21/05/2017

Brouillard (10, à suivre)

Hank Vogel, Brouillard.jpg- Je ne suis le discipline de personne.

- Et ton kesa alors?

- Interroge le coupable!

- A Dieu selon toi?

- Non, à sa sœur. Il en a peut-être une, qui sait! Non?

- Comment peux-tu garder ton sérieux en colportant de telles inepties?

- Je ne colporte rien, je suis l’auteur à part entière de mes idées...

- Oh que si! Oh que si! Tu n’es qu’un perroquet, pareil à ces bouffons qui cherchent à distraire le public en se moquant des uns pour leurs faiblesses et des autres pour leurs maladresses.

- Qu’ as-tu contre les humoristes?

- Rien.

- Vraiment rien?

- A la longue, ils me les cassent... Car, malgré eux, en banalisant les drames et en dramatisant les banalités, ils propulsent ceux qui les écoutent et les regardent dans une dimension hors pair mais dépourvue de critère et forcément de compassion.

- Eh bien! Quelle performance philosophique! Religieuse même! Je comprends maintenant pourquoi ton grand copain t’a baptisé Pierre.

- Je constate là que Michelangelo Merisi da Caravaggio a parfaitement réussi son coup. Je suis content pour lui...

- Qui es-tu, Simon? Et pourquoi m’a-t-on parachuté dans cette broussaille pendant je dormais, mal fringué comme un bhikkhu?

- C’est vrai que ton oripeau n’est pas très à la mode par ici. Moi, à sa place, j’aurais plutôt choisi le bikini.

- A la place de qui?...

07:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank il est vrai qu'un humoriste arrive à relativiser dédramatiser ce qui vécu ne nous avait pas fait rire du tout Montherlant devait être un peu rigolo sur les bords quand on lit une phrase écrite par lui
La vie devient une chose délicieuse dés l'instant ou on ne la prend plus su sérieux
Phrase magique pour tout pervers qui se respecte à en juger par le peu de sérieux accordé à leurs victimes
Le pervers sera encensé à grands coups de publicité , ses actes sordides paraitront aux yeux de tous afin de confirmer son succès alors que la victime elle doit faire des pieds et des mains pour être entendue et surtout comprise
Les seuls vrais bénéficiaires sont les Spécialistes comme les Gastro Entérologues à ne pas confondre avec gastéropodes!!!!
Dynamisant début de dimanche pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 21/05/2017

Se moquer, même en plaisantant, d'un noir, d'un homosexuel ou d'un infirme, est une chose que je supporte pas. C'est chercher à rabaisser l'autre pour se valoriser... C'est un acte à la fois vil et enfantin.

La plaisanterie n'est jamais innocente. Elle cache toujours un sentiment, plus ou moins profond, de jalousie, de rancune, de vengeance et Dieu sait quelle autre phobie personnelle ou sociale.

Mais rire de soi est une excellente chose. Cela nous permet de moins nous mirer dans la glace.

Bon dimanche, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 21/05/2017

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank ,au sujet de l'humour stupide je suis entièrement d'accord avec Vous
Quand à se mirer mon miroir ne risque pas de se briser car n'étant que très rarement ausculté
Vous devez savoir que pendant et après guerre les enfants étaient confiés le plus souvent à des psychopathes reconnus pour leur poigne de fer et les punitions XXL
l'enfant placé chez ces gens là restait complexé à vie ce qui rendait inutile l'emploi du miroir d'ailleurs très vite remplacé par des regards d'hommes pour les moins endormies
Regards beaucoup plus avantageux quand on sait le prix des miroirs à cette époque !!!!
la surcharge en chocs émotionnels engrangés depuis l'enfance font qu'à l'heure actuelle on ne peut vivre comme tout un chacun ,la nuit est le seul royaume permettant aux neurones de récupérer surtout quand on habite à 20 mètres d'une route cantonale qui a pris depuis 2000 des allures d'autoroute
Le dérangé du foot a trouvé une autre combine 60 coups de téléphone dès 22 heures en plusieurs épisodes ,j'entends juste un petit bruit et heureusement car si la sonnerie fonctionnait encore c'est tout l'immeuble qui serait sens dessus dessous
Alors pour ne pas devenir chèvre, je pâtisse /rire
Toute belle et scintillante journée pour Vous Cher Monsieur , bon appétit

Écrit par : lovejoie | 21/05/2017

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank au sujet des humoristes reconnaissons tout de même le bien fondé des fables de Jean Delafontaine
On ne peut que le remercier car il aura été le premier et grâce à ses fables à nous ouvrir les yeux et les oreilles tout grand sur le monde réel de la politique et de ses marchands de rêves non ? rire
Tout bon début de semaine pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 22/05/2017

Je ne suis pas contre l'ironie mais contre la moquerie.

La première nous chatouille, nous réveille, nous libère de nos misérables rêves, la seconde, au contraire, nous enfonce dans la confusion et la douleur.

Malheureusement, il y a de plus en plus d'humoristes qui ne savent pas faire la différence entre le scalpel du chirurgien et la matraque du gendarme.

Bon lundi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 22/05/2017

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank j'aime bien la comparaison entre le scalpel et la matraque
Il y a une fable qui colle à merveille aux buts du Réal Madrid à nouveau champion d'Espagne
Il aura suffit que le corbeau lâche le fromage traduisez par ballon pour que le calme enfin revienne sur terre
La période d'attente est terminée ,je vais prendre contact avec ce club pour l'obliger à gagner plus souvent /rire
Quand à rêver heureusement que ceux n'ayant jamais eut de parents dignes de ce nom étaient présents pour booster ceux perdus dans leurs rêves
Il m'aura fallu attendre l'âge de la retraite pour réaliser enfin que je n'avais jamais prononcé les mots papa ou maman par peur sans doute de revivre l'instant d'une gifle donnée pour avoir demandé, mais ou est maman
Sans doute était-ce pour me préparer rapidement à la vie active !!!!
Magnifique fin de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 22/05/2017

Les commentaires sont fermés.