16/08/2017

Maneki-neko adore le porto (3, à suivre)

Maneki-neko adore le porto, Hank Vogel.jpgAprès avoir crapahuté à travers toute la ville, façon de parler, durant des heures comme des zombies, à cause d’une chaleur moite à couper le souffle, à la recherche de son élixir adoré et, heureusement, après l’avoir trouvé enfin à Chinatown, je dis à Maneki-neko:

- Je paye, je te l’offre mais je rentre à l’hôtel. Je suis totalement lessivé.

- C’est de ta faute, tu aurais dû m’écouter, me reproche-t-elle. Qu’est-ce tu as contre les conducteurs de tuk-tuk? Pour toi, leur tarif, c’est trois fois rien.

- Là n’est pas la question. Ce sont des connards. Ils ne t’amènent jamais directement là où tu veux aller, ils prennent toujours le parcours le plus futé possible afin de te faire visiter un maximum de boutiques dont ils sont amis ou complices avec le patron... et je n’aime pas ça...

- Pas toujours.

- Presque toujours.

Elle regarde la bouteille de porto qu'elle tient dans ses mains.

- J'espère que c'est du vrai, je lui dis.

- Je le goûterais d’abord avant d'insinuer le moindre jugement, réplique-t-elle quasi religieusement.

- Bien entendu.

- Je t’accompagne ou tu m’abandonnes?

- J’ai dit: je rentre. C’est-à-dire: seul. A pieds, en taxi, éventuellement en moto-taxi, mais pas en tuk-tuk...

- Vraiment seul et à l’hôtel?... Tu n’as pas envie de faire l’amour avec moi?...

 

17:31 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (10) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank certains politiciens doivent sûrement avoir un tuk tuk dans la tête quand on sait leurs plaisirs à faire courir les automobilistes aux déchetteries lesquelles sont sources de nombreux détours ceci pour admirer ce qui saute aux yeux ,le résultat des chantages commerciaux et ce qui ne sera perçu que tardivement c'est à dire pour être mieux taxés
L'Etat sait ajuster les plateaux de la balance commerciale et si tous ces amoureux des réseaux sociaux passaient moins de temps à louer les vertus de certains dirigeants ou simples politiciens ceci au détriment de relations enrichissantes et épanouissantes , le monde irait certainement beaucoup mieux
Je sens que le mot tuk tuk va me courir après toute la journée / rire
Très agréable jeudi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 17/08/2017

Les lèche-bottes des élus et des célébrités sont aussi cons que les blés quand ils sont fauchés, disait ma concierge espagnole qui ne pouvait pas blairer Franco.

Quelle brave et courageuse femme! Quand elle lavait les escaliers, à chaque marche, elle en sortait une à faire trembler tout l'immeuble. Y compris, les sourds et les Suisses muets.

Bonne journée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 17/08/2017

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank diable qu'elle avait raison Votre bonne concierge
Savoir faire trembler les murs pour se faire entendre il n'y a pas mieux !!!!
La classe politique la première a perdu le don de l'écoute c'est normal de sa part quand on autorise la vente de logiciels pour créer de faux numéros de téléphone et elle voudrait être prise au sérieux ?
Les vitupérations de Votre concierge et d'une autre personne sont entrain de bousculer les mœurs ,de nombreuse Séniora ont décidé d'utiliser ce moyen pour se faire entendre ,l'automne va être chaud /rire
Toute belle fin de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 17/08/2017

L'embêtant et tragique est quand se mêlent aux lèche-bottes des élus et des célébrités certains médias dominés précisément par la finance... celle qui assure selon besoins, gains et profits le financement de ces élus, futurs élus, et célébrités.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17/08/2017

De nos jours, tous les pays ne sont que des oligarchies.

Il était une fois la Démocratie. Elle a été assassinée par les démocraties.

Écrit par : Hank Vogel | 17/08/2017

Si la démocratie a été assassinée avons-nous tous tout fait pour empêcher ce massacre?

A commencer par les tapis rouges déroulés sous les pieds de dictateurs connus pour tels en visite dans nos pays?

Tapis rouge, visite officielle, pour l'un d'eux.
Et pour ne pas rendre hors de lui le même... petite entrée de service pour le Dalaï lama!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18/08/2017

Arrêtons de mettre le Dalaï Lama sur un piédestal, il finira par s'envoler au nirvana plus tôt que prévu!

Les chefs religieux, pour ceux qui croient encore aux chefs, devraient montrer plus d'humilité et de simplicité. Car, à mon vis, ils ne font que de réchauffer de vieilles croyances, indigestes, la plus part du temps, pour la liberté mentale.

Toute croyance est un fardeau qui empêche l'homme de suivre librement son chemin. Elle ne sert de canne qu'aux esprits impotents.

Écrit par : Hank Vogel | 18/08/2017

Monsieur Hank VogelIl ne s'agissait pas de mettre le Dalaï lama sur un piédestal mais d'attirer l'attention sur nos actes dictés par la peur (ou le calcul des gains et profits au mépris de l'éthique) des puissants de ce monde... ce que n'est pas le Dalaï lama.

Des articles, à l'époque, relatèrent cette hésitation de l'accueil à réserver au Dalaï lama et, par appréhension de la réaction chinoise en cas d'accueil officiel de s'en garder... d'où, finalement pour lui le Dalaï lama non le tapis rouge mais l'entrée de service.
Ce qui, sans aucun doute, cet homme étant fin, intelligent et maître de son ego, visiblement, ne l'affecta pas

Autrement, nous le savons, on l'a suffisamment écrit, le bouddhisme, comme tout le reste, est plus qu'en crise.

Au ressenti de nous autres taupes de jadis comme de naguère l'indépendance de la Suisse comme sa neutralité étaient, avec Guisan ou Dunant ce à quoi nous tenions comme à la prunelle de nos yeux.

Un pays libre ne devrait-il pas être en mesure d'accueillir qui bon lui semble sans avoir de permission ou d'accord préalable à quémander?

Les "raisons diplomatiques" ne signent-elles pas la fin de notre indépendance comme, à prévoir, de notre neutralité?

Bon après-midi, Monsieur Vogel.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18/08/2017

Vous avez raison... mais je tenais simplement à souligner ce que je pense de ces parachutés de l'histoire.

Bel après-midi à vous, chère Madame.

Écrit par : Hank Vogel | 18/08/2017

Vous avez raison... mais je tenais simplement à souligner ce que je pense de ces parachutés de l'histoire.

Bel après-midi à vous, chère Madame.

Écrit par : Hank Vogel | 18/08/2017

Les commentaires sont fermés.