24/01/2018

Ils se sont tant aimés (54, à suivre)

Hank Vogel, Ils se sont tant aimés.jpg- Qu’est-ce que tu fabriques dans la vie? demanda-t-il à Pavel.

- Malheureusement rien? répondit l’ersatz d’Apollon.

- Comment rien? s’étonna-t-il. Rien du tout?

- Je voulais dire rien de très intéressant, d’amusant.

- Parce que tu crois que je m’amuse au fond de ma mine? Pardon, de notre mine, avant que l’on m’accuse de vouloir me l’approprier...

- Bien sûr que non. Je travaille à l’usine, au bureau.

- Alors pourquoi cet accoutrement?

- Quel accoutrement?

- Cette fausse salopette.

- Cette fausse salopette, comme tu dis si bien, je suis obligé de la porter quand j’inspecte les lieux de production...

- Compris, compris! Tu es ingénieur ou un inutile contrôleur des travaux finis, comme il y en a beaucoup?

- Ingénieur.

- Ingénieur?

- Oui, ingénieur.

- Et tu trouves ça pas très passionnant. Tu aurais préféré être à ma place?

- Peut-être.

- Et pourquoi?

- Parce que mon rêve, c’est la géologie. C’était la géologie. Malheureusement mes professeurs, mes parents et mes amis m’ont influencé... et j’ai choisi une autre voie.

- Moi, c’est tout le contraire, jamais personne n’a osé m’influencer dans ma tendre jeunesse. D’après ce que je pense. Mais, en fin de compte, je suis au même point que toi. Les bons conseilles n’arrivent que rarement. Et quand ils arrivent, l’on ne se rue pas dessus.

- Je comprends mieux le sens profond de tes critiques...

- Est-ce que tu es déjà allé à Moscou ou Léningrad?

- Oui, à Moscou.

- Alors dis-moi pourquoi là-bas les rues sont propres, bien asphaltées et les femmes élégamment habillées... et ici on se croirait au Moyen Âge?

- Je n’y ai jamais fait cas... L’asphalte et l’élégance, est-ce vraiment important pour toi?

- Non et oui.

- Oui ou non?

- Cela prouve que le gâteau est mal partagé...

15:50 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank peut-être que si le héros du livre n'avait pas parlé de son rêve ooncernant son envie d'étudier la géologie ,peut être aurait il réussi
C'est ce qui a fait la force de notre génération féminine ,on avait compris qu'en confiant nos désirs les sales langues feraient tout pour nous mettre des bâtons dans les roues
On fonçait dans le tas et advienne qui pourra ,certes des ailes ont souvent brûlé mais on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs et qui dit succés doit aussi penser échec afin d'arriver sans devoir sans cesse recommencer de gravir les échelons de la vie
Sinon plus dure sera la chute dirait l'oncle Charles !!!!
C'est déjà assez que l'Etat lui même nous mette des bâtons dans les roues Je pense aux personnes souffrant de spasmophilie secondaire au surplus de circulation qui soit disant devait diminuer avec la mise en route des sacs taxés
C'est une sorte de cage faraday qui nous encercle fabriquèe par l'excès de bruit
De fait ces personnes ne sortent plus du tout ,elles ont fait le deuil du monde extérieur sauf en voiture avec quelqu'un de connu d'elle même et ce pour aller faire leurs courses et rentrer dar dar come si y'avait le feu au lac
Je connais certains parents qui diraient ,mince quand on pense au mal de chien pour les ternir enfermées dans leur chambre /rire
Excellent début de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 25/01/2018

Je me permets de rajouter ceci ah le monde propre en ordre et ses belles apparences qui n'ont jamais été si trompeuses
en effet la cage faraday se construit dans l'appartement entre le chauffage au sol qui n'est jamais constant et le bruit de la route avec un véhicule à la seconde
Sans compter que le chauffage au sol baissant puis augmentant si le temps se refroidi contraint certains organismes à courir dans tous les sens ou se coucher selon le tempérament
ce qui permet d'entendre très souvent, on n'est plus fatigué que si on travaillait
Vive les cités dortoirs ou les appartements ne sont conçus que pour les gens travaillant encore
Ah il est beau le monde propre en ordre !!!!!

Écrit par : lovejoie | 25/01/2018

L'État veut tout savoir sur le citoyen. Ce qu'il dit, ce qu'il pense. Rarement pour l'aider mais toujours pour mieux le contrôler, le dominer.

Mais qu'est-ce que l'État? Une minorité, rien qu'une minorité, un ramassis de petits lèche-bottes et grands prétentieux, imbus de pouvoir, qui passent leur temps à discourir et à serrer la main de n'importe qui.

Bonne journée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 25/01/2018

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank je viens de regarder un reportage sur les mines d'ambre de Kiev et bizarrement Votre réponse fait écho à ce que tous hommes et femmes creusant la terre pour survivre ont déclaré
On serait tenté d'écrire que nombre de dirigeants sont vraiment des cas désespérés mis au pouvoir seul moyen de pouvoir les contrôler !!!!
Nous sommes sans doute les derniers dinosaures de l'écrit réfléchi sinon nous n'en serions pas à lire et en première page comme ce matin
_Bannir les déchets un défi familial
Erreur d'autres avaient déjà trouvé comment les éliminer au propre comme au figuré cela il y déjà des lustres /rire
Toute belle fin de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : Lovejoie | 25/01/2018

Je reviens sur la dernière phrase ,si je riais c'était en pensant aux innombrables de notre génération ayant été traités de déchets mais j'y reviens en pensant avec respect à tous ceux traités vraiment comme des déchets pas Staline ,Hitler et ses sbires
on dit que Jupiter est le maitre de l'Univers mais la chance ayant permis d'accéder au pouvoir surtout si c'est pour profiter de la naiveté ou pour rabaisser l'autre elle ne dure qu'un temps et plus dure sera la chute

Écrit par : lovejoie | 26/01/2018

Les commentaires sont fermés.