20/06/2017

Sexbierum (7, à suivre)

Sexbierum jours tranquils, Hank Vogel.jpg- J’ai supprimé la radio, la télévision et l’internet qu’avait fait installer feu mon mari pour regarder des vidéos cochonnes. Toutefois, pour ne pas être totalement écartée de mes semblables et pour le plaisir de conserver en moi la flamme de la contestation et du rire, j’ai gardé mon vieux téléphone fixe auquel que je ne réponds qu’occasionnellement. Soit avant, soit pendant, soit après avoir entendu le ou les messages sur le répondeur. Quand ça me prend! Oui, quand ça me prend l’envie de jouer au chasseur de volatiles volatils.

- Comment ça?

- Mon cher Alfred Nobel, bien que vous ayez une mine à n’avoir rien inventé d’explosif, ni la poudre talc d’ailleurs, vous devez tout de même savoir qu’actuellement nous sommes envahis de pédants corbeaux, de faux rossignols et de nombreux oiseaux de mauvaise augure qui nous pompent l’air toute la journée, parfois même la nuit, non?

- C’est une triste réalité... Et quel type de cartouche utilisez-vous pour essayer d’anéantir ces volatiles volatils, comme vous dites si bien?

- Différents types.

- Lesquels?

- La protestation, la négation, la plaisanterie, la moquerie, la chansonnette ou le rot, seulement après un bon repas.

-  Vous rotez au bout du fil?

- Est-ce un crime?

- Non. Bien sûr que non...

- Mais vous trouvez cela choquant, n’est-ce pas?

- Venant d’une dame distinguée comme vous, un peu.

- Les apparences sont trompeuses, jeune homme!

- Je le sais.

- Hors contexte: pour arriver à ses fins, le diable n’hésite pas à se cacher sous une peau extrêmement douce ou derrière un sublime beau sourire. Souvenez-vous de ça!

- Merci pour la mise en garde.

- A part ça, pas de fiancée ou de copine en vue?

- Personne. Rien. C’est Bérézina depuis trois mois.

- Alors faites attention aux Frisonnes, elles adorent ramasser les épaves...

13:41 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (15) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank concernant le téléphone surtout avec le portable signe extérieur de richesse ,il est vrai qu'entre ce qu'on cherche à exprimer et ce qu'on parvient vraiment à exprimer et ce que l'autre comprendra vraiment ce mode de conversation tient plus du téléphone arabe que de la photocopie!!!!
Surtout en ce moment je pense que c'est du à la chaleur mais c'est carrément l'ambiance ,langage de Babel
Votre région actuelle fait rêver quand on voit les nombreux arbres et toute cette belle verdure
Et dire que notre commune avait plus ou moins le même aspect ,cela semble si irréel et pourtant
Toute belle fin de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 20/06/2017

Il fait très bon vivre à Guelendjik actuellement. La température est raisonnable et le soleil un peu timide, jouant souvent comme un gamin à cache-cache.

Mais, d'après ma belle-sœur, en Sibérie, c'est l'enfer... à faire renaître les mammouths ensevelis.

Le Grand Barbu a perdu tous ses repères depuis qu'il a assisté à la dernière conférence sur le climat.

Belle soirée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 20/06/2017

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank Ici c'est aussi l'enfer et je suis certaine du réveil des chevaux des Bourbaki
D'ailleurs je me suis demandée si l'immeuble n'avait pas été construit sur un cimetière de chevaux ,l'ambiance western y est trop souvent présente !!!!
La météo adore nouer avec nos nerfs et le Grand Barbu doit aimer jouer aux quilles sinon il n'aurait pas inventé 12 planètes/quilles qui à peine renversées ou ayant reculé se remettent debout pour mieux avancer et perturber l'ensemble/rire
Très belle soirée pour Vous aussi Cher Monsieur et toute belle nuit soleil

Écrit par : lovejoie | 20/06/2017

De nos jours, aux personnes qui n'en peuvent plus des mauvaises nouvelles quotidiennes sans guère d'espoir se profilant à l'horizon on recommande parfois de ne plus écouter la radio, regarder la télé ou consulter sans cesse l'internet pendant un certain temps.

Pour les retraités un peu seuls un moment dans un établissement public chaque jour... avec contact, prise de nouvelles, dialogue apporteront peut-être quelque chose de plus humain, dans le sens noble du terme, qu'une abjecte vidéo cochonne.

Écrit par : Marie de Koriacis | 21/06/2017

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank regarder une vidéo cochonne n'a jamais tué quiconque et il serait de bon augure que tous les catastrophistes en zieutent de temps à autres
Ils réaliseraient enfin qu'on bâtiment en béton n'absorbe pas les molécules polluantes ce que fait tout arbre planté sur terre justement pour aider les humains à mieux vivre
le Grand Barbu avait tout prévu.sauf des technologies grandes consommatrices d'énergies polluant des cerveaux
Avec les Data Center ce sera migrations vers les campagnes de tous ceux qui étaient venus s'installer dans les villes et la boucle sera bouclée
Tous les scientifiques passent aussi par l'âge bête et certainement que tous ceux abonnés à Franc Rires et bien d'autres revues porno étaient beaucoup mieux orientés sur la réalité du monde que tous ceux d'aujourd'hui lui préfèrant ,les statistiques
Il est vrai qu'en draguant des statistiques le risque d'une gifle pour un geste un peu déplacé est moindre /rire
Ps l'occasion fait le larron dit on et l'occase était trop belle pour que je n'y ajoute pas mon grain de sel !!!!
Super bel après midi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 21/06/2017

Le plus grand cochon de l'histoire, c'est le Bon Dieu qui a osé créer une excitante Ève toute nue pour un excité Adam complétement à poil.

Le sacré voyeur, grâce à son art, espérait toute de même voir quelques galipettes de là-haut, non?

Belle soirée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 21/06/2017

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank de toutes manières en créant des humains à son image il devait savoir ce qu'il faisait surtout en leur offrant tous les matériaux pour s'auto détruire
Ainsi il ne prenait aucune risque sachant que l'humain toujours très curieux et rusé fini toujours par trouver surtout ce que d'autres aimeraient pouvoir cacher ou passer sous silence en inventant n'importe quoi comme paravent
Mais au fait baisoter sur le plancher n'est-ce pas ce qui se faisait seul ou à plusieurs à l'époque des premiers hommes ? qui devaient s'envoyer en l'air en tous gens et genres /rire
Très agérable soirée pour Vous aussi Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 21/06/2017

Regarder une vidéo cochonne est en mesure aussi bien de débloquer une personne que d'en détraquer une autre

le plus drôle, un gamin, sans doute

Il fut question, en respectant encore les enfants, à l'époque, de verrouiller les sites sado-macho ou pornos hard mais... place à la libre expression!

Par bédouins nomades, sans doute glanés en cours de route les récits de la création appartiennent à la tradition littéraire mésopotamienne, celle également de l'Epopée du héros Gilgamesh, non pas avec un dieu mais plusieurs.

Le judaïsme, lui, se fonde sur l'Appel d'Abraham pas forcément en état d'érection ivre et/ou nu, ou autre/s... au moment de l'appel en question.

On faisait pas mal cochon, sado-maso ou porno hard à Auschwitz.

Y compris bébés et femmes enceintes dont les seins, pour en faire des cendriers, étaient tranchés par de magnifiques blonds officiers nazis aux apparents vrais "visages d'anges"!

Écrit par : Marie ee Koriacis | 21/06/2017

P.S. J'ajoute, Hank Vogel que c'est choquant pour ceux qui sans être handicapés mentaux font l'expérience d'un cheminement spirituel de lire traiter de cochon le "Bon Dieu" en fait... symbole ou repère

particulièrement aujourd'hui vu les problèmes cruciaux qui se posent à la planète

d'autant plus que l'allusion aux vidéos cochonnes est un bis!

Il y aurait moyen de faire de ces blogs des "plates-formes" permettant au public non seulement de se rendre mieux compte de la réalité qui le concerne mais de s'engager sans attendre que les autres le fasse à sa place.

Selon le titre d'un film de jadis non cochon: Demain, il sera trop tard...

Écrit par : Marie ee Koriacis | 21/06/2017

Traiter Dieu de cochon est de loin, très très loin même, moins choquant que de maltraiter ou de tuer des hommes, des femmes et des enfants au nom de Dieu ou d'une cause aussi divine soit-elle.

Selon moi, Dieu, essence ou être dépourvu d'orgueil, de vanité, contrairement à l'homme, est totalement indifférent au moindre qualificatif indécent à son égard.

Écrit par : Hank Vogel | 21/06/2017

Je suis tout de même désolé d'avoir heurté la sensibilité de certaines personne.

J'avais totalement oublié que Genève était encore sous le diktat de Calvin.

Écrit par : Hank Vogel | 21/06/2017

@Monsieur Hank Le puritanisme n'est-il pas la preuve d'une crainte épouvantable que d'autres puissent être heureux ?
C'est une forme de sadisme pour mieux cacher ses propre défauts et surtout se permettre d'accuser sans aucune preuve
Le Tribunal Populaire doit avoir été inventé pour les Puritains qui n'ont de cesse de vouloir régler des problèmes sociaux mais en semant le désordre dans ce qui est déjà cahot ou inversement
Et dans 30 ans rien n'aura changé excepté que nous ne serons plus là pour affirmer , on vous avait pourtant bien dit que!!!!

Écrit par : lovejoie | 22/06/2017

Hans Vogel,

Dieu vous a-t-il dit lui-même être indifférent au moindre qualificatif à son égard?

Il y a Dieu selon vous, selon les autres et vous l'avez ressenti en ces quelques lignes où vous exprimez le regret d'avoir blessé.

Il est plus simple, moins dangereux ou, imaginant faire rire la galerie, de traiter Dieu de cochon que de s'en prendre aux vrais criminels "vivants" de l'humanité.

Bibliquement, Jean-Baptiste pouvait vivre comme bon lui semblait tant qu'il ne s'en prenait pas aux ébats variés de la Cour...

L'Eglise n'ayant jamais compté que des prêtres pédophiles l'un d'eux, jeune et très beau, artiste ainsi qu'homme de culture aux adolescentes confiées à lui pour leur instruction religieuse, parlait amour, pureté ainsi que beauté de l'homme et de la femme... grandeur et lumière à l'aube de la création de leurs corps nus.

Le cri du paon, l'un des symboles de la vanité: "léon¨!" était également le prénom de Tolstoï qui s'adressait à Dieu en le nommant Père.

De quoi se demander si ce rapport de filiation fonderait ou expliquerait le "jaillissement créateur" de cet auteur!?

Écrit par : Marie ee Koriacis | 22/06/2017

Chère Madame,

S'il vous plaît! Pour l'amour du ciel, cessez de réveiller tous les morts pour un simple mot bien banal.

Saviez-vous que Tolstoï avait eu des rapports peu orthodoxes voire pas du tout?

Alors, ne nous égarons pas pour si peu!

Écrit par : Hank Vogel | 22/06/2017

Tolstoï eut les rapports de son choix comme de ses goûts.
Goûts de notoirement fortuné oisif par ailleurs...

Nous sommes au courant de ses rapports complexes avec sa propre épouse, également, mais invités par notre culture à commencer par nous intéresser à nos propres rapports avec les autres comme avec nous-mêmes.

Écrit par : Marie ee Koriacis | 22/06/2017

Les commentaires sont fermés.