15/03/2017

Jørgensen et la belle Isis (18, à suivre)

Hank Vogel, Jørgensen et la belle Isis.jpg- Depuis qu’en littérature, la femme est plus à l’aise avec la queue de l’homme que l’homme lui-même.

- Excellent! Je vous approuve totalement... Mais...

Je me bouche aussitôt les oreilles.

Foudroyé par mon réflexe, réaction inhabituelle de la part d’un suspect probablement, le commissaire se fige au garde à vous.

L’ai-je blessé, choqué, contrarié, fâché, froissé, humilié, offensé...? Ou n’est-ce qu’une ruse? L’immobilité avant l’assaut final. La prière silencieuse avant le coup de poignard.

- Je regrette, c’était plus fort que moi, j’ai cru entendre mon double face mon beauf, je me confesse.

Le pauvre homme secoue son carafon et me dit en souriant:

- Elle est bien bonne! On ne me l’a jamais faite celle-là. C’est une première. J’accepte... Ok, ok...

Il regarde sa montre et ordonne à l’inspecteur:

- Ramenez-le chez lui. Cagoulé jusqu’à la place de la République. Dans la plus grande discrétion. Motus et bouche cousue!...

 

14:17 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel , il faut admettre qu'en faisant tenir la queue de la poêle ou de la casserole à un jeune enfant on est loin se douter de l'impact sur son comportement futur /rire
Ceci étant j'aime bien l'expression thé alcoolisé qui permet de se faire une meilleure idée quand à l'origine d'une expression très ancienne
qui disait, pour se soigner rien de tel qu'un bon verre !
Il est vrai qu'un bon grog pour couper l'herbe sous les pieds des crobes entiers, y'a rien de meilleur !!!!
Très bon mercredi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 15/03/2017

Un verre dans le nez, la pipe au bec, combien de fois dans ma vie j'ai osé affronter l'impossible! En écrivant et en partant les gaz à fond pour l'aventure.

Les curés fond du surplace, les endiablés flirtent avec les anges et la soeur de Dieu.

Belle soirée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 15/03/2017

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel Sa sœur dites vous on comprend pourquoi il fallait des nonnes, pour contrôler les défauts du bon dieu reflétant ceux du diable !!!!
Très belle soirée pour Vous aussi Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 15/03/2017

Les commentaires sont fermés.