25/02/2017

Jørgensen et la belle Isis (1, à suivre)

Hank Vogel, Jørgensen et la belle Isis.jpgRumeurs et préjugés! Ainsi naissent les légendes.

Chacun tire la couverture de son côté. Non pas pour que l’autre ait moins chaud en été mais pour que lui soit à l’abri du froid en hiver. Ainsi naissent également les légendes.

De nos jours, on parle beaucoup de mondialisation, philosophiquement parlant. Mais cette banalisation des goûts et coutumes a commencé depuis de belles lurettes. Pour simplifier les choses, je dirais: depuis que Marco Polo a ramené de Chine les raviolis et les spaghettis, les nouilles plus exactement, et que les Italiens ont en fait leurs spécialités culinaires nationales. Avec la pizza piquée aux Turco-mongols. Mais ça c’est une autre histoire.

On parle beaucoup aussi de réchauffement climatique et de pollution. Mais cette détérioration des saisons, des airs et des eaux, si face à Dieu j’ai le droit de qualifier et présumer cela ainsi, a déjà débuté au premier printemps de l’an de grâce zéro moins quelques millénaires, lorsque les mammouths ont attrapé la première grippe intestinale de la préhistoire et qu’ ils se sont mis à déféquer et à péter à tire larigot, plus haut que leur cul. Merci Pagnol! Marcel pour les intimes.

Non, soyons sérieux! Je m’appelle Jørgen Jørgensen. C’est-à-dire en français: Georges fils de Georges. Je suis Norvégien. De mère islandaise. Fier d’être scandinave et fils de pêcheur. Mais!

Mais?...

08:28 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel on ne s'en lassera jamais de vous lire
C'est un vrai régal pour le moral
Tout ce qui est écrit concernant la mondialisation et le pseudo réchauffement est exact ,nos grands parents disaient déjà ,la météo est complètement détraquée et nombre de photographes ont compris comment mieux aider à blouser certaines familles
Il y avait des décors factice comme des alpes enneigées pour faire croire que le couple photographié était parti skier et ce sous forme de carte postale à envoyer à ceux qui restés chez eux jacassaient d'envie en les ayant vu partir roucouler sous d'autres cieux
Quand à la mondialisation si elle n0existait pas on en serait encore à cultiver ses légumes en les arrosant de nos fientes
Mais une question taraude mon esprit qu'en est-il du petit libraire et de Lilit ,vont ils se marier et avoir des enfants pour vivre heureux jusqu'à leur dernier jour
Remarquez celui qui a écrit cette phrase au sujet du bonheur éternel devait être un célibataire endurci /rire
Tout bon début de fin de semaine pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 25/02/2017

Concernant "L'avaleuse de livres":

J'ai fait exprès de ne pas citer le nom de Lilit dans l'épilogue afin de plonger le lecteur légèrement dans le doute. Et je constate, grâce à vous, que cela a fonctionné.

Mais j'ai tout de même laissé quelques indices, comme "ne peut pas se passer de lire", "une rousse comme sa mère" et "l'achat d'un appartement à deux étages" (qu'un simple libraire n'aura jamais les moyens de s'en payer un en dix ans de travail, à moins qu'il n'épouse une riche héritière) afin que les plus optimistes n'hésitent à penser qu'Ivan a épousé Lilit.

Bonne journée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 25/02/2017

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel il est vrai que le lecteur a aussi le droit de faire travailler ses méninges /ire
Cependant vos récits possèdent l'art de me téléporter dans des époque remontant aux années 40 ,avec le petit libraire je suis repartie dans une librairie qui m'a vu grandir tenue par deux vieilles filles ,deux sœurs habitant une maison sur deux étages
L'avait elles hérité peut-être je ne me suis jamais posé la question! puis la libraire reprise après leur décès ,elle ferma définitivement en 2002 .elle sonnait l'hallali des nombreuses fermetures de petits commerces
Ce qui fait dire aux anciens nés dans la commune ,nous sommes les derniers orphelins d'une localité qui avait un orphelinat dans une magnifique demeure c'est à dire le Château devenu caserne pour l'Armée
Il est vrai qu'on y pense peu à tous ces orphelins des années 1800 et peut-être que leur passé d'âmes souffrantes a influencé de nombreuse familles éprouvées par des drames dont personne n'a jamais parlé et qui m'ont été confié car muette comme une tombe quand il s'agit de secrets familiaux confiés par des tiers
Ma grand mère dirait c'est une manie que d'être considérée comme boite aux lettres à secrets dans ce lieu /rire
J'espère que le soleil ardent et printanier brille aussi dans votre région
Toute bonne fin de samedi pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 25/02/2017

D'après la voisine du 7ième, une Sibérienne d'Omsk, le ciel n'a jamais été aussi longtemps nuageux et il n'a jamais fait aussi froid, cette hiver à Guelendjik. Et pourtant je n'ai toujours pas allumé le chauffage. Soit les constructions sont bien isolées en Russie soit il y a un ange magouilleur qui adore nous faire des économies.

Bel après-midi, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 25/02/2017

Entre parenthèse:

Il manque deux petites choses aux Russes pour devenir le peuple le plus performant et parfait du monde: avoir le sens de l'esthétisme, ou un sens plus aigu, et être un peu plus courtois. Mais ça commence à venir...

C'est fou comme les Russes travaillent beaucoup et ne s'en plaignent jamais!
Je me souviendrai toujours d'Alexandre, un soldat à la retraite, qui nous a monté nos meubles en 12 heures de la filée. J'ai dû le forcer de s'arrêter de bosser pour boire un verre et manger une bricole avec nous... et aller pisser.

La plupart du temps, nous avons la sale manie de critiquer un pays, une nation ou une personnalité en nous basant sur des informations toutes faites, préfabriquées, fabriquées par les autres et en particulier par les médias... mais nous avons souvent tort! Car il n'y a pas plus vérifiable, véritable vérité que celle dont nous sommes témoins.

Bonne soirée, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 25/02/2017

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel Vous avez entièrement raison mais la mode actuelle ne consiste t'elle pas à tout critiquer juste pour imiter le voisin ? C'est une mode lointaine ,on l'a vu ou du moins lu avec le Major Davel ou l'affaire Dreyfûss
Il faut sans doute suivre l'opinion du collectif numérisé et cacher sa propre opinion afin de ne pas être mal jugé par ceux qui commentent certains articles de la Presse People
C'est le monde à l'envers au niveau raisonnement mais peut-être est-ce la peur devenue aliment à consommer sans arrière pensée qui conduit les gens à donner des avis sur tout ,faut s'exprimer dit on mais rien n'interdit d'analyser ses pensées
Si beaucoup de gens ne sortent plus c'est aussi pour éviter d'entendre encore et toujours les mêmes âneries que celles écrites dans nombre de médias
Concernant votre chauffage ,je penche pour l'ange magouilleur le même qui chez nous provoque des baisses de courant pour nous faire courir afin d'acheter une ampoule qui venait d'être changée !!!!
Cela fait partie dit on du progrès intelligent et heureusement ,nous sommes encore vivants pour le constater /rire
Très belle fin d' après midi et très bonne soirée pour Vous aussi Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 25/02/2017

Les commentaires sont fermés.