01/03/2017

Jørgensen et la belle Isis (5, à suivre)

Hank Vogel, Jørgensen et la belle Isis.jpgEt menottes aux poignets et cagoule noire sur la tête, on m’emmène en voiture quelque part.

Où? Niet! Secret d’état oblige! paraît-il.

Il y a vraiment des tonnes de coups de pied au cul qui se perdent dans la vie, me dis-je. L’argent du contribuable vaut moins que des miettes pour ces gens-là, hypocrites et cachottiers consommateurs de chit ou de coc qui se protègent entre eux. Je le sens, j’ai le feeling.

On me sort du véhicule par la nuque, on me tire par le bras, on me pousse, on me tourne et retourne trois fois vers la gauche, quatre fois vers la droite, on me retient et on me force à m’asseoir en exerçant une lourde et réelle pression sur mes deux épaules. Qui donc? Un ou plusieurs individus invisibles.

J’ai la folle impression d’être dans la peau d’un colis postal.

Tout d’un coup, on me libère de mon masque forcé et me voici, à ma plus grande stupéfaction, face à une chose, excusez du terme, totalement inattendue. Soit:...

11:48 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (10) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel en lisant toutes les contorsions subies par le prévenu on se croirait entrain d'assister à l' accouchement d'un bébé un peu trop dodu et qui donne du fil à retordre à la sage femme !!!!
On serait tenté de deviner une envie de médecin accoucheur parmi vos multiples dons /!!!!
Il est rai que le métier de gynécologue passionne de nombreux hommes allez savoir pourquoi /rire
Très agréable mercredi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 01/03/2017

Étrangement, dans ma troublante jeunesse, toutes mes conquêtes me répétaient souvent que j'avais de belles mains de pianiste ou de gynécologue, un peu trop baladeuses.

Chaque fois, voyaient-elles à travers elles quelques traces de mes vies antérieures? Les femmes ressentent les choses mais ne dévoilent rien.

Bonne soiré, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 01/03/2017

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel ,votre réponse ne m'étonne guère .le contraire m'aurait surpris /rire
Cependant pour en revenir aux gendarmes je me demande si le fait d'être en tant que citoyen conditionné par des administrations communales pour dénoncer directement celui qui a osé se parquer sur une place privée et ceci directement grâce à un site sur le Net .si cela n' incite pas aussi les gardiens de l'ordre à agir parfois de manières un peu exagérées
Et s'ils en ont ras le bol de certains politiciens cela peut se comprendre
Ou comment mieux inciter le peuple à la délation ce qui à notre époque était verbalisé par un garde police
Je viens de trouver tout par hasard cette invite sur un site communal pas étonnant dés lors que tout aille de travers et que certains citoyens se prennent pour des agents du KGB ,quand on vous dit que le monde extérieur est devenu une prison et ce grâce aux ultra perfectionnistes environnementalistes qui ont peur de tout même et surtout de leur ombre /rire
Vous verrez bientôt ce sont les enfants hyper conditionnés par ce monde de surveillance qui dénonceront le Monsieur ou la Dame qui a trop regardé ou papa ou maman !!!!!
Toute belle soirée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 01/03/2017

Comme dans toutes les professions, il y a de bons et mauvais policiers...

Malheureusement, qu'ils soient excellents ou nuls, ils n'ont pas la vie facile car ils sont constamment à cheval, consciemment ou inconsciemment, entre les diktats des uns (hiérarchie,justice, politique) et les critiques des autres (médias, population).

Mais actuellement, pour mon récit, je fais appel aux moins élégants.

Bonne nuit, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 01/03/2017

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel ,je vous remercie quand à vos textes dont j'aime me farcir les neurones n'expriment il pas à la perfection et grâce à vos personnages manquant d'élégance ce que la société actuelle recherche c'est à dire du Bio de Chez Bio ?!!!!
Voyez la contradiction des Ecoloverdistes et Cie ils veulent détruire ce qui naturellement a permis à l'intelligence humaine d'évoluer
C'est à dire l'instinct de conservation inscrit dans nos gênes dés la naissance
Tant que leur esprit n'aura pas balayé de leur cerveau les tonnes de théories dont ils se sont gavés et qu'ils veulent par force vouloir expérimenter sur le peuple pauvres humains et pauvres animaux soumis à la pose de puces ayant le même effet mais sur leur instinct de reproduction
La puce électronique est une sorte d'implant qui peut être rejeté par certains organisme avec effets secondaires à la clé
Alors à quand la Prix Nobel de la déconnologie écologique /rire
Oui autant en rire surtout depuis que Tela l'ange invisible mais à usage unique est conseillé pour de suite garnir un sac poubelle
Tout bon début de semaine pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 02/03/2017

Contrairement à la piquette d'église, le bio qui nous semble sain pour notre corps n'est pas forcément une affaire sainte à notre esprit.

Bon jeudi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 02/03/2017

"Contrairement à la piquette d'église"... me chagrine car l'Eglise, de même que la synagogue se peut comparer à une auberge espagnole où l'on trouve ce que l'on apporte.

Le pire, soit, mais pas toujours, pas forcément.
La confession, par exemple, pouvait être sans le moindre effet positif, de changement, ou tout autre mais...
ayant reconnu que j'étais gourmande un prêtre me demanda si je préférais le sucré ou le salé.
Le sucré, répondis-je.
Un silence puis il me posa la question suivante: "quelqu'un t'aurait-il fait de la peine"?
(On sait que les chagrins ou coups au cœur modifient l'un ou l'autre composant du sang ce qui explique le besoin de sucre:
donc, chagrin, oui, gourmandise pas forcément.


Je restai sans voix... A moi éternellement coupable de ceci ou de cela on venait demander si quelqu'un m'aurait fait de la peine!?

Il se passa de longues années je devins catéchète en milieu protestant.
Une diacre, "excellente" amie glissa parmi les catéchumènes un garçon dont personne ne voulait, sorte d'"épouvantail"!
Une ou deux rencontres, rien de particulier. La troisième introduit l'"épouvantail" en question.
En cours de rencontre je vais perdre les pédales lorsque me revient en tête la question du prêtre de savoir si quelqu'un m'aurait fait de la peine ce que je demande immédiatement à l'"épouvantail" qui... reste sans voix puis: "Alors, m'dame... si vous me posez la question... ses camarades et moi l'avons entendu dire ce qu'il avait sur le cœur famille comme école un bon moment... l'"éventail", quant à lui. désormais métamorphosé progressivement en un charmant et rieur calin jeune homme.
L'Eglise, c'était aussi cela.
Pas que de la piquette. Musique, "théâtre du pauvre". Camps tenus par des êtres en aucun cas tous forcément pédophiles. Soins aux malades.
Prisons, ferait pas de mal, en ce moment, en France, assainies, etc.

Il m'arrive de me demander si Jésus revenu incognito traiterait de piquette l'Eglise ou, malgré l'ensemble des scandales, serait ému aux larmes de voir à quel point quelques misérables paroles tenues il y a un peu plus de deux mille ans ont trouvé d'écho lui qui avait finalement douté de tout pensant par Dieu avoir été abandonné.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 02/03/2017

Si Jésus revenait sur terre, certainement, il fouetterait davantage les hommes d'églises que les marchands du temple... Lui, qui buvait du vin ordinaire (la piquette de l'époque) et non pas du bordeaux ou du bourgogne.

Écrit par : Hank Vogel | 02/03/2017

@Myriam Belakovsky je ne vois pas ce que la piquette de l'église vient faire dans ce charabia terme lui même d'origine Bio /rire
Quand on voit l'esclavage auquel sont soumis les animaux même ceux de la faune sauvage on ne peut que remercier "l'éducation Cadenas" nous ayant appris très vite à survoler des problèmes existant surtout dans le cerveau des perfectionnistes les premiers à garnir les cimetières de leur tombe
J'aime bien cette phrase nul n peut avoir de lien avec l'autre s'il n'en a pas déjà avec lui même
Très bonne journée Bio il va de soi je retourne aux nettoyages avec mon huile de coude produit Bio de première qualité qui aurait aussi mérité d'être labellisé/rire

Écrit par : lovejoie | 02/03/2017

Monsieur Vogel,

Je me garderai bien de pratiquer avec Jésus comme journalistes ou commentateurs font trop souvent: parler à la place de quelqu'un.

S'il faut que Jésus "revenu" mette en pratique son propre enseignement comment fouetterait-il puisqu'il a dit qu'il ne faut pas juger?
(Pour le fouet aux marchands du temple voir plus bas).

En lisant attentivement, c'est-à-dire impartialement (non impartial:"du moment que c'est Jésus si de mon point de vue il a tort, "Jésus"! il a raison quand-même") on voit en lui comme un miroir aux êtres vivants tendus...en les interrogeant non tant sur lui Jésus que sur eux-mêmes. Ainsi qu'à vous, Monsieur Vogel, grand bonjour à lovejoie.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 02/03/2017

Les commentaires sont fermés.