09/08/2017

Sexbierum (34, à suivre)

Sexbierum jours tranquils, Hank Vogel.jpgElle me caresse la main. Je reste de marbre, ou presque.

- Tu es fâché? me demande-t-elle, d’un ton nullement coupable.

- Il y a de quoi, je réponds froidement.

- Fierté masculine mal placée!...

- A quoi ça sert de faire de remarquables études, afin de sauver l’homme du chaos, pour ensuite se comporter comme un bourreau vis-à-vis de ses amis, peux-tu me l’expliquer?

- Mais tu n’es pas mon ami.

- Non?

- Non.

- Je suis quoi alors? Un animal de cirque tombé d’une autre planète par hasard?...

- Tu es ma chose, mon objet, mon machin, mon truc, mon trucmuche...

- Arrête de te comporter comme une perverse!

- Bourreau ou perverse?

- Les deux.

- Les deux? En es-tu certain?

- Pour l’amour du ciel, cesse de me persécuter avec tes questions à la mords-moi le nœud. C’est chiant une intello pour finir. Vivement que j’épouse une femme à plateau ou une femme girafe!...

- Je suis vraiment désolée... Mais il faut que je te dise la vérité.

- Quelle vérité? Quoi encore?...

- Toute la vérité, nous concernant. De A à Z. Depuis que je te connais.

- Mais nous nous connaissons à peine.

- Toi mais pas moi.

- Je t’écoute...

16:18 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bine le bonjour Cher Monsieur Hank ce monde de puritains progressiste me fait grincer des dents du pour celles qui ont résisté au dégout d'images de la part de ces jeunes qui n'hésitent pas à s'introduire dans la sphère privée des gens et ceci pour les dénoncer y'a comme une odeur de nazisme rance qui flotte dans notre ciel, berk!
Quand à la vérité mise à nue elle n'est jamais aussi vite rhabillée grâce aux ragots et rumeurs qui suivront illico
D'où sans doute la longévité des secrets de famille qui grâce à quelques phrases continuent de faire tourner en bourrique l'esprit du cherche midi à 14 heures
Hier le mot Préventarium s'est présenté à mon esprit et enfin j'ai retrouvé un endroit ou j'avais été amenée par des inconnus Quand aux rasions seul le silence me répond
La sphère privée était un bien sacré et nul n'avait le droit de s'y interférer ce qui encore aujourd'hui fait dire aux survivants ,personne n'a jamais remarqué tes absences
Une personne m'a dit en 2000 ,surtout ne vous laissez jamais oublier ,je dois remercier "Reviens 'y" allié de taille et de bon goût /rire
Très bon début de mercredi pour Vous Cher Monsieur
EP chez nous il pleut ,les anges font la grande lessive !

Écrit par : lovejoie | 10/08/2017

Il n'y a pas plus pervers voyeur que l'état. Il observe, enregistre, épie, surveille, guette, toise, espionne, piste, suis nos faits et gestes, nos déplacements bancaires et toutes nos idées et pensées étalées sur la toile... et censure!

Au nom de la sécurité nationale, paraît-il. Foutaises! En vérité, au nom d'un minorité au pouvoir qui craint perdre le pouvoir.

Bon jeudi et bon appétit, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 10/08/2017

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank tout à fait juste mais dommage qu'avec la natelmania beaucoup s'en donnent à cœur joie pour l'imiter
Normalement quand on a affaire à des ordres frisant l' irrationnel comme ceux édictés par certains politiciens on ne s'empresse pas de suivre leurs traces
Vous et moi ainsi que beaucoup d'autres avons eut de la chance que le natel n'ait pas existé en 1960 ,on en serait encore tous à demander la permission de sortir aux élus
Quand je vois la sombre mine de tous ceux partis en vacances et ceux qui ne peuvent partir car fauchés comme les blés tous comme les premiers je me dis autant écouter Soldat Louis et sa chanson ,du rhum ,des femmes de la bière non de d...ou autre du moment que cela redynamise son intellect pourquoi s'en priver )rire
Très agréable fin de jeudi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 10/08/2017

Les commentaires sont fermés.