22/05/2017

Brouillard (11, à suivre)

Hank Vogel, Brouillard.jpg- C’est vrai que ton oripeau n’est pas très à la mode par ici. Moi, à sa place, j’aurais plutôt choisi le bikini.

- A la place de qui?

Simon se gratte la tête puis, après une très longue hésitation, il me répond:

- J’aimerais bien soulager ta morbide curiosité mais j’ai juré fidélité au silence ou, en d’autres termes, j’ ai promis de me taire.

- A qui? Nom de Dieu sacrée merde! je hurle de colère.

- Ne blasphème pas!

- Plaît-il?

- Par pitié, pas de tel juron!

- Donc, il existe! Et tu m’as menti. Toi aussi... Toi aussi, tu flirtes avec l’incertain et le démentiel.

- Comment ça?

- Tout à l’heure tu m’as dit: tout a été exploré et rien n’a été trouvé. Et maintenant, tu sous-entends le contraire.

- Vérités et mensonges vont de pair comme tous ces jeunes couples continuellement en dispute mais terriblement attirés l’un vers l’autre...

- Tu dérapes, camarade! Ou, par malice, tu cherches à diverger pour ne pas passer pour un menteur vis-à-vis de moi et... et...

- Et?

- Aux yeux invisibles de notre Grand bienfaiteur dictateur.

- Encore un blasphème!

- Et encore une preuve que tu m’as menti!

Je me frotte les mains et je lui dis:

- Ainsi, je suis heureux de mieux te connaître. Ou, plus modestement, de pouvoir mieux cibler mes discours à l’avenir. Afin d’éviter tout argumentation ou épilogue inutile.

- Il raisonne décidément comme un épicier universitaire, murmure-t-il en regardant le ciel...

07:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank ,ne pensez-Vous pas qu'il soit préférable d'être un épicier qui prend sont métier à cœur mais ne se prenant pas au sérieux alors qu' un universitaire qui lui devenu épicier ne verra pas plus loin que le bout de son nez et se laissera manœuvrer malgré lui par des doctrines sectaires d'Ordres alimentaires ?
Il y en aurait beaucoup à raconter ,on pourrait en écrire une bible /rire
Très agréable début de mardi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 23/05/2017

Manger de tout, à juste mesure, est le principe, malgré elle souvent, d'une personne simple qui ne cherche nullement à se compliquer la vie, ni à compliquer celle des autres.

Quel bonheur de recevoir, pour déjeuner ou dîner, la visite d'une telle créature! Grâce à elle, la petite cuisinière a osé défier les grands chefs.

Bonne journée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 23/05/2017

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank en effet c'est que pur bonheur
C'est le portrait type la femme aimable et si souvent recherchée
Ce qui était beaucoup plus facile pour les hommes du temps ou les femmes savaient encore se montrer avenantes
Cette nuit le wagon des questions sans réponse à heurté mes méninges, je vous dis pas la prise de tête qui me conduit d'office à téléphoner à un couvent ou si le destin est de mon côté je saurai peut-être une partie de la vérité concernant ma venue sur terre .Je croise les doigts !!!!
Toute belle fin de journée pour Vous Cher Monsieur et bon appétit

Écrit par : lovejoie | 23/05/2017

La vraie richesse d'une femme, ce n'est ni sa beauté ni son intelligence mais sa douceur.

Car la beauté se fane, l'intelligence déçoit souvent et faiblit parfois avec le temps, seule la douceur reste fidèle à elle-même.

Bon appétit à vous et bel après-midi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 23/05/2017

je Vous remercie Cher Monsieur Hank très juste mais on a oublié quelque chose ,les doigts de fée qui eux aussi sont sources de nombreux miracles !!!!
Charmante fin de journée et scintillante soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 23/05/2017

Les commentaires sont fermés.