30/12/2017

Ils se sont tant aimés (38, à suivre)

Hank Vogel, Ils se sont tant aimés.jpgGuennadi hésita un long moment puis il s’expliqua solennellement:

- Entre parenthèses, je parle en mon nom seul, pour ne pas tout confondre ou me confondre aux autres. C’est vrai, enfant, j’avais facilement tendance à généraliser les êtres et les choses. Par exemple, à mettre dans le même sac les ouvriers maladroits et les paysans fainéants. Mais aujourd’hui, c’est plus problématique... Au nom du respect d’autrui ou de la méfiance, j’ai perdu le vrai sens du jugement. Ce fameux jugement qui surgit de l’innocence et non pas de la ferraille de la culpabilité. Heureusement, il me reste, encore intact je l’espère, le réflexe instinctif, ce mécanisme psychique qui permet de sentir l’âme de l’autre, son parfum. Malheureusement tout le monde dégage la même odeur actuellement, si je puis m’exprimer ainsi.

Youri sourit, hésita longuement à son tour puis il déclara:

- Sans vouloir te vexer, j’ai l’impression que tu viens de me réciter un texte que tu as appris par cœur. Est-ce que je me trompe?...

- Quel texte?

- Je ne sais pas, un extrait d’un livre que tu aurais lu en Allemagne...

Merde! Ce salaud est bel et bien de mèche avec l’oncle Vania, pensa Guennadi.

- Qui t’a informé que j’ai fait mon service militaire à Potsdam et que mon grand-père possédait des chevaux? réagit-il sur-le-champ, d’un ton agacé voire agressif.

- M’... t’... toi, répondit Youri en bégayant...

13:15 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (22) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank le premier paragraphe parle sans doute d'odeurs ayant tendance à se généraliser !!!!
En effet mensonges et lâcheté n'ont jamais autant pollué le climat qui s'il se détériore c'est par simple refus de jouer le domestique pour permettre aux plus futés des dirigeants de se graisser les pattes et plus si besoin
Ceci étant je me permets de revenir sur la gentillesse
Ces paroles si douces à entendre et qui peuvent perturber son éco système cérébral
En effet hier matin one personne de l'immeuble m'ayant proposé de me faire une course à la coop
Je suis restée sans voix sans avoir bien entendu remercié mais cela sentait une odeur de souffre que j'ai préféré nier refusant d'anticiper pour une fois l'esbroufe qui allait de présenter
En effet dès 22heures qui s'en donna à cœur joie ? mon bruiteur
Donc ne prenez pas pour acquis tout ce qui est si gentiment proposé surtout en période de pleine lune cela sent le coup tordu à venir et c'est ainsi depuis la fin de la guerre
ABE/rire
Très aérien début d'avant Nouvel An pour Vous Cher Monsieur

sur sess gardes .on ne saut jamais /rire

Écrit par : lovejoie | 31/12/2017

Tout est spectacle! Du premier au dernier jour de notre existence. La vie est un film hybride où les scènes se succèdent souvent sans la moindre logique. Où l'on passe fréquemment du burlesque au drame en passant par le porno au nom de tout et de rien.

Le jour où la lanterne s'éteindra, nous saurons peut-être quels sont les rôles que nous avons le plus interprétés.

Magique fin année 2017 et bonne année 2018, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 31/12/2017

Tout n'est-il que spectacle, apparence, ressemblance?
Confusion innocente?

Une femme se laissa mettre sur les épaules puis aider à enfiler son manteau par une dame de réception et secrétaire chez un médecin obstétricien.
Manteau acheté non en grande surface mais dans un magasin apprécié sans être de luxe.
Enceinte, traversant un aimable pont, la jeune femme avait le sentiment que son manteau la serrait raison pour laquelle elle l'ouvrit.
Marchant en mettant les mains dans ses poches quelle ne fut pas sa surprise de trouver dans l'une de ces poches un billet non rédigé par elle mais... toujours perdue en ses pensées quelques pièces de monnaie sonnantes et trébuchantes qui auraient pu la troubler car n'ayant pas l'habitude de laisser de l'argent dans ses poches n'eurent aucun effet sur elle.

En fin d'après-midi téléphone de la dame de réception: "Vous avez emporté un manteau qui ne vous appartient pas!
Vous devez le rapporter im-mé-dia-te-ment!"

Timide la patiente n'osa pas remettre la dame de réception à sa place en lui rappelant le manteau décroché par elle, non la patiente, puis posé sur les épaules avant d'aider à son enfilage et, ventre à terre, courut rendre ce que "pris ne lui appartenant pas"!

Chose étonnante! dans l'entrés, à l'endroit des manteaux, le cabinet était déjà fermé, plus aucune patiente... un seul manteau"sosie" du manteau de la patiente.

A qui pouvait bien appartenir ce "manteau sosie"?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 31/12/2017

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank ai-je un dieu Inuit me protégeant ?
Je viens de réaliser qu'un de mes commentaires écrits de mes mains était pourvu d'un pseudo étrange Bizarre de chez bizarre
Comme je me suis battue bec et ongles pour voler à leur secours lors de l'interdiction de chasser déclarée par les puritanistes de l'environnement et ce pendant 10 ans peut-être que !
Au niveau paranormal plus rien ne m'étonne sachant que chaque objet disparaissant le dernier en date un stylo prendra la poudre d'escampette lors de chaque décès de personnes très bien connues
Il est vrai qu'ayant un vécu hors norme et reçu l'éducation masculine ,je vis complètement différemment de nombreux autres peut -être à l'envers vu mos nombreuses réincarnations suite aux interventions chirurgicales
A force de me ressourcer au travers d'images d'hommes bien en chair et en os comme ceux de la série Seuls face à l'Alaska ,un loup a peut-être pris possession de mon esprit !!!!¨
Très bonne année 2018 pour Vous Cher Monsieur ainsi que pour toute la famille .chez nous on fête Noel et Nouvel an en même .Gain de temps oblige /rire
Merveilleux Réveillon

Écrit par : lovejoie | 31/12/2017

Et... comment naissent les malentendus?

Dans la poche de la patiente, du commentaire précédent, un peu d'argent.
Elle passe devant un restaurant de quartier: juste de quoi prendre un café avec les piécettes.
Rentrée à la maison.
Téléphone de l'assistante du médecin.

Course ventre à terre vers le cabinet sans imaginer un instant, sans réaliser avoir utilisé de l'argent qui ne lui appartenait pas pour un café.
Prochaine rencontre avec le médecin.
De sa part froideur.
Pourquoi...? se demande la patiente.

Le médecin aurait-il été mis au courant de la "méprise" avec le manteau sosie?
Méprise annoncée, racontée ou "dénoncée" à lui comment par l'assistante médicale? laquelle en rencontre précédente, la discussion durant entre le médecin et la patiente... en tout bien tout honneur, par ailleurs, avait été incapable de se contenir en entrant dans le bureau du médecin hors d'elle... au plus grand amusement du praticien comme de sa patiente!?

Une précision.

Si l'assistante médicale était un peu dans la lune au point de confondre "pourquoi pas finalement innocemment" deux mêmes manteaux, la patiente, également un peu dans la lune, avait avant son mariage confondus ensemble deux vêtements d'enfants!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 31/12/2017

@Myriam Belakovsky moralité autant avoir un manteau sosie que pas de manteau du tout
Bonne année 2018

Écrit par : lovejoie | 31/12/2017

@lovejoie:

"En effet hier matin one personne de l'immeuble m'ayant proposé de me faire une course à la coop"....

Et voilà que se greffe une histoire de SON manteau.... lovejoie, pour passer la vôtre en deuxième plan.....

Heureuse année 2017 et longue vie à vous.

En grande préparation pour ce réveillon. Je quitte :)

Écrit par : Patoucha | 31/12/2017

Mis à part l'argent, j'ai souvent constaté que les femmes donnaient moins d'importance aux chiffres.

Écrit par : Hank Vogel | 01/01/2018

Hé oui lol

Écrit par : Patoucha | 01/01/2018

Bizarre!

Voici l'intégralité de votre commentaire:

"Hé oui lol

Écrit par : Hank Vogel | 01/01/2018

Il y a un petit problème de transcription après lol...

Bonne année à vous, chère Patoucha.

Écrit par : Hank Vogel | 01/01/2018

Effectivement très bizarre .... Mais l'iPad en porte entièrement la responsabilité :) Ma mémoire aidant j'écrivais:

Hé oui LOL M. Hank Vogel!:) Plutôt: Heureuse FIN d'année 2017...

Mais aujourd'hui, ce sont bien mes meilleurs voeux et souhaits de santé et longue vie pour 2018 à la merveilleuse lovejoie.

Merci M. Vogel! Belle et heureuse année à vous aussi.

Écrit par : Patoucha | 01/01/2018

Bonjour Patoucha mille fois merci je vous souhaite aussi tout le meilleur pour cette nouvelle année 2018
Bonne année

Écrit par : lovejoie | 02/01/2018

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank Ah l'Armée et ses tringlots
A ce qu'il parait une femme sans homme est comme un cheval désentravé et sans doute est-ce pour cette raison que nos instits insistèrent très vite sur l'importance et autant pour les filles que pour les garçons d'accorder beaucoup d'importance aux chiffres
Et quand la femme désentravée se retrouve comme un palet sur une patinoire je peux Vous assurer que beaucoup sauront la faire bien patiner afin de l'obliger à rester centrée sur les chiffres
C'est la pire punition pour les romantiques ou ceux planant les 3/4 de l'année dans un monde irrationnel et pourtant nécessaire pour ne pas perdre sa personnalité
Et puisque Vous parlez de chiffre croisons les doigts afin que 2018 ne soit pas aussi sombre que ce chiffre semble le désigner
Chaque année depuis 2000 correspond à un code postal et l'année ou le nôtre a été sous les feux de la rampe de la caméra céleste l'année n'aura pas été une partie de joie sans compter que d'autres codes postaux ont fusionné avec le nôtre et maintenant seulement maintenant on peut dire ,allez oust et aux suivants /rire!!!
On fait tous de la numérologie qu'on le veuille ou pas !!!!
Tout bon début et propice 2me jour de l'An Nouveau pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 02/01/2018

C'est plus des batteurs mixer que la France fabrique ce sont des hors bords miniaturisés
Sûr qu'en les mettant sur un plan d'eau avec les fouets accrochés jouant le rôle d' hélices ils remporteraient les premières places
Ils les ont nommé Turbo sans doute pas pour rien !!!!

Écrit par : lovejoie | 02/01/2018

Patoucha,

Vous feriez bien de ne pas parler à la place d'autrui.
La psychologie des motivations est complexe.

Il n'était pas question de faire passer un souvenir avant la pensée de lovejoie.

L'histoire du manteau n'est pas terminée.

Brièvement, en cours de recherche à propos de quelque chose je décidai d'aller un jour à la synagogue et regardant de la galerie (les femmes n'étant toujours pas autorisées à s'asseoir en bas à côté des hommes en cette synagogue, en 1969) je me demandai en fait de ces hommes qui "serait" Jésus!?
Un homme ne se balançant pas comme font souvent les hommes dans les synagogues et d'apparence recueillie, digne... impressionnant par ou pour le coeur s'est levé et il est allé devant lire quelques versets ce qui, selon les évangiles, est le début du ministère pastoral, si on veut dire, de Jésus.

J'appris un peu plus tard qui était cet homme propriétaire du magasin, où nous avions acheté nos manteaux, sans doute, identiquement les mêmes.
Le nom du magasin est celui... du titre d'une parabole : celle de l'enfant prodigue qui finit par retourner à la maison de son père.

Il se trouve que lovejoie et moi avons vécu un jour, le même, une semblable histoire de montre.
Lovejoie a parlé d'une montre à elle par un commentaire et moi je lui envoyai le mien au sujet de la mienne.

Mais je reviens à cet homme de la synagogue.
En même temps, toujours en recherche, par une source j'avais appris que Jésus, le médecin, attachait un soin extrême au transit intestinal de ses patients et qu'en passant dans des villages il installait une sorte d'instrument à un arbre lui permettant "non sans choquer passablement certains" de pratiquer des lavements.
En repensant à cet homme de la synagogue, aimant un peu excessivement jouer avec les mots, je le surnommai "rabbi Israël de Ryczin" (par rapport aux lavements et à l'huile de ricin).
A la synagogue où je retournai une ultime foi en pensant à ce surnom, je me marrai bêtement intérieurement.

En rentrant chez moi, soudain, une douleur dans l'abdomen comme si j'avais absorbé de l'huile de ricin.
Il m'a fallu m'engouffrer dans deux jardins sans avoir plus de précisions à donner.

Incroyable...mais vrai.

Quand deux ou trois seront réunis au nom de la vérité je serai présent... enseignent les évangiles.

Patoucha, en ce récit je ne suis pas un but.
Un simple moyen.

Et c'est vous, par votre commentaire, qui avez répondu à la question que je me posais en parlant des manteaux, à propos du magasin où ils furent sans doute les deux achetés: fallait-il le raconter... ainsi que le surnom prêté au propriétaire du magasin... rabbi Israël de Ryczin!

Patoucha, vous menacez, comme il est arrivé, de faire des procès à autrui sans cesser de vous en prendre vous-même à vos propres cibles...

en prêtant précisément à l'autre ce qui est étranger, au moins en ce qui me concerne, à ses motivations.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 02/01/2018

Il y a plein de choses que nous ignorons sur nous-mêmes et sur les autres.

Pour preuve, j'avais 40 ans quand j'ai découvert que ma mère parlait le grec.

Cette polyglotte hors normes, fut-elle un agent des Services secrets britanniques lorsqu'elle travaillait comme télégraphiste?

Bon 2 de l'an, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 02/01/2018

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank on voit que la planète mars échauffe quelques esprit
le 18 étant signe de pompiers ou de premiers secours espérons que certaines chaines de TV ne diffusent pas trop de scènes de films catastrophes pour faire croire au pire
Ce dont les Scientologues sont capables ,que ne ferait on pas pour récolter des adeptes
Ceci étant Vous avez entièrement raison ,je viens de réaliser que la Puzta était inscrite en grand dans mon ciel de naissance
Si c'est la semaine des découvertes personnelles ,je m'en régale d'avance !!!!!
Quand on fait une addition c'est une forme de numérologie avec une seule et grande différence c'est que le chiffre neuf lui ne comptera pas pour des prunes /rire
Toute belle suite de journée et de bonne annèe pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 02/01/2018

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank que nous a t'om pas bassiné alors que nous étions encore en culottes couches par cette phrase ,tu ne jugeras jamais ton prochain
Et si par malheur on enfreignait ce conseil d'ailleurs jamais respecté par les conseilleurs ,on devait se repentir ce qui est aussi un jugement mais envers soi
Ah cette bonne culpabilité enseignée pour mieux freiner nos envies 0être adultes
Cependant il existait une forme de politesse qui comme beaucoup d'autres a disparu grâce au virtuel ,je m'excuse ou excusez moi
Et pourtant savoir s'excuser quand on a blessé quelqu'un surtout avec l'écran n'exige aucun effort mais hélas tout se perd
Vous me direz que ceci ne me concernait pas mais quand j'apprécie quelqu'un j'en suis toute bousculée émotionnellement
Ceci étant nous avons un temps de cochon Mars est furax car Vénus a pris la poudre d'escampette ,vive les tempêtes martiennes et leurs collèges de rhumatismes !!!!
Et des hommes dont certains vont nous refaire une crise d'adolescents attardés /rire
Espérons un temps meilleur pour le Noel Orthodoxe qui lui est débarrassé de toutes fioritures commerciales
Très aérien début de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 03/01/2018

A Guelendjik, il fait plus ou moins beau. Et on annonce 13 degrés pour la Noël orthodoxe. Quel bonheur pour les petits Jésus et tous ses semblables!

Bel après-midi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 03/01/2018

A Guelendjik, il fait plus ou moins beau. Et on annonce 13 degrés pour la Noël orthodoxe. Quel bonheur pour les petits Jésus et tous ses semblables!

Bel après-midi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 03/01/2018

^Je Vous remercie Cher Monsieur Hank oui mais on est encore très loin de la chaleur pour gambettes et jupettes virevoltant au vent !!!!
Patience donc /rire
Toute belle fin de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 03/01/2018

Les commentaires sont fermés.