19/02/2017

L'avaleuse de livres (81, à suivre)

Hank Vogel, L'avaleuse de livres.jpgDans une société composée d’une majorité de chiens et d’une minorités de chats, le plus stupide des barzoïs a plus de chance d’être élu président de la république que le plus intelligent des matous. Mais avec plus de sincérité, je vous dirais que ce dernier n’en a aucune. La démocratie, n’est en somme d’une bouteille jetée à la mer...

- C’est au moins instructif? me demande Irina Guennadieva Smirnova en me faisant sursauter.

Par exprès ou par inadvertance. Car tout est possible et rien n’est certain, avec elle.

- Aucune lecture ne m’a été défavorable à ce jour, je lui réponds en lui montrant la couverture du livre que je tiens dans les mains.

Elle lit à haute voix:

- La politique et ses leurres.

Elle commente avec mépris:

- Encore un qui n’a pas su ou pas pu coucher avec la malice... La politique est un art réservé aux obstinés, aux convaincus, aux fanatiques. Et pour arriver à le maîtriser à merveille, il faut commencer tôt, très tôt...

- Presque au berceau, je poursuis ironiquement.

- Oui, pourquoi pas?

- Mais alors... seriez-vous pour le retour de la monarchie?

- Quelle différence avec le communisme qui n’était autre qu’un système confié, sans l’avis du peuple, à un monarque prolétaire mis au pouvoir par une bande de camarades fanatisés, soi-disant dépourvus de tout vice bourgeois ou capitaliste...

- Au fait, comment c’était à cette époque?...

10:05 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel magnifique synthése du monde politique quand au matou il suffit de nourrir ceux du voisinage pour se rendre compte qu'entre eux et certains autres mais à deux pieds il n'y a pas grande différence on l'a vu avec le club des Lions de l'UE!!!!!
C'est fou ce que cet animal adore jouer la comédie pour obtenir ce qu'il refusera sitôt accordé
Ils font penser à une certaine jeunesse qui aujourd'hui a pris l'habitude de voir ses vœux exaucés avant même d'avoir demandé et qui en redemande sitôt accomplis
Peut être que nombre de parents ont peur d'être abandonnés On serait tenté de penser qu'ils n'ont pas tout à fait tort quand on sait les milliards dépensés pour les technologies en clinque pour soigner des animaux alors qu'on ne trouve plus de médecins pour soigner les humains
La caravane du Grand Barbu s'est arrêtée sur notre commune faisant son plein printanier aussi se faire du souci pour le futur n'est plus dans nos cordes à chaque génération ses problèmes et quand les politicnes l'auront compris peut-être qu'enfin le monde pourra reprendre sa marche vers la lumière
J'écris au son de la marche Turc ,la musique me pousse à écrire presque aussi vite que l'air lui même ,mince voilà du Gershwin là je baste /rire
Bon dimanche pour Vous Cher Monsieur et bon appétit

Écrit par : lovejoie | 19/02/2017

Vous avez de la chance d'être une "bicéphale" comme toutes les femmes sauf celles qui passent leur temps à se focaliser sur leurs rides.

Quant à moi, n'étant qu'un "monocéphalé" patenté par la volonté du Grand Barbu, j'écris isolé comme un vieux moine bouddhiste en pleine méditation.

Bel après-midi dominical, chère Lovejoie.

Écrit par : Hank Vogel | 19/02/2017

Je vous remercie Cher Monsieur Vogel le piano a très vite supplanté le miroir longtemps considéré comme diabolique
Vous dites écrire en solitaire comme un moine bouddhiste ce que d'autres font après une sieste mais pour tricoter ou autres occupations
Vivre retirés comme des ermites permet de mieux réfléchir et trouver les failles existant en chaque système
Si je me réfère au passé nous vivons exactement de la même manière que nos anciens
A une exception prêt ,les bancs d'antan qui regroupaient nos anciens ont été remplacés et n'invitent surtout plus du tout à la causette.
Ce sont des bancs en fer qui n'ont plus rien de sociable !
Il est vrai que les habitants de notre canton et c'est un fait connu depuis longtemps ,sont aussi froids en apparence que ces bancs ceci expliquant peut-être cela/rire
Quand à vivre sans musique ,même pas en rêves ! Je regrette que le clavier lorsqu'on écrit n'ait pas de résonnance musicale en rapport avec les phrases ,je présume qu' il y aurait souvent des airs très endiablés
Très belle fin de journée pour Vous Cher Monsieur

Écrit par : lovejoie | 19/02/2017

Les commentaires sont fermés.