18/07/2017

Sexbierum (24, à suivre)

Sexbierum jours tranquils, Hank Vogel.jpg- Si tu veux. Mais je n’ai nullement l’envie de me foutre dans la gueule du loup. La justice est tout sauf évidente. Tu n’as qu’à méditer sur ce que tu viens de me débiter... Au fait, pourquoi as-tu appris cette loi par cœur?

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles. Mais si réponse n’est point subite, réponse calamite. Tantôt ou derrière le dos.

Et, après une, deux, trois, quatre secondes, en pleine figure:

- Aurais-tu préféré que je m’emmagasine comme une éternelle pucelle quelques versets du Coran, le Notre Père qui est au ciel ou une fable de Monsieur de La Fontaine pour rassurer les hypocrites? me lance-t-elle, ses émeraudes diablement étincelantes... Pour qui me prends-tu? Je n’obéis à personne. Car je ne suis à personne. Je suis à moi, à moi seule et je fais de mon âme et de mon corps ce que bon me semble...

- Ce n’est pas ce que tu as prétendu tout à l’heure, je lui glisse à l’oreille... Les murs enregistrent tout.

- Vraiment?

- Ton objet! Ton trucmuche! Ta poupée gonflable! Ta bonne! Ton esclave! Tu as déjà oublié?

- Tu confonds désir et soumission. Le je et le tu. Le sublime et le néant. Le plein et le vide. Et sur... tout...

- Surtout?...

14:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (18) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank j'ai regardé vos dernières vidéos
dont l'Admiral
Au sujet du fric ne dit on pas qu'il faut relever son revenu en fonction de ses désirs ou abaisser ceux ci en fonction de son revenu et pourquoi pas de sa libido !!!!
Vous m'avez fait sourire ! mettez plusieurs hommes autour d'une table il ne se passera pas 10 minutes avant que le mot fric ne soit prononcé
Tout le monde parle argent et d'autant plus avec les Hygiénistes de l'environnement qui rêvent de toujours plus taxer le citoyen
J'ai regardé avec surprise le livreur de lait qui parcourt les rues l'idée est vraiment géniale sauf qu'en l'occurrence le livreur n'est sans doute pas paysan lui même
On peut broder longtemps sur le mot fric surtout l'été ou les culs féminins aident à oublier l'écu!!!!
Quand aux murs ne parlant pas heureusement c'est déjà assez qu'ils aient pour certains en tous cas enregistré toutes les angoisses et les pleurs des anciens habitants
J'en ai fais la triste expérience m'étant arrêtée sur un pas de porte, impossible d'aller plus loin et pour causes l'ancien propriétaire avait été lâchement abandonné par sa femme alors qu'il était mourant avec pour seule compagnie deux chiens et une moquette rongée par la vermine
Je ne suis pas fumeuse de moquette mais en l'occurrence pouvoir fumer un joint n'aurait pas été de trop
Très bonne fin de journée Martienne pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 18/07/2017

Une vidéo totalement improvisée de temps en temps, c'est pour me rassurer que l'oralité est un art à part entière.

Bonne soirée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 18/07/2017

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank je comprends mieux mais je reviens malgré tout en riant car la prose sur le fric m^a fait penser à Hollande et bien d'autres dirigeants qui du temps que Jupiter transite le signe du lion leur a aussi fait croire que le fric ne servait à rien sauf pour ce qui redorerait leur égo
Et qui ensuite doit payer les dettes, les petites fourmis bosseuses
Om est vraiment dirigés par des gnolus ou pinglets et le gag à Ted Robert n'est peut-être pas si dénué de fondements
Quand au monsieur qui s'ennuie peut-être a t'il besoin d'une réponse qui est prioritaire pour l'appelé qui se déchargera d'une formalité cérébrale en l'envoyant requérir l'aide d'un tiers
Alors oui on s'ennuie en voyant le laxisme cérébral secondaire au virtuel qui ne fait qu'exacerber les problèmes
Il faudrait que Noel figure plus souvent au calendrier les vieilles momies obtiendraient sans doute une phrase ou un mot à compléter pour obtenir une réponse compléte le 25 décembre
Quel monde de tartuffes !!!!
Très belle soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovjejoie | 18/07/2017

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank ça pétouille joliment sur les blogs
Mon commentaire faisant suite au Vôtre est en sans doute resté en rade au café des anges
Ceci étant quand on a un visage qui respire la bonté d'âme comme le Vôtre comment ne pas attirer des gens qui parleront d'argent
On dit qu'on attire à soi ce qui peut nous échapper complétement ou ce que nous ne voulons pas voir ou entendre
Comme prendre en compte une fois pour toutes que le monde ne changera jamais dés les premières retransmissions sportives on n'entend plus personne tout le monde est aux abonnés absents et dés septembre le cortège des pleureurs s'éveillera au monde ambiant
Alors peut-être que ce Monsieur s'ennuyant a aussi appris à se responsabiliser afin de pouvoir en aider d'autres à se sortir des limbes de la cruauté mentale et qui resté face à lui même se demande mais à qui ou à quoi pourrai je me sentir encore utile
Alors à défaut de pouvoir se sentir encore utile on se laisse utiliser et c'est le drame pour de nombreux humains qui ont appris très vite à ne jamais savoir dire non
Et dire non est un lourd apprentissage qui s'oubliera dans le feu de l'action sitôt que d'autres auront à nouveau besoin d'une oreille attentive pour écouter leurs jérémiades sportives
Comme avoir le torticolis après avoir regardé tous les matchs de tennis avec Federer
Tandis que d'autres ne seront jamais aussi malades que lorsque leur médecin est en vacances
Et c'est ainsi depuis les premières émissions TV !!!!
Tout bon début de journée Ptoléméenne pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 19/07/2017

Un milliardaire et un chômeur en plein désert, sans portable ni gourde, à cent kilomètres d'un puits d'eau, qui des deux survivra?

Bon mercredi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 19/07/2017

Va survivre le milliardaire qui va s`arranger pour assommer le chomeur par derriere et boire son sang.

Écrit par : Robin des Hautbois | 19/07/2017

Je ne prête jamais de l'argent, je préfère en faire cadeau. C'est moins tracassant.

Donc, ma bonté d'âme n'est autre que le fruit de ma paresse.

Bon appétit, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 19/07/2017

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank la réponse figure sans doute dans le commentaire précédent sinon je donne ma langue au chat !!!!
Depuis 4 heures du matin que je réfléchis à une solution intelligente pour trouver la réponse plausible à une question posée par une personne partie en vacances et pour laquelle d'autres même excellents comptables n'y comprennent rien ,je pose les plaques comme on dit chez nous /rire
Bon appétit et bonne suite de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 19/07/2017

Doit-on penser que tout milliardaire est un suceur de sang ou un vampire?
Et si il est végane?

Écrit par : Hank Vogel | 19/07/2017

Non, bien-sur. Il y a aussi tous les héritiers idiots ainsi que les milliardaires par talent, chance ou accident. Et puis il y a aussi plein de chomeurs qui ne demandent qu`a etre des suceurs de sang. En général cependant, les choses étant ce calecon comme disait l`autre, l`or se prend plus qu`il ne se donne.

Écrit par : Robin des Hautbois | 19/07/2017

Mais qui survivra?

Écrit par : Hank Vogel | 19/07/2017

Bonjour Mr. Vogel

Avez-vous pu joindre lovejoie? Merci pour la réponse!

Écrit par : Patoucha | 19/07/2017

Dieu. Et aussi le diable bien-sur, puisqu`ils font la paire.

Écrit par : Robin des Hautbois | 19/07/2017

Qu'on soit riche ou pauvre la fin est la même et pour le Végane il existe une solution c'est à dire boire sa propre urine à condition d'avoir un récipient
il y a sûrement un jeu de mots mais je continue de patauger !!!! ma bataille pour permettre aux Gens du Voyage de s'installer quelques jours dans notre district m'a mis ,KO

Écrit par : lovejoie | 19/07/2017

Vos petites fenêtres (vidéos) ouvertes sur le quotidien russe me manquent. La caméra est en panne?

Écrit par : Russophile | 19/07/2017

@ Lovejoie
Vous n'êtes pas loin de la probable vérité...

@ Russophile
Ma caméra fonctionne toujours. Voici d'autres fenêtres, peut-être:
https://www.youtube.com/user/hankogel

Écrit par : Hank Vogel | 19/07/2017

C'est-y qu'on ferait durer le plaisir ? rire
J'abdique pour aujourd'hui !!!!
Très bonne soirée et douce nuit pour vous Cher Monsieur Hank

Écrit par : lovejoie | 19/07/2017

Quelques solutions, au choix.

• Les deux hommes se mettent en route en direction du puits. Survient alors une bande de pillards du désert bien décidés à les dévaliser. Comme le milliardaire porte une montre-bracelet entièrement en or et des chevalières également en or (dont l'une avec un gros diamant), il cherche à se défendre ou plutôt à parlementer. Les pillards n'hésitent pas: ils le tuent puis le dépouillent de tous ses biens. Quant au chômeur, n'ayant rien trouvé sur lui (sinon, dans une poche, une convocation de l'Office Régional de Placement), ils le laissent poursuivre, non sans lui avoir offert une rasade et remis une gourde pleine d'eau.

• Le milliardaire se met en route, arrive au puits et se désaltère. Il survit.
Quant au chômeur, contraint qu'il est de prendre la direction opposée à celle du puits car le lendemain il est convoqué à l'ORP, il meurt de soif, n'ayant trouvé aucun point d'eau sur son chemin.

• Le milliardaire se met en route et meurt de soif avant d'arriver au puits.
Le chômeur, quant à lui, prend la direction de l'ORP, où il est tenu de se présenter le lendemain. Au bout de 10 kilomètres, il rencontre une caravane qui le recueille et lui donne à boire. Les chameliers étant munis de portables, le chômeur informer l'Office de chômage qu'il aura du retard.

• Les deux hommes marchent depuis plusieurs heures en direction du puits lorsqu'ils croisent une caravane. Le milliardaire (qui, bien que n'ayant ni portable ni gourde, a tout de même son chéquier en poche) achète un tonneau d'eau. Il s'en met plein la panse, au point que celle-ci finit par éclater. Le milliardaire meurt, dans d'atroces souffrances. Pendant ce temps, le chômeur apaise calmement sa soif en siphonnant avec précaution le fond du tonneau, avant de poursuivre avec les caravaniers.

• "Sans portable ni gourde". Soit. Mais l'un des deux porte une casquette et pas l'autre. Celui qui possède la casquette marche jusqu'au puits. L'autre meurt en chemin, après avoir essayé en vain de déposséder son compagnon de sa casquette.
Variante: l'autre étant parvenu à s'emparer de la casquette de son compagnon, c'est lui qui survit.

• Le chômeur n'hésite pas un instant et se met en route dans la direction du puits d'eau. Le milliardaire, quant à lui, allume une cigarette et la fume tranquillement, en regardant le chômeur s'éloigner. Puis, comme il possède une vingtaine de puits de pétrole dans les parages (c'est parce qu'il est venu les inspecter qu'il se trouve en ce point du désert), il se rend à la buvette du puits le plus proche et commande un Pepsi.
Inutile de préciser qu'accablé par la chaleur, le chômeur mourut. Car dans "chômeur", il y a "chaud" et "meurt"...

Écrit par : Mario Jelmini | 19/07/2017

Les commentaires sont fermés.