27/03/2017

Jørgensen et la belle Isis (27, à suivre)

Hank Vogel, Jørgensen et la belle Isis.jpgFøgel entre à ce moment.

- Que fais-tu? Tu regardes du cul maintenant? me demande-t-il.

- Je profite de mon statut de divorcé, je lui réponds en éteignant machinalement mon mac.

- Ça fait un bail que nous y stagnons.

- Pourquoi, tu regrettes?

- Parfois. Pas forcément...

- Moi, je trouve que le célibat a du bon. Il empêche les hommes de grossir. Déjà ça, c’est rassurant.

- C’est vrai que nous avons perdu du poids depuis que nos femmes ont pris la tangente.

- Je n’aurais jamais pensé ça d’elles. Des filles de bonne famille et catholiques ferventes par-dessus le marché.

- Ce sont les pires.

- Les pires quoi?

- Les pires voyeuses, vicieuses...

- Parle plutôt de la tienne!

- Elle était tellement obsédée par le corps masculin qu’elle était capable, faute de chair fraiche, de forniquer avec un apollon en marbre.

- Et si elle partageait les mêmes convictions religieuses que toi, de quoi l’aurais-tu traitée?

- Je ne suis pas néo-païen comme tu le prétends.

- Non?...

14:27 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel après vous avoir lu on comprend mieux l'origine de l'expression ,c'est pas très catholique tout ça et pas très orthodoxe non plus /rire
Très belle journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 27/03/2017

La chair est à la religion ce que l'esprit est à la matière.

Très bonne soirée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 27/03/2017

je vous remercie Cher Monsieur Vogel exact tout comme la brosse à dents qui est le Messie de l'hygiéne dentaire considérée elle aussi comme religion!!!!
Toute belle soirée pour Vous aussi Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 27/03/2017

Les commentaires sont fermés.