19/11/2017

Ils se sont tant aimés (17, à suivre)

Hank Vogel, Ils se sont tant aimés.jpgSubitement, Zoïa changea de ton et d’attitude. Elle se leva et se rassit aussitôt, pour se dégourdir sans doute, et déclara le sourire aux lèvres:

- Puisque votre soif de curiosité est à deux doigts vous rendre folles, je vais vous empêcher de rejoindre les dingues. Ouvrez grand vos oreilles et fermez les yeux pour mieux vous imaginer le tableau de la situation dans laquelle je me suis fourrée... Allez!... Obéissez! Sinon rien.

Mère et filles s’exécutèrent.

Alors, elle poursuivit allégrement:

- Ce matin, un géant et un nain, appuyés l’un contre l’autre comme deux copains inséparables, prêts à rompre leurs liens d’amitié, m’ont proposé tour à tour: accepterais-tu de venir avec moi au cinéma, certainement pour voir pour la centième fois Valeri Tchkalov de Mikhaïl Kalatozov, puis d’aller au bord du Tom, pour nous promener la main dans la main, tout en léchant une bonne glace au chocolat...

- Qui des deux est le plus riche? coupa Micha, en ouvrant un œil.

- Tu triches, ma grande sœur, lui fit-elle remarquer. Laisse-moi finir ma petite histoire...

- C’est du sérieux ou du bidon? ricana Ania.

- Tout est vrai mais autrement que dans la réalité.

- Alors ne t’amuses pas à idéaliser les évènements, lui conseilla sa mère.

- Soit, fin du spectacle! Vous pouvez refaire surface dans la banale réalité.

- C’est tout? crièrent Ania et Macha, conjointement, un peu déçues.

- Je commençais à avoir peur, ajouta la première.

- Moi, c’est tout le contraire, je commençais à me réjouir, dit la seconde. Pour rester polie probablement... Que s’est-il passé ensuite? Lequel des deux a eu droit à ton consentement?

- Aucun des deux.

- Et pourquoi?...

14:59 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (10) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank on se réjoui aussi de savoir les raisons du renoncement de Zoia
En Suisse on a des nains de jardins les seuls qui ont évité du moins jusqu^à aujourd'hui la vivisection et la dissection des comportements par les biologistes du nouveau monde
Les humains de demain n'auront même plus la faculté de raisonner par eux mêmes sans compter leur 6me sens qui lu aussi aura été noyé dans l'océan des absurdités excédentaires qu'on essaye de nous faire avaler
Quand au nain et au géant on peut les comparer a la tortue et au lièvre sachant que la première malgré ses petites pattes couru plus intelligemment pour battre le lièvre à plat de coutures
Celui qui a comparé l'Elysée à Fort Boyard n'avait pas tout faux !!!!
Très belle journée lunaire pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 20/11/2017

L'amour n'est pas un choix, c'est une fatalité.

C'est sans doute ce que pense Zoïa.

Bonne journée, chère Lovejoi.

Écrit par : Hank Vogel | 20/11/2017

L'amour, qui vous tombe dessus, parfois, est-ce un choix?

Que dire de ce karma qui accompagne la réincarnation?

Croyance selon laquelle il arrive que nous retrouvions des personnes du passé avec lesquelles nous avions des liens étroits?

Fréquentation harmonieuse ou conflits éventuellement à régler en d'autres incarnations?

Y compris... avec grand pardon à accorder?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 20/11/2017

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank Vous avez raison et c'est ce qui s'est passé pour la majorité des femmes depuis que le monde existe
Sans compter les mariages sectaires ou ceux arrangés pour conserver un patrimoine
Le vrai amour c'est le tout premier petit béguin ou il suffisait qu'on se tienne la main pour être heureux ,celui auquel on pense avec un brin de nostalgie quand on réalise tout le chemin parcouru depuis et de tristesse aussi car ayant appris tout par hasard qu'il était déjà mort
Il faisait partie de la cohorte des enfants placés et j'ai trouvé une raison parmi d'autres pourquoi j'avais choisi la psychiatrie ,pour y trouver une matière très difficile à trouver la sincérité que la mode du selfie et des sms a radicalement "trucidé "
Bonne fin de journée pour Vous Cher Monsieur /je ne dis pas cela pour Vous je tiens à le souligner

Écrit par : lovejoie | 20/11/2017

Ces histoires de karma et de réincarnation m'ont toujours bien fait rire mais à chacun ses opinions
En bonne Protestante et protestataire je ne monte pas dans le train des illusions pour se donner bonne conscience ,un peu comme aller à confesse ou demander à Jésus de nous pardonner et recommencer ses frasques sitôt ses fautes avouées

Écrit par : lovejoie | 20/11/2017

Lovejoie bonjour :)

Le titre donne déjà l’envie d’aimer non? Et moi, j’adore!

Écrit par : Patoucha | 20/11/2017

@Patoucha en effet surtout quand on fait de la pâtisserie pour les becs à bonbons Notre pays en compte beaucoup et surtout des hommes
Faut bien les rassurer par les temps qui courent avec tous ces blabla numériques de la part des Féministes dont le comportement délations et autres me font penser à l'extrême droit néo nazie
On se croirait revenu aux années qui ont suivi la guerre ,il aura fallu attendre les années 50 pour qu'enfin ceux n'ayant pas accepté la défaite allemand se fasse enfin à cette idée
En tous cas dans notre localité ou il y avait nombre de pro allemands et bizarrement c'est lors de la commémoration du décès d'Henri Guisan que nombre de faits m'ont été révélés par des initiés
On peut aussi sa Commune et tout son passé !
Bonne journée

Écrit par : lovejoie | 21/11/2017

lovejoie,

Vous avez tellement raison en évoquant le vrai amour ce "tout premier béguin"... nostalgie, certes, mais, lovejoie, ne vous arrive-t-il jamais de sentir monter en vous une crainte à propos des "amours" d'aujourd'hui sachant que le sentiment tellement abandonné, jeté aux oubliettes est l'essence même de l'être?

Ces tableaux de chasse au sexe comme dénués de sentiment qui conduisent au sado masochisme: chaînes, fouet, etc.?
Le fait que les deux partenaires s'entendent sur l'aspect domination/soumission est-il signe de santé mentale?

Je n'invente rien.
La lecture d'un numéro de Marianne consacré à la sexualité aujourd'hui fut effarante.

Nos parents, leur sévérité "lucide" avaient-ils en leurs exigences réellement tort?

Violence partout et en tout aujourd'hui: sexe comme mondialisation sauvage.
Juste le Marché, rien que le Marché.
Et Marché, comme décidé (laxisme pour ne pas dire complaisance de nos dirigeante) sans éthique!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 21/11/2017

@NB au sujet des amours d'aujourd'hui je pense qu'il en fut de même pour nos parents en voyant la jeunesse après guerre se mettre à fréquenter n'importe qui
Combien de dois avons nous entendu de la part d'anciens ,que vont devenir ces jeunes et leur célèbre phrase pour encourager les amoureux du style l'envie de vous embrasser vous passer aussi vite qu'une barre de chocolat ¨
Et croyez le ou pas mais j'ai trop d'occupations pour me faire du souci pour les amoureux d'aujourd'hui
Mon viol et les coups re4us dans la rue m'ont rapproché des hommes je leur ai fait comprendre à tous qu'ils auraient à compter avec moi désormais ,non mais des fois !!!!
La petite fille modèle qu'on habille bien juste pour obtenir sa garde ,venait de grandir je pouvais enfin sortir de l'obscurantisme d'un divorce qui en avait fait rire beaucoup
bonne journée

Écrit par : lovejoie | 21/11/2017

Ne généralisons pas lovejoie. Il y a des amours heureuses aujourd’hui! Et je crois que rien ne changera jamais dans les couples. Il y a toujours eu des femmes dominatrices et des soumises, des garces et des gentilles. Des hommes faibles et des forts. Des matchos et des respectueux. Etc.. Et ce, à chaque époque. L’humain est ainsi fait!. Chacun son caractère et, de ce point de vue, il a la vieillesse qu’il mérite.

Bien à vous lovejoie

Écrit par : Patoucha | 21/11/2017

Les commentaires sont fermés.