16/08/2018

Waterprof (9, à suivre)

Waterprof, Hank Vogel.jpgTrop, c’est trop! Je me lève alors et je gueule:

- Xénophobe! Raciste! Négationniste!

Il s’éjecte de sa chaise, à croire presque que c’est un siège éjectable et, nez à nez, il riposte:

- Analphabète! Illettré!... Tu fulmines pour fulminer comme le plus cinglé des caporaux. Sais-tu au moins ce que c’est un négationniste?

- Ce n’est pas de ma faute si le terme approprié n’existe pas.

- Quel terme approprié?

- Le nom commun relatif à un malpropre tel que toi.

- C’est-à-dire?

- Un type qui est négatif à propos de tout.

- Tu te trompes carrément, l’ami!

- Politiquement, je reconnais que la Suisse n’ a pas toujours été aussi transparente que les Suisses le prétendent. Mais historiquement, cette mère patrie a engendré deux héros hors du commun. Guillaume Tell et Maurice Bavaud. Le premier vit toujours grâce à Schiller, un Allemand de bonne famille. Malheureusement, le second fut exécuté par les boches pour avoir tenté de supprimer leur connard de chef et de modifier ainsi, en bien peut-être, le cours de l’histoire... Il aurait pu être sauvé le malchanceux si l’ambassadeur suisse à Berlin et quelques conseilleurs fédéraux véreux de l’époque, sympathisants patentés de cette bande de voyous, ne l’avaient pas eux aussi condamné...

- J’ai donc raison! Les Suisses ne sont pas tous de bons chrétiens.

- Je n’ai jamais prétendu le contraire. Mais tous les Russes le sont-ils?...

16:11 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank on n'ose à peine imaginer le calvaire enduré par les parents de Maurice Bavaud suite au geste de leur fils
Les conséquences ont dû être désastreuses
Avait il appris le gazage des handicapés qui a débuté en 23 ce qui pourrait aussi expliquer sa haine envers Hitler
Quand à Guillaume Tell c'est à se demander si derrière le Héros Suisse ne se cachait pas une publicité pour Apple
Dans certains domaines en suisse on a toujours eut un temps d'avance en Suisse dirait l'Oncle Narcisse (rire
Il existait cependant une coutume dans notre pays ,ne jamais parler du passé et je suis étonnée du nombre de gens contactés il y a quelques jours et qui m'ont tous répondu, nos ancêtres on en parlait jamais
Je pensais être la seule à ne rien savoir me voici rassurée
Il est aussi vrai qu'en Pays Protestant on laisse les morts tranquilles .on préfère du moins on préférait s'occuper des vivants
Il est aussi vrai qu'entre le Sonderbund et Marignan ainsi que Charles Le Téméraire il restait peu de temps pour étudier l'histoire du monde !!!!!!
Très bon début de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 17/08/2018

Les morts nous rendent plus souvent visite que les vivants. Les premiers pour nous rappeler de bons ou de mauvais souvenirs, les seconds pour nous demander un service la plupart du temps.

Bon appétit et bel après-midi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 17/08/2018

je vous remercie Cher Monsieur Vogel en effet surtout concernant les seconds
Surtout ceux qui ont femme de ménage ,repas livrés et famille pour les promener
Plus on leur en donne plus ils demanderont cette phrase à elle seule est très explicite
J'ai visualisé la vidéo concernant la tombes de Vos beaux parents et les herbes folles et galopantes provoqueraient un tollé d'indignation chez nous
On a un Colombarium ainsi plus de jardinier et ceux ayant des mauvaises herbes entourant leurs vieilles tombes n'ont plus qu'à se prémunir d'une faux pour imiter la grande faucheuse qui elle ne s'attaque pas aux mauvaises herbes ,bien que /rire
Toute belle suite de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 17/08/2018

En Russie, les cimetières ont quelque chose de très particulier, difficile à expliquer. Les visiteurs mangent et boivent assis sur la tombe de feu leurs parents. Parfois couchés quand la vodka coule à flots. C'est la dernière datcha avant celle du Bon Dieu.

Traditions et coutumes sont les couleurs obscures de toute nation.

Belle soirée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 17/08/2018

Les commentaires sont fermés.