24/03/2017

Jørgensen et la belle Isis (25, à suivre)

Hank Vogel, Jørgensen et la belle Isis.jpg- Preuve-le!

- Prouve-moi le contraire!

- Tu as peut-être raison.

- J’ai toujours raison.

Hans hausse les épaules et retourne chez lui. Sans s’être servi le moindre verre.

Je vais à la salle de bain et je me rase.

A vrai dire, il n’a pas du tout tort, me dis-je. Mais j’adore le contrarier. Très souvent. Aléatoirement, pour prolonger nos conversations et stimuler nos neurones. Car ses visites sont de véritables coups de vent.

Plus les années passent moins je supporte la solitude.

J’en ai marre des monologues, de mes propres et longs discours face au miroir. Où exclamations et interrogations se confondent et ne retiennent aucune attention.

Quand la fameuse goutte, si attendu, fera-t-elle déborder le vase? Ardemment, je l’attends. Qu’elle tombe du ciel ou qu’elle jaillit des enfers, qu’importe!

Merde! je me coupe...

15:45 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonsoir Cher Monsieur Vogel la solitude est un plat qui se mange seul mais ne dit on pas qu'en vivant toujours sur le fil du rasoir en fin de compte personne n'échappe à sa destinée
Certains s'imaginent qu'en vivant seul ils auront moins de problèmes ce qui est faux car ils en auront d'autres qu'ils devront alors appréhender différemment ,seule différence !
Une vie sans problème est illusoire surtout de nous jours ou les politiciens à cours d'arguments convainquant ont une imagination débordante pour en inventer d'autres sans doute pour mieux masquer leur manque de présence d'esprit
Heureusement qu'existe le fond de teint pour cacher les coupures au rasoir ce qui doit être très fréquent dans leur milieu /rire
Tandis que perso je me broute mélangeant la date du jour avec les chapitres !!!!
Très belle fin de Sainte Catherine pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 24/03/2017

L'autre est tantôt mon ami, tantôt mon ennemi. Mais sans l'autre, je ne suis rien.

Bonne nuit, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 24/03/2017

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel ,je vous remercie et ne puis que vous donner raison
Comme disait nos anciens quand les uns et les autres ont leurs lunes autant prendre la tangente mais ce qui est regrettable malgré tout et cela depuis toujours c'est qu'il reviendra toujours aux mêmes de mettre de l'eau dans leur vin
Il n'y a rien de mieux pour entretenir les problèmes familiaux et grâce aux SMS et emails ils s'aggravent au fil des ans ,on vit vraiment dans une monde de têtes de pioches imitant leurs ancêtres nés en 18-20 pour lesquels déjà personne n'avait jamais réussi à leur faire entendre raison
On serait tenté de croire à la réincarnation /rire
Très belle fin de semaine pouur Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 25/03/2017

Mettre de l'eau dans son vin: je ne suis pour que lorsque j'ai affaire à une personne de sexe opposé. Car, pour moi, agir de la sorte c'est comme baisser sa culotte pour satisfaire les prunelles de son adversaire. C'est pourquoi, tout compte fait, je préfère carrément ajouter quelques glaçons dans la boisson des dieux pour faire disparaître la moindre trace d'amertume.

Excellent samedi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 25/03/2017

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel oui mais attention car un glaçon peut faire effet de lentille et provoquer une flamme !!!!
Excellentissime journée pour Vous aussi Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 25/03/2017

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel en effet qu'ils sont pénibles ces longs monologues face à 4 murs
On sait que la solitude est source de comportements des plus étranges
En voici un de première fraicheur!!!!
Ou quand une voisine de palier et qui souffre aussi de la solitude coince les gens au village pour leur demander comment je vais ceci juste après nous être croisées dans les escaliers
Dieu que je remercie le ciel d'avoir travaillé en psychiatrie /rire
Magnifique mardi pour Vous Cher Monsieur
PS la nouvelle lune se fait dans le signe bélier à Vous les honneurs!

Écrit par : lovejoie | 28/03/2017

Comme disait l'ami George (Bernard Shaw), il y a des fous partout, même dans les asiles.

Bonne journée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 28/03/2017

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel en effet mais les malades enfermés dans les asiles n'iront jamais demander de vos nouvelles pour fuir une éventuelle demande d'aide
La peur de devoir aider l'autre donne des ailes aux moins courageux c'est à dire ceux qui vous diront après un décès ,faut prendre un animal pour remplacer votre conjoint
La plupart sont des célibataires endurcies et fétichistes ,ceci expliquant sans doute ce manque de jugeote et de savoir vivre
Vous me direz il faut de tout pour faire un monde ,hé oui /rire
Toute belle soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 28/03/2017

Les commentaires sont fermés.