13/04/2018

Mes voisines concubines (35, à suivre)

Mes voisines concubines, Hank Vogel.jpgEt avec l’infamante illusion de vouloir à tout prix anéantir une société hypocrite, mielleuse, trop chargée d’absurdités et d’interdits, j’engrosse ma voisine aux tendances douteuses.

Après un merde! glorieux et péremptoire, j’avoue à Rosetta, le regard faussement halluciné.

- Pour la première fois de ma vie, j’ai atterri pour quelques secondes au septième ciel. C’était vraiment fabuleux. Sauf...

- Sauf?

- Qu’à un moment donné, j’ai failli frôler les couilles de la Sainte Vierge.

- C’est n’importe quoi!... Et tu blasphèmes, par-dessus le marché...

- Qui aime bien châtie bien...

- Je n’apprécie guère ce genre langage après un tel...

- Sacrifice?

- Non, supplice.

- Punition, torture, châtiment, calvaire, martyre, damnation...

- Tu m’énerves, Charly. Tu parles parfois trop.

Vexée ou pas? Cela ne me concerne nullement. Je fouille dans mes méninges une amusante et justificative réplique.

Hélas! Rosetta se lève d’un bond, ramasse ses habits et disparaît dans la salle de bain.

Bien fait pour moi, j’ai perdu la partie, me dis-je. Au tac au tac comme au ping-pong, pour gagner mieux vaut pas trop réfléchir.

Et j’ajoute à mon auto-discours:

Elle a visé en plein dans le mille, la belle Amazone... Elle a raison, je suis un bavard, un cracheur d’apophtegmes, d’aphorismes affamé de justice. A cause de quoi? De qui?

Rosetta réapparait toute souriante et me dit:...

17:18 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bine le bonjour Cher Monsieur Hank quel bonheur de pouvoir écrire tout en observant une famille de Tourterelles de Turquie
C'est la toute première fois qu'elles s'approchent autant comme pour faire la nique aux chats dont l'attention semble retenue par les campagnols
arrivés à brûle pourpoint pour varier leur alimentation en boite jugée de plus en plus insipide par beaucoup de matous
C'est peut-être ce que recherchait aussi Charly soit une rencontre amoureuse bien pimentée pour sortir de l'ordinaire mais à ce point là il va finir sur les genoux /rire
Toute belle journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 14/04/2018

Que d'écureuils sous ma fenêtre! Est-ce l'appel de la forêt?
Que d'oiseaux dans mon ciel? Est-ce l'appel de la liberté?
Que d'appels sans réponse au fil du temps!

Bon samedi et bon appétit, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 14/04/2018

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank très joli et si c'était un signe du ciel pour nous faire comprendre que des messagers ailés répondent aux appels sans suite ?
Ce qui est fort tendance de nos jours alors qu'avant sans ces technologies dites de pointe l'humain parlait sans qu'on ait à se plier en quatre pour entendre le son de sa voix
Remarquez avec les nombreux dirigeants qui doivent ignorer ce que signifie les termes vivre en paix il n'est pas étonnant que tant d'humains se replient sur eux
De social ce monde n'a plus que des ONG à buts commerciaux ou des élus amoureux fous des statistiques ,seul reflet de leur égo
Finalement la politique c'est comme le mariage ,avant avec lors des fiançailles on croit aux miracles er ensuite une fois marié surviennent les ennuis que l'amour aveugle refusait de voir !!!!!!
Perso je croise les doigtes pour que les terroristes ne remettent pas l'ouvrage sur le métier pour venger les syriens proches de leur président
Gardons espoir !!!!!!
Très agréable suite de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 14/04/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.