20/05/2017

Brouillard (9, à suivre)

Hank Vogel, Brouillard.jpgSimon se frotte longuement les yeux. Puis avec beaucoup de grisaille dans son regard, il m’avise:

- Si tu persistes à mentir et à te mentir... et surtout à te comporter comme tu te comportes maintenant, tu finiras dans les flammes de l’enfer illico presto, avant même d’être jugé.

Je fronce le nez.

- Un être sans peur est un être amoral, capable de commettre les pires atrocités, m’explique-t-il. Le peureux n’attaque jamais, il s’échappe. Seul le dépravé agresse, ose bondir...

- Et que fais-tu du héros? je lui demande pour le charrier.

- Le véritable héros se pisse dessus avant d’agir.

- En es-tu certain?

- Par expérience, je peux te l’affirmer.

- Quand on t’a cloué sur la croix? A l’envers!... Il paraît que boire sa propre urine, c’est bon pour la santé. Donc par rapport à ton chef, ils t’ont fait une fleur, ces connards de Romains, non?

- N’importe quoi!... Vivement que tu aies faim et soif!... J’ai l’impression que tes trop nombreuses lectures t’ont légèrement dérangé l’esprit. Parce que je suis poli. En tant de disciple de Bouddha, tu aurais dû songer au juste milieu.

- Je ne suis le discipline de personne.

- Et ton kesa alors?...

07:00 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour cher Monsieur Hank Votre billet tombe à pic ,j'aime bien la phrase du peureux qui s'échappe !!!!
Sans doute jusqu'à 70 ans mais ensuite tout change et heureusement sinon cela reviendrait à confirmer ce que certaines religions persistent à vouloir faire gober c'est à dire ,savoir toujours tendre l'autre joue
A quelque part et malgré tout je me dis que le bruiteur est un froussard car après m'avoir entendu crier hier au soir il est parti en furie tapant les portes de colère /rire
On dit que le soleil et ses nombreuses planètes sous sa gouverne ne se fatigue pas trop à passer son temps à mûrir les blés et les grappes de raisin que nous sommes tous en réalité car une colère saine et bien mûrie ne résiste pas au temps qui passe surtout s'il en va de sa santé mentale c'est à dire sa propre survie
J'ai remercié Baden Powell et sa phrase célèbre, Scout souviens toi , seul tu n'auras personne pour t'aider ,tu seras face à toi même !
En l'occurrence cette phrase vaut son pesant d'or ,ce dernier à lui seul symbolisant le soleil
Excellente fin de semaine pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 20/05/2017

Avant: tout est possible. Après: rien n'est comme avant.

Vue de loin, la montagne est toujours attirante, belle à voir. Vue de près, souvent repoussante, dure à grimper.

Bon samedi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 20/05/2017

Je Vous remercie Cher Monsieur Hank c'est on ne peut plus exact
Nous étions formés pour nous retourner mais hélas le monde d'aujourd'hui transformé en oreiller à paresse grâce aux nouvelles technologies privant ainsi les jeunes de demain de cette niaque caractérisant si bien notre génération et celles d'avant
Pour la conserver il faut se lever avant le transit routier cela permet d'enfourcher la journée en pleine possession de ses moyens et en riant ce qui prouve aussi la justesse de l'expression ,avoir le caractère mieux fait que la figure !!!!
Magnifique fin de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 20/05/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.