Mes voisines concubines (38, à suivre)

Imprimer

Mes voisines concubines, Hank Vogel.jpg- L’amour est une punition et la maternité une malédiction, pleure ma voisine. Qui, quoi a fait de moi l’être infâme que je suis? L’éducation de mes parents, l’école, la société ou mes gènes? Je ne sais plus où j’en suis. Depuis que... depuis que...

- Depuis que?

- Qu’un homme, fort charmant malheureusement, a essayé de me séduire... Non, il m’a séduite. Ainsi, j’ai connu l’autre rive du fleuve.

- C-à-d?

- La rive inexplorée. Où la soi-disant normalité semble rassurer les soi-disant normaux. Soit: les conformistes, les conventionnels...

- Les traditionalistes, les orthodoxes, la race des moutons... mais où les semences prennent racines.

- Hélas, hélas!

Et elle fond en larmes...

Lien permanent 4 commentaires

Commentaires

  • Bien le bonjour Cher Monsieur Hank le terme malédiction semble très bien adapté pour les nombreuses primipares nommées aussi poufiasses qui devaient accepter de se faire mettre enceinte juste pour être ensuite montrées du doigts par les méres des lapins à deux pattes
    Pour qui le fait d'engrosser était comme un défi afin de satisfaire la haine de leu mère à l'égard de la gente féminine
    De toutes manières pourquoi se sentir coupable quand on a une pouponnière pour accueillir les enfants abandonnée
    Je réalise seulement et après tant d'années que tous ces poupons tenus entre mes bras étaient de sexe masculin
    J'y repense avec une certaine émotion surtout quand on sait les nombreux couples qui auraient aimé avoir un garçon en premier
    Pour beaucoup notre naissance aura sans doute été jugée malédiction /rire
    Toute belle suite de journée pour Vous cher Monsieur

  • Plus je voyage, plus je constate que l'homme est prisonnier de sa propre société.

    Le monde n'est qu'un foutoir géré par des sages-femmes et des bourreaux.

    Les fumeurs de joints, par exemple, d'un côté on s'amuse à les regarder, de l'autre on les abat à coups de hache.

    Cela n'est qu'un banale comparaison vérifiée.

    Bonne journée, chère Lovejoie.

  • Bien le bonjour Cher Monsieur Hank Diable que Vous avez raison ,j'aurais utilisé un terme beaucoup plus salace que celui de société /rire
    Et les réseaux sociaux ne font que l'encourager à recycler sa propre conn....!!!!!!
    Toute belle soirée pour Vous Cher Monsieur

  • Étonnement, c'est en s'éloignant des êtres et des choses que l'on remarque mieux les différences.

    Bonne journée, chère Lovejoie.

Les commentaires sont fermés.