24/05/2017

Brouillard (13, à suivre)

Hank Vogel, Brouillard.jpgJe me souviens maintenant: j’étais allongé sur mon lit. Non, sur un lit... d’hôpital.

Oui, d’hôpital. Car les draps étaient blancs. Chez moi, ils sont soit bleu ciel, soit roses, soit jaunes, soit gris. Et ça sentait la naphtaline, le chloroforme ou la teinture d’iode.

Je grelottais de froid, me semble-t-il.

Une jeune femme aux cheveux roux me prit la main gauche et me la réchauffa dans les siennes.

Comme était belle!

Ses yeux brillaient. Ils étaient bleu turquoise. Ou plutôt émeraude. Difficile de préciser. J’étais un peu subjugué par sa beauté. Un peu? Peut-être davantage.

La beauté attire et paralyse à la fois...

Déjà blessé, malade ou mourant, il fallait en plus que je me batte contre ce phénomène.

A l’avenir, je conseillerai à ceux qui sont chargés de l’engagement du personnel hospitalier de n’embaucher que des soignantes moches au sourire effacé.

Mais qui était-elle? Une infirmière? Une doctoresse? Ou un aumônière?

Une pasteure, certainement. Les autres n’ont rien à foutre d’un moribond. Pour elles, c’est la vie qui compte pas la mort, cette grande salope qui pète en fauchant, à faire vomir même les rats.

Tire-toi de là, mère des pourritures! L’heure est encore au combat.

Place à la présumée prêtresse des temps libérés!

Mais que me chuchotait-elle?

Je devine... je perçois... je distingue... je reconnais... je saisis:...

15:26 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank .nul besoin d'aller dans les hôpitaux pour trouver des moribonds
Il suffit d'aller faire ses courses après 8h30 du mat pour les entendre réciter leur litanie semblable à l'air chanté par Paul Ouvrard ,j'ai la rate qui se dilate ,l'estomac bien trop bas ne manquant pas d'ajouter à leurs éternelles jérémiades tous les membres de leur famille mais sans le marteau à Claude François
Et ceci du premier jour de l'An jusqu'aux fêtes de fin d'année!
C'est une des raisons qui fait courir dés 8 heures les écoutants afin de fuir ces scorpions qui une fois vous ayant vampirisé auront vite fait de vous oublier
Ces moribonds -scorpions agissent comme le crocodile ayant pris la tortue pour l'aider à passer le fleuve et quand la tortue a suffisamment enregistré ses pleurs il la lâchera et personne ne volera à son secours
Voilà pourquoi il est recommandé aux écoutants de la rue et surtout pour ceux vivant la solitude obligée d' imiter Zatopek ceci afin de protéger leur psychisme déjà bien fragilisé
Ce fut un exercice des plus difficile pour ceux ayant eut à cœur d'imiter l'Auberge du 6me bonheur ,comme quoi !!!!
Tout bon Jeudi de l'Ascension pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 25/05/2017

La seule auberge que je regretterai jusqu'à mon dernier souffle, c'est la maison de mes parents. Où les discussions n'étaient que rarement gratuites et où la cuisinière ne se vantait pas d'être un grand chef et la serveuse n'attendait jamais de pourboire mais lavait également la vaisselle.

Bon jeudi, chère Lovejoie.

P.S. Religieusement, je suis perdu dans l'ex Union soviétique.

Écrit par : Hank Vogel | 25/05/2017

Je me permets d'ajouter ceci pour savoir il faut tenir compte de nombreux autres paramètres mais il y en a un qui ne trompe pas et ce depuis la nuit des temps
elle symbolise à merveille la planète Uranus et elle figure dans le nom de Jésus lequel si on se réfère aux écrits a dû fuir dés la naissance non pas la vaisselle mais les soldats romains tuant tous les nouveaux nés
Ce qui prouve bien que quoique l'on fasse si le ciel vous a choisi c'est pour une bonne raison c'est à dire que bon gré ou malgré faut toujours savoir faire bonne figure et faire une pâtisserie pour handicapés sitôt le coup tordu digéré
N'est-ce pas la meilleure manière de passer outre à l'idée de se venger mais si quelqu'un a meilleur à proposer autre que la prière ou la médiation ce qui n'a jamais rien résolu je suis preneuse!!!!!
PS pour l'endroit il s'agit du nom de la rue et non de la localité!
C'est comme s'il y avait cumul de cette voyelle favorisant du coup des tsunamis sous forme de drames familiaux
Que l'intuition prévient et paradoxalement c'est à ce moment précis qu'on se lancera dans une tâche sans cesse remise au lendemain ce qui nous mettra sur les genoux parfois pour toujours et incapables de réagir dans le bons sens
Agés on a aussi le droit de ralentir mais pour le ciel c'est comme pour les administrations qui ne tiennent plus compte de la décadence de l'âge oubliant que jeunes on se doit d'aider et que âgés on ne peut plus être au four et au moulin
Le ciel n'ayant jamais fait preuve de logique humaine sinon cela se aurait aussi depuis très longtemps d'où l'importance de toujours réfléchir, sans logi-ciel

Écrit par : lovejoie | 25/05/2017

Les commentaires sont fermés.