06/02/2018

Au pied de mon père (7, à suivre)

Hank Vogel, Au pied de mon père.jpg- Eh, oui! Tout fout le camp! Même le masculin et le féminin au profit du genre unique, cela ne tardera pas... Si j’avais su!

- Su quoi?

Je ne réponds pas. Je contemple son visage. Je le trouve splendide et irréel à la fois.

C’est un paysage idyllique, d’un autre monde où le soleil ne se couche jamais, me dis-je bizarrement. Est-ce cela le paradis sur terre, explorateur égaré que je suis?

- Su quoi? répète Juliette.

- Je serais resté là où j’étais, je stipule. Loin de tout et tous. Comme un sauvage, diraient certains. Mais quand on est seul, le primitif et le civilisé ne font plus qu’un. L’homme se retrouve face à lui-même. Pas de comparaisons, de contradictions, d’oppositions, de discussions possibles, il n’y a plus que le silence de l’âme et ses gargouillis.

- Mais ce n’est pas un vie!

- Tu as raison mais en même temps tu as tort.

Brusquement, Juliette me foudroie du regard, se déplace rapidement, s’assied à côté de moi et m’ordonne:

- Ouvre tout de suite ta braguette, il faut absolument que je fasse joujou avec ton robinet.

- Mais c’est une tentative de viol! je m’exclame.

La serveuse accourt aussitôt et, toute fébrile, dit à Juliette:

- La justice, bien que dans les mains de tes copines, finira un jour par ne plus être de ton côté. Et encore moins du nôtre ou du mien. Tu abuses trop ne nos acquis.

- Acquis, acquis, oui mon kiki! Malheureusement rien n’est véritablement acquis, ironise-t-elle... Je n’ai commis aucun acte illégal, ma chérie.

Vingt secondes de silence, inattendu celui-ci. Semblable à une éternité d’interrogations multi-directionnelles. Dieu est un farceur parfois, accidentellement forcément.

Juliette se penche vers moi et me demande, toute souriante:

- Au fait, quel est ton nom, mon poussin?... L’anonymat est une très mauvaise affaire. Spécialement quand on n’a jamais été comme cul et chemise. Le sais-tu?...

17:01 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank l'ancienne ^éducation avait aussi du bon s je repense aux nombreuses filles vrais garçons manqués
Elles ont un avantage sur les autres car considérant le masculin comme leur alter égo elles ne passeront pas leur temps à" broutiller "inutilement sur le comportement de la gente masculine
De par ce fait très recherchées par nombre d'hommes ces derniers ayant compris que sous leur côté bagarreur se cachait des trésors de féminité et qu'elles resteraient à leur côté quoiqu' il advienne
Nous avons tous une personnalité différente et c'est ce qui fait le sel de la vie
Quand aux poupées en résine synthétique elles prouvent l'état de manque dans lequel se trouvent de nombreux hommes et qui ne peuvent prétendre qu'une fille de joie coute cher quand on pense au prix à payer pour s'offrir une Barbie adulte
Mais peut-être qu'elles remplacent l'animal de compagnie qui lui peut supporter toutes les injures pour revenir se coucher aux pieds de ses maitres ,allez savoir !!!!!!
Il me suffit d'entendre la voisine du dessus avec ces chats bien décidés à la faire devenir chèvre ce qui permet de comprendre pourquoi l'ado a quitéé en vitesse ses parents
Ob serait étonné du rôle de souffre douleur joué par de nombreux animaux de compagnie dont les maitres vont en pleurant quérir le vétérinaire ce qui n'a jamais été pour les agriculteurs !!!!
Croquignolet début de journée mercurienne pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 07/02/2018

Rêver d'un monde nouveau, ce n'est pas forcément détester celui dans lequel on vit ou regretter le passé, c'est simplement voyager dans les sphères de l'imaginaire avec des valises chargées d'interrogations.

Si seulement j'étais vieux hier et jeune aujourd'hui, certainement je risquerais de moins trébucher dans la vie.

Bonne journée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 07/02/2018

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank mais sous avons un avantage malgré notre âge canonique ,nous sommes encore jeunes dans la tête et beaucoup plus que tous ceux qui rêvent d'un monde sans personnes âgées
Depuis ce matin je nourris mon cerveau ave une litanie du genre ,nous sommes les otages des esclavagistes de la 4me dimension /rire
Vous savez les 4 grands jouant le rôle de caméra céleste ne versent pas un radis aux plus pauvres de la planète alors que ce sont ces gens là qui vont entretenir leur pauvreté
Vous parlez à haute voix à voix aux personnages de Vos romans tandis que je parle à haute voix aux oiseaux et chats qui viennent se positionner sur mon balcon
Eux au moins ils sont attentifs à mes diatribes ,non pas à mes vocalises je n'en fais plus depuis longtemps !!!!!
Toute belle journée pour Vous aussi Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 07/02/2018

On ne croit plus guàre à l'amour... est-ce à force de l'avoir trop fait
banalisé comme rendu routinier aux "exploits" variés?

Contempler (la beauté, par exemple) sans consommer?

Sublimer?

"L'homme passe l'homme" (Maurice Zundel)

Gare, Helvétie, ce mercredi, 13 heures... il va y avoir les sirènes.

Mythe ou conte de cette petite sirène méprisée par un prince charmant qui sautant par dessus bord s'enfonça dans la mer à la rencontre de ses sœurs...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 07/02/2018

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank La vieillesse n'est elle pas synonyme d'oublis comme les noms de gens ou de lieux ,ou d'ouvrir sa braguette pour aller faire pipi voire même la refermer après emploi du robinet ?
Je ne me pose plus de questions quand à savoir pourquoi la vieillesse et ses nombreux déboires
Dés le premier inspire on vieillit alors pourquoi se tartiner le cerveau à coups de pourquoi comment et ou et pourquoi supprimer des rides ,on est comme on est et point barre ,rire
Du temps de ma grand mère je devais aussi être parfaite mais à peine morte on m'a dit ,sois comme les autres ce qui pouvait aussi signifier ,sois belle et tais toi ,allez savoir mais cette phrase à elle seule dynamisa mon tempérament de feu ,,mes émotions seraient visibles et entendues
Imaginez 9 années de refoulement ,de quoi provoquer un beau tsunami de révoltes
La personne s'en est elle mordu les doigts par la suite ,sans aucun doute /rire
Très belle journée Saint Jupiter pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 08/02/2018

Une vie sans questions ni réponses ou vivre sans jamais se poser de questions, c'est comme ouvrir tous les jours le même livre en ne cherchant qu'à compter les pages.

Sans interrogations, point d'exclamations!

Bon appétit, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 08/02/2018

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank encore mariée j'aurais eu plaisir à partager ce point de vue mais désormais seule je réagis différemment
Les belles illusions dans lesquelles on nage en vivant à deux disparaissent comme par magie dés l'instant venu
Mais nous avons la chance de pouvoir encore rouspéter et nous rebeller et cela c'est vraiment le plus beau cadeau du ciel ce qui entre autre chose permet de nous distancer de l'intelligence artificielle
Agréable suite de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 08/02/2018

Une maman d'autrefois parlait à son petit garçon qui avait besoin de se soulager la vessie en lui disant de "sortir son petit robinet"!

En ces temps, du Devin du Village, par Rousseau, nous chantions d'aller danser sous les ormeaux et demandions aux galants de prendre leurs chalumeaux, de quoi, avec "chalumeau" faire sourire Freud et ses amis vu l'aspect chalumeau-robinet!

Or la manie freudienne consistant à voir du sexe partout, comme s'il avait finalement plus ou moins l'esprit mal placé, fut l'une des raisons du succès de Jung. Dolto, cependant, resta fidèle à Freud et Lacan, après un temps d'errance, revint lui-même à Freud

ce Lacan l'h0mme au nœud papillon (homme pas forcément fidèle, léger: "papillon"!

Or, en ces temps, pour "sortir", les hommes qui s'habillaient portaient parfois un nœud papillon pour aller en boîte avant de sortir autre chose soit un "robinet-chalumeau" séduction puis succès aidant...

décidément!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 08/02/2018

Les commentaires sont fermés.