Ils se sont tant aimés (18, à suivre)

Imprimer

Hank Vogel, Ils se sont tant aimés.jpgZoïa se frotta les yeux comme si elle venait de pleurer puis elle expliqua d’une voix douce et le regard lointain:

- Quand deux gonzes te demandent en mariage le même jour et presque au même endroit, pour être correcte, c’est qu’il y a forcément un troisième plus charmant qui t’attend quelque part ailleurs...

- Cela confirme son obsession pour les princes, murmura la maternelle.

- C’est faux maman! protesta Ania, Zoïanka voit loin, c’est le meilleur chaman que je connaisse.

- Si ça te fait plaisir...

- Pourquoi des gonzes et non pas des damoiseaux? lui demanda Macha, scrupuleusement.

- Parce que, malgré leur gentillesse et leurs belles manières, l’un me donna le vertige et l’autre la peur des grottes. Non, je plaisante... Le grand est ambulancier et le petit directeur de la mine. Ils gagnent bien leur vie, tous les deux. Trop bien à mon avis. Mais la vraie raison de mon double refus, c’est qu’aucun n’a su faire tambouriner mon cœur. C’étaient de beaux discours, riches en promesses, pleins de générosité, de bon-sens.... Malheureusement, ils manquaient de... il manquait l’étincelle, la baguette magique.

- Mince alors! s’exclamèrent ses sœurs... 

Lien permanent 3 commentaires

Commentaires

  • Bine le bonjour Cher Monsieur on dit qu'un homme imparfait à plus de chance de rendre une femme heureuse qu'un prince Charmant
    Et c'est tellement vrai
    Bonne journée pour Vous Cher Monsieur

  • Alors si c'est vrai, demain dès l'aube je tromperai ma chère épouse avec la plus moche femme du quartier afin qu'elle éclate de rire.

    Moralité: la femme chasse l'homme pour séduire le serpent.

    Bonne soirée, chère Lovejoie.

  • Il y a un avantage avec le serpent si on lui marche sur les pieds il ne fait que hausser les épaules !!!
    Toute bonne soirée pour Vous aussi Cher Monsieur

Les commentaires sont fermés.