05/05/2017

Jørgensen et la belle Isis (57, à suivre)

Hank Vogel, Jørgensen et la belle Isis.jpgAprès ce baiser aux multiples saveurs et interrogations, Isis me dit:

- Je suis tombée amoureuse de toi, il faut donc que tu saches la vérité. Toute la vérité. Aussi cruelle, soit-elle. Mais avant cela, j’aimerais te faire une surprise.

- Petite ou grande?

- Inoubliable.

- Je suis prêt.

- Pas maintenant.

- Quand ça? A Pâques ou à la Trinité?

- Ne sois pas toujours pressé comme un lavement!

- On dirait que tu me connais depuis l’aube des temps.

- Presque! Assez en tout cas, grâce notre caméra espion, pour prétendre qui tu es.

- Gonflée la mémère!

- Parfaitement! Je te connais des pinceaux au trombone en passant par le sifflet et la trompette...

- Plaît-il?

- De la tête aux pieds.

- Alors quand exactement?

- Laisse-moi trois jours pour organiser la chose. Et quelle chose!...

06:57 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Hank ah le premier baiser que de doux souvenir
Dommage que nos regards trahissent celui-ci
Il était souvent suivi d' une punition encourageant davantage les amoureux à recommencer
Surtout à une époque ou rares étaient les adultes à savoir s'arrêter de travailler pour mieux se pencher sur l'éducation des enfants
Ceci étant quand on voit la ramée de politiciens manquant carrément de psychologie on se dit que rien n'a changé voir pire puisque nombre d'entre eux s'imaginent savoir ce qu'il y de mieux pour l'enfant
Alors qu'eux mêmes n'ont pas de progéniture à éduquer
Mais pour en revenir au baiser ne dit on pas qu'il est comme deux fleurs parfumées afin que leurs senteurs mêlées appellent l'abeille à butiner ?
Il est vrai que le premier baiser est souvent porteur de très grandes révélations !!!!
Magnifique vendredi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 05/05/2017

Le premier baiser est sublime, les suivants ne sont que répétitions.

Le premier trace la voie, les suivants ont de plus en plus peine à suivre.

Il y a un âge où les rots sont plus fréquents que les baisers. Où notre jeunesse nous rappelle souvent que nous n'avons pas su profiter à fond des vraies douceurs de la vie. Et davantage!

Belle journée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 05/05/2017

Je vous remercie Cher Monsieur Hank vous faites bien de parler de la jeunesse qui hélas passe trop vite
On dit qu'il vaut mieux avoir des regrets que des remords , il esr vrai qu'étant plus jeune je formerais un parti mais celui de la belle vie
Celui ou les membres ne passent pas leur temps à fouiner dans la vie des citoyens , ne racontent pas des bobards pour concurrence tel parti ou un autre
Avec frayeurs à l'appuis pour mieux manipuler l'électorat
On lui donnerait comme nom le parti * la vie en rose * ou mieux le parti " Bérurier" / rire
Super belle fin de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 05/05/2017

Plus on avance dans le temps, plus la politique devient compliquée. Les fidèles et vaillants chevaliers ne sont plus que légendes.

Nos démocraties, trop chargées de lois contradictoires et d'intrigues entre les vrais et les faux partis, me font souvent penser à ces vieilles reines comploteuses qui encourageaient leurs filles à aimer et à haïr à la fois leur futur roi.

Bon samedi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 06/05/2017

Les commentaires sont fermés.