08/02/2018

Au pied de mon père (8, à suivre)

Hank Vogel, Au pied de mon père.jpgJuliette se penche vers moi et me demande, toute souriante:

- Au fait, quel est ton nom, mon poussin?... L’anonymat est une très mauvaise affaire. Spécialement quand on n’a jamais été comme cul et chemise. Le sais-tu?

- Tul... con... déjà, je balbutie.

- Ne parle pas comme un abruti de moine!

- Legov, pour la deuxième fois...

- Ton prénom, bon sang! Celui de ta dynastie, je n’en ai rien à cirer. Au fait, pour ta gouverne de vieux bouc, sache que le patriarcat a passé à la trappe chez nous, depuis au moins une décennie. Fini le temps où le masculin l'emportait sur le féminin à tous les point de vue! Fini la suprématie du machisme! Enfin nous avons droit à tous les podiums!

- ...

- Alors, ça vient ou quoi?

- Ou quoi?

- Je t'expédie sous les jupes de ton papa.

- Mon père n’est pas écossais.

- Je croyais. C’est sans doute à cause de ta tronche de cake.

- Merci!

- Pardon, je voulais dire de pain d’épices.

- Pourtant, je ne suis pas roux.

- Presque.

- Je poserai plainte pour injure, calomnie et diffamation.

- Alors dépêche-toi de te teindre les cheveux!

- Et toi d’apprendre à distinguer le vrai du faux comme la blondeur de la rousseur...

- Quel est ton prénom, tête de nœud? C’est un ordre!

- Ça suffit maintenant! crie la serveuse... A ce tarif, nous allons finir par nous retrouver toutes en taule.

Elle me fixe dans les yeux et corrige:

- Pardon, tous... Et, d’après ma mère, le système carcéral repensé et réorganisé par nos sœurs n’est guère plus merveilleux... Pour l’amour du ciel, faites donc ce qu’elle vous demande...

10:16 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank ah les têtes de nœuds ou têtes de ploucs y'en en a toujours autant sinon plus
Il suffit de voir l'acharnement avec lequel les antispécistes harcèlent les agriculteurs quitte à faire pleurer leur femme et enfants devenus malgré eux sources de moqueries
Mais ne dit on pas que la civilisation . la société et ses mœurs dont le nœud est la croyance à l'immortalité de l'âme ?
Une fois le nœud défait il ne reste plus rien du bateau des illusions
Et c'est exactement ce que nous vivons , le poids des ans se fait de plus en plus léger d'où la célèbre phrase que nous sommes nombreux à répéter, après nous le déluge
Agréable début de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 09/02/2018

Si Noé et tous ses zèbres ont survécu au déluge, les têtes de noeud et leurs consoeurs survivront forcément à toutes les inondations. Aussi bien numériques que réelles.

A moins que le Bon Dieu se fâche pour de bon, la prochaine fois!

Bonne journée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 09/02/2018

Sans tellement avoir envie de plaisanter... Noé et sa famille sont des rescapés... selon la volonté divine... pour une reconstruction du monde.

Or il se trouve qu'à propos des camps de concentration Hitler avait dit que ceux qui en réchapperaient formeraient le "germe d'une nouvelle race".


Hitler fut-il influencé par la Bible où Dieu se repent d'avoir créé l'homme (sans oublier qu'il existe d'autres histoires de déluge à par le déluge biblique)?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09/02/2018

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank bien dit !comme on disait à l'époque ,ce sont des "increvables"
Le terme de tête de nœud est sympa si l'on sait le terme ,tête de lard utilisé si souvent utilisé par nos anciens qui eux me mettaient pas de gants pour dire haat et clair ce que d'autres pensent tout bas !!!!!
Excellente fin de journée et belle soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 09/02/2018

Les commentaires sont fermés.