colères /rire
Toute belle journée de la Rose de Lima pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 23/08/2018

Celui qui s'est libéré de ses chaînes, marche décontracté, mange avec plaisir et découvre les beautés de ce monde.

Les prisons protègent la société mais meurtrissent l'humanité.

Bonne journée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 23/08/2018

Celui qui s'est libéré de ses chaînes, marche décontracté, mange avec plaisir et découvre les beautés de ce monde.

Les prisons protègent la société mais meurtrissent l'humanité.

Bonne journée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 23/08/2018

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank c'est très bien dit et hier après avoir entendu des médecins reconnaitre qu'en Suisse l'humain devenait de plus en plus hypocondriaque j'ai été comblée en écoutant une femme médecin dire ce que notre ancien toubib se plaisait à répéter c'est à dire ,faut manger de tout et en petites quantités afin de garder le moral et une bonne santé
On pourrait ajouter et dormir la nuit avant trois heures du mat sinon bonjour les délires nocturnes sources d'élucubrations qui font le bonheur des gourous sectaires et comportementalistes ,n'ayons pas peur des mots!!!!!!
Charmante soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 23/08/2018

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank ah ce beau mot draguer ou rendre dedans
Les chercheurs sont champions dans ce qu'il faut bien nommer ,très grand art !!!!!
En effet quand on voit tout le mal qu'ils se donnent pour capturer des oiseaux afin de les relier aux satellites tandis que d'autres vont à 4 pattes pour humer et analyser les gouttes d'eau emprisonnées dans les feuilles tapissant les forêts
Heureusement que la drague à notre époque ne coutait pas un radis à la Confédération !!!!!!
IL suffit de voir les nombreux partis draguer leur électorat pour se dire que ce sport n'est pas prêt de disparaitre
Mais et heureusement on sait maintenant pourquoi le baiser a été inventé c'est pour empêcher les amoureux de dire des bêtises et c'est grâce à ce genre de gymnastique buccale qu'on fut préservé des bêtises de la part de Berne
Car la drague existait même aux portes du Palais Fédéral et personne n'ena jamais été choqué ,bien au contraire cela prouvait que ces Messieurs pouvaient aussi éprouver des sentiments autres que faire semblant de régner assis sur son siège éjectable
Et vive la Saint Barthélémy /rire
Toute belle journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 24/08/2018

Le dragueur dragué comme l'arroseur arrosé, quelle belle époque!

Les jours et les nuits sentaient toujours bon, ils sentaient le parfum des filles séduites et celles à séduire. L'avenir n'était qu'un rêve et le devoir brillait par son absence. Rien dans les poches, tout dans le baiser. Mais nous étions heureux.

La jeunesse vaut de l'or. La vieillesse ne vaut ce qu'elle vaut.

Adieu Berthe, Germaine et les toutes les autres! Rendez-vous peut-être au paradis!

Bonne journée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 24/08/2018

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank oui quelle époque et que de fous rire
Et plus on était critiqués plus on s'en donnait à cœur joie pour irriter les biens pensants Les féministes auraient eut de quoi la ramener mais c'était l'époque ou les hommes jeunes et moins jeunes ne se laissaient pas dicter leur conduite
On a échappé au pire dirait l'Oncle Narcisse mais c'était dans l'air du temps et tout le monde même les épouses qui ont enfin pu entrer dans un bar s'en sont donné à cœur joie comme pour signifier aux hommes ,maintenant c'est notre tour ,arrimez vous au bastingage on arrive /rire
Toute belle suite de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 24/08/2018

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank Lorsqu'il n'y aura plus d'amants heureux ,le ciel perdra toutes ses couleurs
Donc pour ne plus brasser du noir il suffit jute de tomber amoureux et cela nous l'avions compris très vite et c'est un conseil de bon augure que d'autres feraient bien de suivre non ?
Dans le billet 15 il est question du couple mais ne dit on pas qu'il est côté cour et côté jardin et que sans vivre avec l'un ou l'autre on m'arrivera à jamais à deviner tout ce que vit en réalité celui ci
Combien de fois avons nous entendu et pourtant ils avaient l'air si heureux ensemble
Ah que les belles apparences sont trompeuses /rire
Ub pasteur m'avait surnommé ,Dame Saint Barthélémy et à juste titre car guerroyer durant 40 ans pour sauver le stricte minimum de sa personnalité et sans jamais perdre son sourire il fallait une âme de résistante et Protestante à toutes épreuves ,un mariage sacerdoce en somme /rire
Excellent début de samedi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 25/08/2018

Les commentaires sont fermés.